Photo de Bernard Cazeneuve

Élevage : Bernard Cazeneuve agit contre les animaux

0.5/20
Logo PS PS

Agir !

Interpellez-le

Notes par thème

Agit pour*
Penche pour*
Penche contre*
Agit contre*
*les animaux
 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Bernard Cazeneuve ?

Prises de position de Bernard Cazeneuve classées par thème :

Prises de position concernant l'élevage (4 référencées)

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Corrida Corrida

Pictogramme Élevage Élevage

le 19 janvier 2017 - Vote → Prise de position marquante

Nomination à la présidence de l'Agence française pour la biodiversité d'un défenseur de la chasse à la glu, du gavage et de la corrida

Sur proposition de Ségolène Royal, le Conseil d’administration de l’Agence française pour la biodiversité, dont le Président d’honneur Hubert Reeves a déjà été nommé par arrêté ministériel, a désigné Philippe Martin comme futur Président exécutif à l’issue des procédures prévues.
(extrait de l'article du ministère de l'environnement)

Agir !

Interpellez-les

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 12 janvier 2017 - Communication officielle → Prise de position marquante

Stéphane Le Foll laisse entendre que la France ne peut pas légiférer sur l'abattage des animaux gestants

M. Stéphane Le Foll, ministre. Ce qui motive ces amendements, ce sont encore une fois des images diffusées par L214, avec un objectif très clair. Or il s’agit là d’un sujet qui relève de règlements européens. Après la diffusion de ces images, nous avons saisi la Commission européenne, qui a elle-même saisi l’Autorité européenne de sécurité des aliments – European Food Safety Authority, ou EFSA –, pour qu’à l’échelon européen, on réexamine les conditions actuelles d’abattage des vaches gestantes.

Agir !

Interpellez-les

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 janvier 2017 - Amendement

Amendement n°46 visant à supprimer l'instauration d'un contrôle permanent des postes "d’étourdissement" et de mise à mort dans les abattoirs

la mesure proposée induit une charge significative pour l’État avec la nécessité d’un recrutement de plusieurs centaines d’agents titulaires (de l’ordre de 500) (...) il est hautement probable que la création d’un poste fixe d’inspection à la saignée dans les plus gros abattoirs du territoire soit dans la très grande majorité des cas sans effet sur la protection animale, compte tenu de la maîtrise des process.
Il est donc proposé de supprimer cet article.
(extrait de l'Exposé sommaire)
Cet amendement demande la suppression de l'article 3 de la proposition de loi Falorni qui demande l'instauration d'un "contrôle officiel permanent des postes d’étourdissement et de mise à mort"

Agir !

Interpellez-les

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 27 mai 2014 - Dans la presse

Pour le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve il n'est pas nécessaire que l'Europe réglemente les conditions d'élevage

Extrait de l'intervention de Bernard Cazeneuve dans l'émission Le 7/9, sur France Inter :

Je pense qu'il n'est pas nécessaire que l'UE réglemente sur tout. Je me souviens d'avoir été ministre des Affaires européennes parfois obligé de regarder des règlements concernant la dimension des cages pour les volailles. Ca ne me paraît pas indispensable que l'UE réglemente sur ces sujets

Réécouter l'émission (passage cité, de 82:55 à 83:20) :

Agir !

Interpellez-le