80% des Français jugent la cause animale importante, selon un sondage IFOP de 2017 (source : Collectif AnimalPolitique).

On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités.

Gandhi (1869-1948)

PARTAGER CETTE PAGE :  

→ Découvrir la plateforme
→ Comprendre la notation

Dernières prises de position au sujet des animaux

Tweetez-la !
a penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 novembre 2017 - Dans la presse

La ministre de la santé Agnès Buzyn semble ignorer que l'alimentation végétarienne est adaptée à tous les âges de la vie...

Lacune inquiétante...

Oui, [des menus] végétariens si les gens veulent aussi. Mais on conseille quand même des repas équilibrés parce qu'il y a beaucoup d'enfants qui viennent (...) pour que les enfants ne souffrent pas de malnutrition.
(réponse de la Ministre des Solidarités et de la Santé à la question du journaliste Cyrille Eldin, Canal +)

Tweetez-le !
a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 21 novembre 2017 - Question parlementaire

Le député Alexis Corbière demande l'instauration d'un plat végétarien ou végétalien dans la restauration collective et rappelle la nécessité de végétaliser l'alimentation

Lundi 13 novembre 2017, 15 364 scientifiques issu-e-s de 184 pays ont publié la tribune « Avertissement à l'humanité ». Ils tirent une fois encore la sonnette d'alarme à propos de la dégradation continue et irréversible de l'écosystème, pourtant le seul compatible avec la vie humaine. Ce manifeste insiste sur l'obligation de « promouvoir une réorientation du régime alimentaire vers une nourriture d'origine essentiellement végétale ». prendre des mesures pour qu'un plat végétalien - ou a minima végétarien - soit systématiquement proposé dans la restauration collective : administrations publiques, entreprises et établissements scolaires.
(extrait de la question)

Tweetez-le !
a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 21 novembre 2017 - Dans la presse → Implication locale

Le maire de Meaux Jean-François Copé annule la venue d’un montreur d’ours noir prévue pour les festivités de Noël

Face à la polémique qui commençait à enfler à propos de la venue d’un montreur d’ours noir, les 2 et 3 décembre, pour les festivités de Noël organisées par la ville de Meaux, son maire, Jean-François Copé (LR), a fait machine arrière. (...) Toutes les autres manifestations festives pour les fêtes de fin d’année sont maintenues.
(extrait de l'article du Parisien)

Tweetez-la !
a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 15 novembre 2017 - Communication officielle → Implication locale

La ville de Paris va promouvoir la diminution de la consommation de viande... d'ici 2050

Positif mais pas assez ambitieux (absence d'objectif chiffré et date butoir très lointaine)

Alimentation

Promotion du régime « flexitarien » d’ici 2050 en diminuant la consommation de viande pour limiter l’empreinte carbone des assiettes des Parisiens,

(Le Plan Climat Air Energie : une stratégie globale pour le climat à Paris)

Tweetez-le !
a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 16 novembre 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Le maire d'Agen Jean Dionis du Séjour vient soutenir une action pro-gavage dirigée contre un stand d'information associatif

Ce jeudi midi, une centaine d’agriculteurs et chasseurs se sont sagement retrouvés à quelques mètres des militants de Welfarm. (...) Entre midi et 14 heures, ce jeudi, une centaine d’agriculteurs et de chasseurs se sont retrouvés sur le boulevard de la République à Agen [et] invitaient les passants à déguster cochonnailles et foie gras. On a même vu le maire d’Agen, Jean Dionis du Séjour, y faire une halte.
(extrait de l'article de Sud-ouest)
Le courage en politique, c'est de ne pas changer de convictions avec le vent. Sur la chasse et le foie gras, j'ai mes convictions #fidelité
(Tweet de Jean Dionis du Séjour)

Tweetez-la !
a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 21 novembre 2017 - Question parlementaire

La députée Aude Luquet demande au gouvernement de faire ratifier la "Convention européenne sur la protection des animaux d'abattage"

Le Président de la République, parlant de l'Union européenne, a affirmé à plusieurs reprises que la France devait être exemplaire. (...) Or il s'avère que la France n'a pas ratifié voire signé des traités du Conseil de l'Europe : elle n'a pas signé par exemple la convention sur les relations personnelles concernant les enfants ou la convention-cadre du Conseil de l'Europe sur la valeur du patrimoine culturel pour la société ; elle n'a pas ratifié par exemple la Convention européenne sur la protection des animaux d'abattage ou la Convention européenne sur la nationalité sans oublier la question de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires.
(extrait de la question)