Photo de Clément Rossignol-Puech

Mer & pisciculture : Clément Rossignol-Puech agit pour les animaux aquatiques

17.9/20
Maire - Bègles

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Notes par thème

Agit pour*
Penche pour*
Penche contre*
Agit contre*
*les animaux
 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Clément Rossignol-Puech ?

Prises de position de Clément Rossignol-Puech classées par thème :

Prises de position concernant la mer & pisciculture (2 référencées)

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 1 décembre 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante → Local

Dans les cantines de Bègles, les enfants peuvent manger végétarien tous les jours

Moins cher, plus écologique, meilleur pour la santé. Voilà les avantages du régime végétarien, dont les écoliers de Bègles peuvent profiter chaque jour.
Désormais, 300 demandes de repas végétariens sont formulés tous les jours, sur les 2400 repas préparés quotidiennement par la cuisine centrale. Grâce aux économies réalisés, la municipalité veut accroître la part de produits bio dans les assiettes. Objectif : 50% de bio en 2018.
Et une fois par semaine, le repas est même 100% végétarien pour tout le monde !
(extraits de l'article de France 3 Nouvelle Aquitaine)

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 1 décembre 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante → Local

Un repas végétarien hebdomadaire pour tous dans les cantines scolaires de Bègles

Moins cher, plus écologique, meilleur pour la santé. Voilà les avantages du régime végétarien, dont les écoliers de Bègles peuvent profiter chaque jour.
Et une fois par semaine, le repas est même 100% végétarien pour tout le monde !
Désormais, 300 demandes de repas végétariens sont formulés tous les jours, sur les 2400 repas préparés quotidiennement par la cuisine centrale. Grâce aux économies réalisés, la municipalité veut accroître la part de produits bio dans les assiettes. Objectif : 50% de bio en 2018.
(extraits de l'article de France 3 Nouvelle Aquitaine)

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook