Dernières prises de position au sujet des animaux

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 20 décembre 2018 - Communication officielle

Selon le ministre de l'Agriculture, Inaporc et Interbev ne seraient pas des lobbies


Le 22 octobre 2018, Didier Guillaume déclare sur CNEWS : «Moi ministre de l'Agriculture, les lobbies ne pourront pas franchir la porte de mon ministère.»
Le 20 Décembre 2018, Didier Guillaume accueille au Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation Guillaume Roué, Président d’INAPORC (interprofession nationale porcine française).
Le 21 Décembre 2018, Didier Guillaume accueille au Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation Dominique Langlois, Président d'INTERBEV (association nationale interprofessionnelle du bétail et des viandes).

Agir !

Interpellez-le

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 19 mars 2018 - Question parlementaire → Prise de position marquante

12 eurodéputés demandent à la Commission d'augmenter le poids minimum exigé pour la dénomination "foie gras", soutenant ainsi le recours au gavage

Depuis 1991, la règlementation européenne fixe un poids minimum — 300 grammes pour le canard et 400 grammes pour l'oie — pour qu'un produit puisse être commercialisé sous la dénomination «foie  (...) Il en va de l'intérêt des consommateurs — qui ne doivent pas être trompés — et de celui des producteurs — qui veulent maintenir un produit d'excellence — que de conserver, voire d'augmenter, les poids actuellement fixés par le règlement (CE) no 543/2008 de la Commission.
(extrait de la question)

Agir !

Interpellez-les

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 9 décembre 2018 - Subvention → Prise de position marquante → Implication locale

180 000 € de subventions de la région Normandie pour offrir un radar aux chasseurs

Le 22 novembre 2018, la Région a décidé d’octroyer 180 000 € à la Fédération des chasseurs de Normandie pour l’acquisition d’un radar.  (...) Ce radar ornithologique, mobile, sera opérationnel en juin 2019. « D’abord implanté dans la baie des Veys, il sera ensuite déplacé en baie de Seine puis dans l’Orne. » Sur le terrain, le radar ne sera pas visible et l’endroit où il sera installé, tenu secret, pour éviter qu’il ne soit vandalisé. (...) Dans la région, il y a « 113 espèces d’oiseaux, dont 64 chassables
(extrait de l'article de Sylvie Roussine, Ouest-France)

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 4 décembre 2018 - Question parlementaire

La députée Corinne Vignon demande un renforcement de la réglementation de protection des NAC (nouveaux animaux de compagnie)

L'appellation « NAC » regroupe essentiellement les rongeurs, oiseaux, lapins, reptiles et amphibiens. Ils sont de plus en plus présents dans les foyers français : 5,5 % en posséderaient (soit environ 3,4 millions d'animaux). Depuis le 1er janvier 2016, la réglementation concernant la protection des animaux de compagnie s'est renforcée et de nouvelles obligations sont applicables pour encadrer la vente et l'élevage de chiens et de chats. Ces dispositions n'ont pas été étendues aux NAC.
(extrait de la question)

a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 11 décembre 2018 - Question parlementaire

La députée Caroline Janvier demande au Gouvernement d'appuyer les entreprises qui mettent en place un étiquetage des conditions d'élevage

Positif mais peu ambitieux

Mme Caroline Janvier attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de l'alimentation sur la mise en place d'un étiquetage des produits en fonction du bien-être animal.  (...) De plus, l'information est un droit pour le consommateur qui doit pouvoir connaître la manière dont leur nourriture est confectionnée par une meilleure traçabilité des produits. Elle souhaiterait savoir quelles actions le Gouvernement pourrait concevoir pour appuyer cette mesure que les entreprises mettent naturellement en œuvre à la demande des Français.
(extrait de la question)