Photo de Céline Boulay-Espéronnier

Droit animal : Céline Boulay-Espéronnier penche contre les animaux

9.7/20
Sénatrice - Paris
Classement : 75ème/348 sénateurs
 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Céline Boulay-Espéronnier ?

Prises de position de Céline Boulay-Espéronnier classées par thème :

Prises de position concernant le droit animal (4 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par implication
par parti
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 9 mai 2020 - Manifeste → Nationale

Covid-19 : 39 parlementaires appellent dans une tribune à « une relance économique intégrant la protection des animaux et de l’environnement »

nous demandons que le plan de relance économique qui sera bientôt élaboré intègre pleinement la demande sociétale en faveur d’une plus grande prise en compte des animaux et de l’environnement, en conditionnant les aides, dans tous les domaines économiques concernés, au respect du bien-être des animaux, à la préservation de la biodiversité et à la limitation des effets négatifs sur l’environnement.
rehaussement significatif des normes d’élevage - interdiction des cages et des mutilations (caudectomie, castration à vif, limage des dents, écornage, etc.) - et d’un plan visant, à terme, la fin de tout élevage sans accès à l’extérieur
Pour donner un avantage à la recherche française et afin d’épargner des millions 2 d’animaux, une part importante des fonds alloués à ce secteur doit être expressément fléchée pour la recherche et le développement de méthodes substitutives à l’expérimentation animale.
Consultées depuis un an par le ministère de la Transition écologique et solidaire, les ONG ont unanimement demandé, comme 72% des citoyens , la fin de la captivité des animaux sauvages dans [les cirques].
(extraits de la tribune signée à l'invitation de CAP)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 26 septembre 2018 - Vote → Municipale

Ces groupes au Conseil de Paris ont voté pour la réalisation d'une stèle en hommage aux animaux tués durant les guerres

Ces conseillers de Paris ont voté pour le texte, ou étaient absents et appartiennent à des groupes ayant voté pour

Le Conseil de Paris a adopté à l'unanimité le vœu de l'exécutif.
Des voeux avaient été déposés sur le sujet par Jacques Boutault et Danielle Simonnet en juillet 2018.

CONSEIL DE PARIS
SEANCE DES 24, 25, 26 et 27 SEPTEMBRE 2018

VŒU DE L’EXECUTIF

RELATIF A LA REALISATION D’UNE STELE EN HOMMAGE AUX ANIMAUX TUES DURANT LES CONFLITS

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 3 juillet 2018 - Vote → Municipale

Ces groupes au Conseil Paris ont voté contre la création d'un monument aux animaux de guerre

Les conseillers membres de ces groupes ont voté contre ou étaient absents

Les vœux suivants ont été rejetés par le Conseil de Paris.

Les groupes GEP (EELV), DP (LREM), LR, UDI-MoDem, SOCA (PS), RG-CI (PRG), PCF-FG (PCF), EGCP (Générations), PPCI (LR) ont voté contre ce vœu :

Vœu relatif à la création à Paris d’un monument aux animaux morts sur les champs de bataille de
la Première Guerre mondiale

Considérant la participation active de la Ville de Paris aux nombreuses commémorations organisées
en hommage aux victimes de la Grande Guerre,

Considérant la volonté de la Ville de Paris de contribuer aux cérémonies prévues dans le courant du