Photo de Catherine Dumas

Mer & pisciculture : Catherine Dumas penche contre les animaux aquatiques

5.8/20
Sénatrice - Paris
Conseil de Paris
Classement : 113ème/348 sénateurs
 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Catherine Dumas ?

Prises de position de Catherine Dumas classées par thème :

Prises de position concernant la mer & pisciculture (4 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par espèce
par type
par implication
par parti
ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 18 novembre 2021 - Vote vœu → Municipale

Ces Conseillers de Paris se sont opposés à ce que la ville engage le CROUS à augmenter, améliorer et mettre en avant ses offres végétariennes dans les restaurants universitaires

Le Conseil de Paris a adopté une convention avec subvention qui lie la Mairie de Paris et le CROUS de Paris. Dans cette convention, des engagements chiffrés concernent la végétalisation des repas.
Danielle Simonnet a proposé un amendement plus ambitieux qui a été adopté.

Extrait de la convention :

"Le Crous de Paris s’engage dans une démarche de végétalisation de ses repas :

  • En formant systématiquement ses chefs cuisiniers à la cuisine végétale.
  • En proposant deux options végétariennes pour chaque plat (entrée, plat principal, dessert) dans tous ses lieux de restauration (restaurant
  • universitaire, restaurant administratif, cafétéria).
  • En mettant en place une signalétique renforcée sur l’offre végétarienne,
  • ont agi contre les animaux

    sur les thèmes :

    Pictogramme Élevage Élevage

    Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

    le 14 juin 2021 - Amendement → Nationale

    Amendements 231 et 1370 contre l'expérimentation d'une option végétarienne quotidienne dans la restauration collective

    Projet de loi

    Lutte contre le dérèglement climatique

    (1ère lecture)

    (PROCÉDURE ACCÉLÉRÉE)

    (n° 667 , 666 , 634, 635, 649, 650)

    N° 231 rect.

    14 juin 2021

    AMENDEMENT
    présenté par

    C
    G
    MM. de LEGGE, Bernard FOURNIER, CHAIZE et CARDOUX, Mme DEMAS, MM. VOGEL, LEFÈVRE et BRISSON, Mme DI FOLCO, M. SAUTAREL, Mme DEROMEDI, MM. HUGONET, de NICOLAY, PANUNZI et CADEC, Mmes THOMAS et GOSSELIN, MM. SAURY et Étienne BLANC, Mmes EUSTACHE-BRINIO et CHAIN-LARCHÉ, M. BURGOA, Mmes GARRIAUD-MAYLAM et CHAUVIN, M. REICHARDT, Mme JOSEPH, M. CHATILLON, Mmes PUISSAT, DREXLER, LASSARADE et CANAYER, M. BASCHER, Mme BOURRAT, MM. GRAND, CUYPERS, SAVARY, PAUL et LONGUET, Mme BONFANTI-DOSSAT et MM. CHEVROLLIER, Jean-Marc BOYER, LE RUDULIER, CHARON, BABARY et BOULOUX

    ont agi pour les animaux

    sur les thèmes :

    Pictogramme Élevage Élevage

    Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

    le 21 juin 2018 - Amendement → Nationale

    Amendement 24 visant à instaurer une alternative végétarienne quotidienne dans la restauration collective

    Amendement tombé

    N° 24 rect.

    21 juin 2018

    AMENDEMENT
    présenté par

    C Défavorable
    G
    Tombé
    Mmes DUMAS et BERTHET, MM. BANSARD, BONHOMME, CADIC, CHATILLON et de NICOLAY, Mmes DELMONT-KOROPOULIS, DEROMEDI et DURANTON, MM. GUERRIAU, HOUPERT, Henri LEROY, MAGRAS, MALHURET et PACCAUD, Mmes RENAUD-GARABEDIAN et RAIMOND-PAVERO et M. SIDO
    ARTICLE 11

    Alinéa 13

    Remplacer les mots :

    présenter à leurs structures dirigeantes un plan pluriannuel de diversification de protéines incluant des alternatives à base de protéines végétales, dans les repas qu’ils proposent

    par les mots :

    proposer au plus tard au 1er janvier 2022 un menu végétarien en option alternative au menu quotidien

    Objet

    ont agi pour les animaux

    sur les thèmes :

    Pictogramme Élevage Élevage

    Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

    le 11 juin 2018 - Amendement → Nationale

    Amendements COM106 et COM113 visant à instaurer une alternative végétarienne quotidienne dans la restauration collective

    Le dernier alinéa est ainsi modifié :
    « Art.L.230-5-4. Les gestionnaires d'organismes de restauration collective publique servant plus de deux cents couverts par jour en moyenne sur l'année, sont tenus de proposer au plus tard au 1er janvier 2022 un menu végétarien en option alternative au menu quotidien.

    (extrait de l'un des amendements, tombés en commission)