Photo de Aymeric Caron

Chasse : Aymeric Caron agit pour les animaux sauvages

19.4/20

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Notes par thème

Agit pour*
Penche pour*
Penche contre*
Agit contre*
*les animaux
 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Aymeric Caron ?

Prises de position de Aymeric Caron classées par thème :

Prises de position concernant la chasse (11 référencées)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 23 avril 2018 - Manifeste

Tribune demandant l'instauration des dimanches sans chasse et l'abolition de la chasse à courre, du piégeage et du déterrage

Nous sommes d’accord sur un point: il faut réformer la chasse (...) A ce titre, nous demandons l’instauration des dimanches sans chasse afin de respecter la sécurité des promeneurs et des familles; l’abolition de la chasse à courre; l’interdiction du piégeage et du déterrage; le développement de zones de tranquillité (sans chasse ni présence humaine) dans les espaces forestiers des domaines publics.
seuls 1,7% des Français chassent alors que 80% des personnes interrogées lors du sondage Ifop pour le collectif AnimalPolitique considèrent que la protection des animaux est une cause très importante.
(extraits de la tribune)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 6 mars 2018 - Manifeste

Tribune dénonçant les violences exercées dans l'Oise contre les citoyens opposés à la chasse à courre et demandant au préfet de mettre fin au dispositif "chasseurs vigilants"

Par la présente tribune, nous affirmons notre solidarité aux personnes intimidées et violentées. Nous exigeons la fin de ce climat de menace constante dans nos campagnes. Nous demandons au préfet l’arrêt immédiat du protocole « Chasseurs Vigilants », dont la partialité est insupportable, donnant le pouvoir de loi à un groupe d’intérêt de manière anti-démocratique.
Nous demandons expressément que le préfet de l’Oise, Louis Le Franc, donne des garanties de liberté d’expression aux personnes opposées à la vènerie et mette tout en œuvre pour les protéger des violences lors de leurs actions pacifiques, comme à leur domicile, faisant respecter l’ordre républicain dont il a la charge.

(extrait de la tribune)