80% des Français jugent la cause animale importante, selon un sondage IFOP de 2017 (source : Collectif AnimalPolitique).

On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités.

Gandhi (1869-1948)

PARTAGER CETTE PAGE :  

→ Découvrir la plateforme
→ Comprendre la notation

Dernières prises de position au sujet des animaux

Tweetez-le !
a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 décembre 2017 - Dans la presse

Le Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation n'est pas opposé à l'option végétarienne dans les cantines

Semble positif mais complaisant avec le fait qu'il n'y ait pas d'obligation de proposer une option végétarienne dans les cantines

Je souhaite que demain les enfants puissent, quand ils sont à la cantine, (...) consommer un plat végétarien, si ça peut être leur choix. (...) Bien évidemment, je n'ai absolument rien contre un menu végétarien.
(extrait des propos de Stéphane Travert)

Tweetez-le !
a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 28 décembre 2017 - Dans la presse

Le Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation est opposé au menu végétarien hebdomadaire pour tous dans les cantines

Le ministre de la Transition écologique entend en effet imposer un repas hebdomadaire végétarien dans les cantines. La FNSEA, de son côté, a vu rouge.
Occupe-toi donc de tes oignons... C’est ce qu’a dit, en substance, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Stéphane Travert au ministre d’Etat chargé de la Transition écologique Nicolas Hulot.

A raison de six millions d’élèves consommant chaque année 1 milliard de repas, on comprend que tout ce qui touche au menu des cantines suscite la plus grande attention du monde agricole.

Tweetez-le !
a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 13 décembre 2017 - Source associative

Le député Patrice Perrot écrit au ministre de l'Agriculture pour demander l'abolition de l'élevage en cage des poules

Aussi, l'association L214 milite-t-elle pour un objectif, plus ambitieux que celui fixé par le Président de la République, visant à mettre fin, à l'horizon 2025, aux conditions d'élevage en batterie des poules pondeuses (...) quelles sont les intentions de la France en la matière ?
(extrait de la lettre du député Patrice Perrot au ministre Stéphane Travert)

Tweetez-le !
a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 19 décembre 2017 - Subvention → Implication locale

350 000€ d'aides de la région Nouvelle-Aquitaine pour un nouvel abattoir, à Bègles

Cet abattoir est un outil de travail de proximité pour l'abattage des animaux de l'espèce bovine et ovine au service de la production locale (...) 630 tonnes annuelles devraient être traités en année de démarrage. (...) L'établissement est également prévu pour accueillir l'abattage rituel dans le cadre d'une mission de service public.
Cet établissement (...) bénéficie d'un accompagnement du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine à hauteur de 350.000 €. Cette aide vient en complément de crédits européens : 500.000 € sont mobilisés via le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER).
(extraits du communiqué de presse du Conseil régional Nouvelle-Aquitaine)
Depuis la Loi MAPTAM, du 27 janvier 2014, les conseils régionaux sont devenus autorité de gestion d'une partie des programmes FEDER/FSE pour la programmation 2014/2020.

Tweetez-le !
a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 20 décembre 2017 - Source associative

Chasse aux oies en février : le ministre de l'Écologie n'envisage de discuter avec les chasseurs que s'ils renoncent à un certain nombre de leur privilèges (déclassement de dits "nuisibles", chasses dites "traditionnelles", grands tétras, tourterelles...)

Pour toute réponse, le ministre a proposé « un deal » totalement inacceptable : Nicolas Hulot a annoncé que cette chasse aux oies en février devait se négocier en contrepartie de l’interdiction de la chasse au grand tétras dans les Pyrénées, de la remise en cause du classement nuisible du renard et des mustélidés, de l’interdiction de la chasse de certains limicoles, de l’interdiction de la chasse à la tourterelle, et bien sûr de la remise en cause des chasses traditionnelles.
(extrait de l'article du site chasseurdudimanche.com, faisant suite au communiqué de presse de la FNC)

Tweetez-le !
a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Fourrure Fourrure

le 2 janvier 2018 - Question parlementaire

Le député Xavier Paluszkiewicz demande l'abolition de l'élevage des animaux pour leur fourrure

les conditions d'élevage des animaux élevés pour leur fourrure, c'est à dire visons et lapins, ont de fortes répercussions sur la santé de ces derniers, souffrants ainsi de pathologies chroniques lourdes, de déshydration, voire d'arrêt cardiaque. (...) Pour l'heure, il n'existe aucune directive européenne permettant d'encadrer le secteur de la fourrure. Seules quelques recommandations du Conseil de l'Europe fixent ainsi des limites a minima comme une superficie minimale de cage de 0,255 m2 par vison, par exemple. (...) C'est pourquoi la France ne doit s'arrêter à ce projet de loi relatif à la modernisation du droit, mais bel et bien rejoindre les six pays de l'Union européenne ayant déjà interdit ce type d'élevage.
(extrait de la question)