a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 31 janvier 2018 - Dans la presse → Prise de position marquante → Local

Le maire Gilles Laveur maintient l'interdiction la chasse à courre à Bonneuil-en-Valois et soutient la Proposition de loi d'abolition de cette pratique

Agir !

Félicitez-le

Le 22 novembre, la sénatrice de l’Oise, Laurence Rossignol, a déposé une proposition de loi visant à interdire la chasse à courre. Sa démarche peut-elle, selon vous, aboutir ?
GILLES LAVEUR. D’abord, je soutiens fermement son projet de loi et j’ai eu l’occasion de le lui dire. Si ce texte venait à être examiné, je m’engagerais à ses côtés. Cependant, je crains qu’en l’état, une telle loi ne soit pas envisageable. Notamment parce que les élus locaux et parlementaires n’y sont pas prêts. Il y a derrière la chasse à courre des intérêts financiers qui sont trop importants. Même si, aujourd’hui, certains maires, comme à Vieux-Moulin, se positionnent contre, on est encore peu nombreux.

l y a dans cette commune à l’histoire très ouvrière une haine viscérale de la chasse à courre. Cela a toujours existé. Il y a chez les habitants un rejet à l’égard de ces gens qui rentrent dans leur village en terrain conquis. Il existe d’ailleurs à Bonneuil-en-Valois un arrêté interdisant la chasse à courre dans toute la zone urbanisée de la commune depuis septembre 1983 !
(extraits de l'interview d'Alexis Bisson, Le Parisien)

Source :