Photo de Anny Poursinoff

Corrida : Anny Poursinoff agit pour les taureaux

18.3/20

Agir !

Félicitez-la

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Anny Poursinoff ?

Prises de position de Anny Poursinoff classées par thème :

Prises de position concernant la corrida (3 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par implication nationale/locale
par implication européenne
par type
par espèce
par parti
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 21 janvier 2017 - Manifeste → Prise de position marquante

Manifeste du CRAC Europe pour l'abolition de la corrida

Nous, soussignés, considérant que l’existence et la recrudescence de la barbarie tauromachique ne sont pas dignes d’un pays civilisé et sont en contradiction avec l’esprit républicain et démocratique, demandons l’abrogation de l’alinéa 7 de l’article 521.1 du Code pénal, qui tolère que des sévices graves et des actes de cruauté soient infligés à des animaux sous couvert de tradition locale.
(extrait du manifeste)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 7 avril 2014 - Source associative → Europe

Ces candidats aux élections européennes 2014 se positionnent contre la corrida

D'après le CRAC Europe :

Elections Européennes 2014
LISTE DES CANDIDATS SE POSITIONNANT CONTRE LA CORRIDA

-ILE DE FRANCE:
Pascal Durand EELV
Anny Poursinoff EELV
Chantal Jouanno UDI

-EST:
Sandrine Bélier EELV
Antoine Waetcher EELV
Philippe Hervieux EELV
Michèle Striffler UDI

-OUEST:
Jean-Philippe Magnen EELV

-CENTRE:
Corinne Morel Darleux

-SUD EST:
Michèle Rivasi EELV
Françoise Grossetête UMP

-SUD OUEST:
Jean-Luc Mélenchon FG
José Bové EELV
Catherine Grèze EELV

-NORD-OUESt:
Damien Courcoux

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 13 juillet 2010 - Proposition de loi → Prise de position marquante

Proposition de loi n°2735 visant à abolir la corrida et les combats de coqs

Article unique

Le septième alinéa de l’article 521-1 du code pénal est supprimé.

L'article 521-1 réprime les «actes de cruauté» et «sévices graves» commis à l'encontre d'un «animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité» ; son alinéa 7 indique que «Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux courses de taureaux [à la corrida] lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être invoquée».