a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 24 mai 2014 - Source associative → Nationale

Nicolas Dupont-Aignan invite Robert Ménard, maire de Béziers, à interdire l'accès des corridas aux enfants

Positif mais pas encore assez ambitieux

Agir !

Encouragez-le

Tant que la corrida existe et n’est pas proscrite dans notre pays, au moins pouvons-nous sans froisser les aficionados œuvrer pour que les enfants soient épargnés de ce spectacle.
C’est une sage recommandation de l’ONU à laquelle j’adhère parfaitement. C’est également une position que Robert MENARD pourrait faire sienne sans pour autant aller à contre-courant de sa culture.
extrait de la lettre de Nicolas DUPONT-AIGNAN à Monsieur Thierry HELY, Président de la FLAC

Lettre de Nicolas DUPONT-AIGNAN à Monsieur Thierry HELY, Président de la FLAC :

Monsieur le Président,

Je ne suis pas surpris que mon ami Robert MENARD, que je tiens en haute estime, soit, parce qu’il est un homme du sud, imprégné de cette culture traditionnelle tauromachique.

J’ai souvenir, au moment de la campagne pour l’élection présidentielle de 2012, du mécontentement qu’avaient manifesté à mon encontre certains élus de cette région au regard de mes positions contre la corrida.

Je considère qu’il ne sert à rien de brusquer les choses et que la France adoptera, vis-à-vis de la corrida, la même position que la Grande Bretagne vis-à-vis de la chasse à courre, pour peu que l’on fasse œuvre de patience et de pédagogie et non d’esprit doctrinaire.

Tant que la corrida existe et n’est pas proscrite dans notre pays, au moins pouvons-nous sans froisser les aficionados œuvrer pour que les enfants soient épargnés de ce spectacle.

C’est une sage recommandation de l’ONU à laquelle j’adhère parfaitement. C’est également une position que Robert MENARD pourrait faire sienne sans pour autant aller à contre-courant de sa culture.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments distingués.

Nicolas DUPONT-AIGNAN