Corrida

Le maire de Béziers s'oppose à l’interdiction de l’accès des mineurs aux corridas et des «écoles» tauromachiques

Interpellez-le
Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Personnalité politique (1)

Prise de position

En tant que maire, et aux côtés de mon épouse Emmanuelle, député de l’Hérault, je serai bien entendu, samedi matin, devant les arènes avec mes amis de l’aficion biterroise, pour défendre une des dimensions de notre culture. Je me méfie chaque fois que l’État s’immisce dans la vie des familles. Et si quelqu’un doit interdire à un enfant d’assister à la corrida, c’est à ses parents, et à eux seuls, de le faire. Au mieux, l’État peut mener une campagne d’information pour sensibiliser les parents aux scènes de violence que les corridas peuvent comporter.
(extrait de l'article du Midi Libre)

Partager cette prise de position