Photo de Brigitte Kuster

Animaux de compagnie : Brigitte Kuster agit pour les animaux familiers

17.9/20
Député - 75

Agir !

Félicitez-la

Notes par thème

Agit pour*
Penche pour*
Penche contre*
Agit contre*
*les animaux
 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Brigitte Kuster ?

Prises de position de Brigitte Kuster classées par thème :

Prises de position concernant les animaux de compagnie (2 référencées)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 15 décembre 2019 - Communication officielle → Local

Dans ces arrondissements de Paris, les chiens peuvent s'ébattre en liberté dans un caniparc

Des espaces de liberté pour les chiens
Il existe à Paris 13 espaces canins où les chiens peuvent se promener en liberté, sans laisse : place Renée-Vivien (3e), allée du Séminaire Jean-Jacques-Ollier (6e), Place Fontenoy (7e), mail Pierre-Desproges (11e), square Saint-Eloi (12e), square Jacques-Antoine (14e), allée des chiens du parc Georges-Brassens (15e), sentier nature au niveau du pont du Ranelagh (16e), avenue Dode-de-la-Brunerie (16e), square Sainte-Périne (16e), avenue de la Porte de Villiers (17e), square des Batignolles (17e) et boulevard Sérurier (19e).

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 25 juillet 2018 - Loi

Proposition de loi N° 1206 visant à interdire les colliers à pointes et les colliers électriques

La présente proposition de loi prévoit l’interdiction de leur utilisation et de leur vente libre.
Le collier à pointes est une chaine en métal, composé de pointes qui pénètre la peau du chien, le blessant jusqu’au sang si celui-ci tire sur la laisse du maître.
Quant au collier électrique, il s’agit d’un kit composé d’un collier et d’une télécommande pour l’actionner à distance. La plupart des télécommandes proposent plusieurs fonctions : Un bouton pour l’avertisseur sonore (première sommation), un pour le vibreur (deuxième sommation), puis différentes intensités de décharges électriques pour la punition finale.
Les souffrances et traumatismes engendrés par l’utilisation de ces colliers sont aujourd’hui bien documentés.

(extrait de l'exposé des motifs)