Chasse

La ville de Montpellier vote, dans son budget primitif 2022, 5 millions d'euros pour la création d'un centre de soins pour la faune sauvage répartis jusqu'en 2026

Félicitez-les
Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Personnalités politiques (2)

Photo Eddine Ariztegui
Eddine Ariztegui Élu municipal, délégué à la condition animale (34) Parti animaliste

Parti politique (1)

Prise de position

Préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources

Montpellier ambitionne une ville plus verte, plus résiliente aux évolutions climatiques. Elle introduit ainsi
le concept de ville parc, se dessinant au travers de projets de développement et de préservation de la nature
en ville, en poursuivant la plantation d’arbres en 2021, en préfigurant des projets tel que les Bouisses, ou
encore le grand parc Lunaret-Lavalette-Montmaur.

[...]

V22SOIN01 | BIEN ÊTRE ANIMAL : CENTRE DE SOIN DU LUNARET

Variation d'Autorisation de Programme au Budget Primitif 2022 : 5 000 000€
Crédits de paiements 2022 au Budget Primitif 2022 : 150 000€

Crédits de paiements 2023 : 1 000 000€
Crédits de paiements 2024 : 2 000 000€
Crédits de paiements 2026 : 350 000€

(Extrait du Projet des affaires et du budget primitif voté en séance du Conseil Municipal du 1er février 2022)

Un hôpital de la faune sauvage
Parmi ces mesures, le projet de création d’un hôpital de la faune sauvage retient l’attention de l’élu : « Actuellement il faut aller jusqu’à Ganges pour trouver un hôpital de la sorte. Les gens, quand ils trouvent un animal blessé, n’ont pas forcément le temps de faire deux heures aller-retour pour le faire soigner. Il est donc important de créer cette structure à Montpellier ».

(Extrait d'un article d'Actu.fr de juillet 2020 suite à l'élection d'Eddine Ariztegui aux élections municipales)

Créer un centre de soin pour la faune sauvage à Montpellier
L'équipe de "Montpellier Unie"; avec Eddine Ariztegui, candidat du Parti animaliste, Michaël Delafosse et Coralie Mantion; veut créer un hôpital pour la faune sauvage à Montpellier :
« Cet hôpital sera un centre de soin pour les animaux sauvages, un centre de pédagogie pour que la jeunesse découvre la biodiversité locale et son rôle essentiel dans notre environnement, développe son empathie et comprenne le respect que l'on doit avoir envers tous les animaux.»

(Extrait d'un post Facebook du Parti Animaliste lors des élections municipales de 2020 présentant ce projet d'un centre de soin de la faune sauvage)

Coralie Mantion veut faire de « Montpellier, une ville qui protège les animaux »
[...]
À cela s’ajouterait, un grand projet de centre de soins de faune sauvage locale, créé et géré en partenariat avec des associations spécialisées. La Ville deviendrait aussi organisatrice d’un congrès sur les méthodes alternatives à l’expérimentation animale dans l’enseignement et la recherche.

(- Extrait de l'article du Mouvement sur Coralie Mantion (actuelle Vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole) alors candidate aux élections municipales avec l'actuel maire Michaël Delafosse)

Lire la suite