Dernières prises de position au sujet des animaux

a agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 20 février 2019 - Communication officielle → Prise de position marquante → Implication locale

La commission agriculture de la France Insoumise soutient l'appel anti-"Lundi vert"

La vraie alternative n'est pas entre protéines animales et végétales
(appel anti-"Lundi vert" relayé par la commission agriculture et alimentation de la France Insoumise, 2018)
Pourtant, deux ans plus tôt :
Vous ne pouvez pas continuer avec les protéines carnées qui sont un encouragement aux fermes des 1 000 vaches
(Jean-Luc Mélenchon en meeeting de la France Insoumise à Toulouse, 2016)
article FI agri anti lundi-vert
(article de la commission agriculture de la France insoumise dans son numéro de février en soutien à l' appel sur le blog "No-Vegan" contre le Manifeste "Lundi vert" (le manifeste "Lundi vert" invite à remplacer la viande et le poisson par des protéines végétales chaque lundi pour la sauvegarde de la planète, la santé des personnes, le respect de la vie animale)
Bien que l'appel anti-"Lundi-vert" soit intitulé "Pour une Journée mondiale de l'élevage paysan et des animaux de ferme", il commence par Nous assistons mondialement à une montée en puissance de lobbies qui cherchent à imposer le principe des « Lundis sans viande », sous des prétextes idéologiques qui se cachent mal derrière des apparences écologiques et sanitaires., semblant ainsi ignorer qu'ONGs de protection animale (CIWF, 2017), de défense de l'environnement (Greenpeace, 2018), de promotion de l'agriculture paysanne (Solagro, 2017), ainsi que de nombreux scientifiques (Nature, 2018), s'accordent sur la nécessité d'une réduction d'entre 50% et 90% de notre consommation de produits animaux pour enrayer le dérèglement climatique et désintensifier l'élevage.

Agir !

Interpellez-la

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 18 février 2019 - Manifeste

10 parlementaires signent un appel contre le "Lundi vert"

Nous assistons mondialement à une montée en puissance de lobbies qui cherchent à imposer le principe des « Lundis sans viande
La vraie alternative n'est pas entre protéines animales et végétales
Promouvons le mot d'ordre "naître, vivre et mourir à la ferme
instaurons des abattoirs locaux, défendons le principe de l'abattage sur place
(extraits de l'appel anti-lundi vert)
Les signataires s'opposent ainsi au Manifeste Lundi vert qui invite à remplacer la viande et le poisson par des protéines végétales chaque lundi pour la sauvegarde de la planète, la santé des personnes, le respect de la vie animale.
Bien que l'appel anti-"Lundi-vert" soit intitulé "Pour une Journée mondiale de l'élevage paysan et des animaux de ferme", il commence par Nous assistons mondialement à une montée en puissance de lobbies qui cherchent à imposer le principe des « Lundis sans viande », sous des prétextes idéologiques qui se cachent mal derrière des apparences écologiques et sanitaires., semblant ainsi ignorer qu'ONGs de protection animale (CIWF, 2017), de défense de l'environnement (Greenpeace, 2018), de promotion de l'agriculture paysanne (Solagro, 2017), ainsi que de nombreux scientifiques (Nature, 2018), s'accordent sur la nécessité d'une réduction d'entre 50% et 90% de notre consommation de produits animaux pour enrayer le dérèglement climatique et désintensifier l'élevage.

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 mars 2019 - Communication officielle → Prise de position marquante

Grand débat et souffrance animale : Franck Raynal, maire de Pessac, interpelle le président de la République

Avec la révélation notamment de conditions d'élevage notamment de plus en plus industrialisées et souvent très dures et dont on a à peine à imaginer que les animaux ainsi consommés puissent contribuer à la santé humaine. Ces conditions d'élevage sont souvent extrêmement difficiles, de plus en plus difficiles. Les conditions d'abattage également sont souvent difficiles. Il y a là des sujets qui méritent votre attention.
(intervention du maire de Pessac, Franck Raynal)

Agir !

Félicitez-le

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote

Ces eurodéputés ont voté pour la fin de tout transport d'animaux non-sevrés tels que les veaux de 14 jours

Ces eurodéputés ont voté pour l'amendement 19 :

Paragraphe 41 bis (nouveau)
41 bis. invite la Commission et les États membres à mettre fin au transport d’animaux non sevrés, tels que les veaux âgés de 14 jours seulement, car il a été démontré qu’il est impossible de garantir le bien-être et de répondre aux besoins des animaux très jeunes durant le transport;

L'amendement a été rejeté à 357 voix contre 144. Un amendement autorisant des déplacements limités à 1H30 a été adopté, sans préciser s'il s'agit du transport total ou si des déplacements de 3000km seraient toujours considérés comme acceptables, dès lors qu'ils seraient censés être ponctués de "pauses" toutes les 1H30...

Agir !

Félicitez-les

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote

Ces eurodéputés ont voté contre la fin de tout transport d'animaux non-sevrés tels que les veaux de 14 jours

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 19 :

Paragraphe 41 bis (nouveau)
41 bis. invite la Commission et les États membres à mettre fin au transport d’animaux non sevrés, tels que les veaux âgés de 14 jours seulement, car il a été démontré qu’il est impossible de garantir le bien-être et de répondre aux besoins des animaux très jeunes durant le transport;

L'amendement a été rejeté à 357 voix contre 144. Un amendement autorisant des déplacements limités à 1H30 a été adopté, sans préciser s'il s'agit du transport total ou si des déplacements de 3000km seraient toujours considérés comme acceptables, dès lors qu'ils seraient censés être ponctués de "pauses" toutes les 1H30...

Agir !

Interpellez-les

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur la fin de tout transport d'animaux non-sevrés tels que les veaux de 14 jours

Absents du débat

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur l'amendement 19 :

Paragraphe 41 bis (nouveau)
41 bis. invite la Commission et les États membres à mettre fin au transport d’animaux non sevrés, tels que les veaux âgés de 14 jours seulement, car il a été démontré qu’il est impossible de garantir le bien-être et de répondre aux besoins des animaux très jeunes durant le transport;

L'amendement a été rejeté à 357 voix contre 144. Un amendement autorisant des déplacements limités à 1H30 a été adopté, sans préciser s'il s'agit du transport total ou si des déplacements de 3000km seraient toujours considérés comme acceptables, dès lors qu'ils seraient censés être ponctués de "pauses" toutes les 1H30...

Agir !

Interpellez-les