Photo de Aurore Lalucq

Chasse : Aurore Lalucq agit contre les animaux sauvages

2.7/20
Eurodéputé

Agir !

Interpellez-la

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Notes par thème

Agit pour*
Penche pour*
Penche contre*
Agit contre*
*les animaux
 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Aurore Lalucq ?

Prises de position de Aurore Lalucq classées par thème :

Prises de position concernant la chasse (2 référencées)

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

Pictogramme Chasse Chasse

le 26 mai 2019 - Manifeste → Europe

VoteForAnimals2019 : ces eurodéputés ne se sont pas engagés à faire adopter une «liste positive» limitant les espèces d'animaux exotiques de compagnie

Lorsqu'ils étaient candidats, ils n'ont pas signé pour soutenir ce point ou n'ont pas signé l'engagement du tout (toutes les listes sur lesquels figuraient ces élus avaient été informées lors des élections)

Point de l'engagement proposé aux candidats à l'élection au Parlement européen par l'Eurogroup for Animals :

SOUTENIR L'ADOPTION D'UNE LISTE POSITIVE EUROPÉENNE POUR LES ANIMAUX DE COMPAGNIE EXOTIQUES PERMETTANT DE DÉTERMINER QUELS ANIMAUX EXOTIQUES PEUVENT ÊTRE COMMERCIALISÉS ET GARDÉS AU SEIN DE L'UE

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 26 mai 2019 - Manifeste

VoteForAnimals2019 : ces eurodéputés ne se sont pas engagés à promouvoir une gestion non létale des espèces sauvages

Lorsqu'ils étaient candidats, ils n'ont pas signé pour soutenir ce point ou n'ont pas signé l'engagement du tout (toutes les listes sur lesquels figuraient ces élus avaient été informées lors des élections)

Point de l'engagement proposé aux candidats à l'élection au Parlement européen par l'Eurogroup for Animals :

PROMOUVOIR LA COEXISTENCE ET LA GESTION NON LÉTALE DES ESPÈCES SAUVAGES DANS L'UE
Dans les continents très peuplés tels que l’Europe, la faune est obligée de coexister et de s’intégrer aux activités humaines. Les efforts visant à résoudre les conflits avec les espèces sauvages devraient commencer par remédier aux causes des conflits homme-faune et par la mise en place d’une culture de coexistence avec les pratiques humaines. Il convient de promouvoir au niveau de l’UE la résolution des conflits par des méthodes non létales et la réduction au minimum des atteintes au bien-être animal pour parvenir à une coexistence pacifique.