Photo de Bruno Gilles

Animaux de compagnie : Bruno Gilles agit pour les animaux familiers

17.1/20

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Bruno Gilles ?

Prises de position de Bruno Gilles classées par thème :

Prises de position concernant les animaux de compagnie (6 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par implication
par parti
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 1 juin 2019 - Dans les médias → Municipale

À Marseille, les chiens peuvent s'ébattre en liberté dans les 4ème, 9ème et 12ème arrondissements

Ainsi, la liste des parcs marseillais, où la présence de chiens est acceptée, demeure être assez important et assez bien répartie entre l’ensemble des arrondissements marseillais. Les principaux parcs pour chiens sont les suivants :
- Le Square Stephan (4ème arrondissement, Boulevard de Montricher) : il s’agit d’un parc canin qui a été inauguré en l’honneur d’un chien marseillais populaire, Saucisse. Dans le même arrondissement, se trouve un caniparc dans un parc, il s’agit du Parc Longchamp (Boulevard du Jardin Zoologique).

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 juin 2015 - Communication officielle → Prise de position marquante → Municipale

Le maire du 3ème secteur de Marseille délègue un adjoint à la protection des animaux

Dans le secteur dont le maire est Bruno Gilles, parmi les adjoints des quartiers :

Eric GIANCARLI
Adjoint des quartiers Blancarde – Saint Pierre
Espaces Verts – Ecologie Urbaine – Eclairage Public – Protection des animaux

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 30 mai 2015 - Communication officielle → Municipale

La mairie des 4e et 5e arrondissements de Marseille soutient la Journée d'adoption de la SPA

Grand Après-Midi d'Adoption au Parc Longchamp autour du kiosque à musique en partenariat avec la SPA de Marseille en Présence d' Éric Giancarli Adjoint des quartiers délégué aux Espaces Verts à l' Écologie Urbaine, à l'Éclairage Public et à la Protection des Animaux qui représentait pour l'occasion le Sénateur-Maire de Secteur Bruno Gilles
(communication de la mairie)

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 3 février 2015 - Dans les médias → Municipale

Éric Giancarli inaugure le «Parc canin chien Saucisse», premier espace canin de liberté à porter le nom d'un chien

Parce que nous sommes les seuls à y avoir pensé", explique simplement Éric Giancarli, adjoint à la protection animale de Bruno Gilles, le maire des 4e-5e.
Survivant de combats avec des pitbulls dans sa jeunesse, le toutou [Saucisse] est adopté par [Serge Scotto, auteur de polars marseillais] en 2000 à la SPA Marseille Provence. Une rencontre qui scellera la renommée de ce joli duo. Candidat aux élections municipales en 2001 (il recueille 4,5 % des suffrages)
(extraits de l'article de Béatrice Jullion, La Provence)

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 22 septembre 2004 - Proposition de loi → Nationale

Proposition de loi 1804 visant à réduire l'abandon d'animaux familiers

Chaque année, plus de 60 000 animaux de compagnie sont abandonnés par leurs propriétaires sur les routes de France.
Pour parvenir à rendre efficace le dispositif législatif, il convient de renforcer les moyens d'identifier les propriétaires d'animaux de compagnie.
extraits de l'Exposé des motifs

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 4 novembre 2003 - Proposition de loi → Européenne

Proposition de loi 1192 visant à interdire les peaux de chiens et de chats

La vente des animaux domestiques vivants est donc aujourd'hui strictement réglementée notamment depuis la loi no 99-5 du 6 janvier 1999 mais le législateur n'a jamais consacré de dispositions à la vente des produits en étant issus.
L'adoption d'une législation interdisant d'importer, d'exporter et de commercialiser les peaux de chiens et de chats permettra de compléter la législation pénale en matière de protection des animaux.
extraits de l'Exposé des motifs