Animé par l'association de protection animale L214, Politique & animaux est un observatoire ayant pour objectif de visibiliser les positions des politiques vis à vis des animaux.

Nos choix ont une influence directe sur l'existence des animaux. Quelle vie voulons nous leur offrir ? Animaux humains et non humains vivent sur la même planète. C'est en cela que la question animale est une question politique primordiale.

PARTAGER CETTE PAGE :  

→ Enjeux et motivations de ce site
→ Parcourir nos dossiers
→ Comprendre notre notation

Dernières actualités et prises de position au sujet des animaux

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 14 février 2017 - Question parlementaire

Ces eurodéputés demandent d'interdire la circulation d"animaux sauvages "de cirques" au sein de l'UE

Ces dernières années, l'éthique et la sécurité de l'utilisation des animaux sauvages dans les cirques soulèvent de plus en plus d'inquiétudes, ce qui a conduit plusieurs États membres à apporter des modifications à la législation en vigueur. Dix-huit d'entre eux ont d'ores et déjà décrété l'interdiction totale ou partielle de l'utilisation de ces animaux.
La Commission va-t-elle faire usage des pouvoirs que lui confère la législation sur la santé animale pour instaurer une interdiction des mouvements d'animaux sauvages de cirque au sein de l'Union européenne [?]

(extrait de la question écrite)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 14 février 2017 - Question parlementaire

Gilbert Collard souhaite que l'État s'engage aux côtés des chasseurs pour tuer davantage de sangliers

M. Gilbert Collard attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement sur la surpopulation des sangliers dans le Gard. (...) Il souhaite que les représentants de l’État s'associent aux chasseurs et aux agriculteurs pour enrayer un fléau désormais reconnu. Enfin, il souhaiterait savoir si les barèmes d'indemnisation seront revus à la hausse, afin de réparer également les préjudices économiques précédemment évoqués ainsi que les pertes de récolte et d’assolement.
(extrait de la question)
Du fait des lâchers et des hybridations avec des cochons "domestiques" à la fécondité bien supérieure dans les années 70 et 80, les chasseurs portent une responsabilité historique dans l'importance de la population actuelle de sangliers et de cochongliers (ou "sanglochon", "sanglichon"...). Il serait bien plus juste de demander à indemniser les agriculteurs avec l'argent des fédérations de chasseurs plutôt qu'avec celui de l'État, en partie issu des impôts de l'ensemble des citoyens, dont 98% ne chassent pas.
La chasse ayant montré son inefficacité en matière de gestion des populations de sangliers, il conviendrait de s'orienter vers d'autres solutions comme le développement de méthodes contraceptives.

Logo UO UO

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 23 janvier 2017 - Question parlementaire

Younous Omarjee interroge la Commission européenne sur la légalité des importation de primates de l'Île Maurice à des fins d'expérimentation

de nombreux primates exportés par Maurice dans l'Union européenne, ont au moins l'un des deux parents qui était initialement un individu sauvage avant d'être capturé.
L'Union européenne autorise-t-elle l'importation de primates de l'île Maurice à des fins de recherche lorsque l'un des parents est né dans la nature?
Et si oui comment cela est-il compatible avec l'article 10 de la directive 2010/63/UE?

(extrait de la question écrite)

a penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 7 février 2017 - Question parlementaire

Lionel Tardy souhaite pour les facteurs de piano une dérogation à l'interdiction du commerce de l'ivoire d'éléphants et de la corne de rhinocéros

Pas agressif mais négatif.

l'arrêté du 16 août 2016 relatif à l'interdiction du commerce de l'ivoire d'éléphants et de la corne de rhinocéros sur le territoire national (...) serait en cours de modification, notamment pour imposer aux détenteurs de pièces en ivoire de prouver leur ancienneté. Une telle mesure toucherait les facteurs de pianos
Compte tenu de ces éléments, il souhaite donc connaître ses intentions sur une éventuelle modification de l'arrêté précité.
(extraits de la question écrite)

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 16 février 2017 - Question parlementaire

Jean-Louis Masson dénonce l'abattage sans "étourdissement" préalable et demande à minima un étiquetage indiquant le mode d'abattage

Au cours de ce colloque, l'Ordre des vétérinaires français a clairement rappelé le principe selon lequel « tout animal abattu doit être privé de conscience d'une manière efficace, préalablement à son égorgement ». De son côté, la Fédération vétérinaire européenne demande « l'étourdissement pour tous, sans exception ».
Ainsi, l'égorgement d'un gros bovin dure de sept à dix minutes avant la perte de conscience de l'animal, c'est horrible. (...) Il lui demande donc si la viande casher ou halal ne devrait pas être obligatoirement étiquetée afin que les consommateurs ne soient pas pris en otage à leur insu.
(extraits de la question)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Fourrure Fourrure

le 23 février 2017 - Question parlementaire

Marie-Francoise Perol-Dumont demande des aides fiscales et des actions de communication publiques en faveur de la filière cuir

Dans le contexte de crise actuel, les acteurs de ces professions ont fait part de leurs suggestions pour conforter la filière cuir et l'aider à maintenir son niveau d'excellence, à savoir une fiscalité attractive facilitant la création et la transmission d'entreprises, (...) la communication auprès des consommateurs sur l'achat de cuir de qualité, (...)... Autant de pistes pour développer la filière et renforcer son attractivité. Elle lui demande donc son opinion sur ces suggestions et comment il entend y répondre.
(extrait de la question de Marie-Françoise Perol-Dumont)