Notes par thème

Agit pour*
Penche pour*
Penche contre*
Agit contre*
*les animaux
 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Douchka Markovic ?

Prises de position de Douchka Markovic classées par thème :

Prises de position concernant le droit animal (17 référencées)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 4 avril 2017 - Source associative → Implication locale

Conférence à Bordeaux sur la politisation de la cause animale

Mardi soir, pendant que des millions de français suivaient sur leur écran télévisé un débat dont le principal sujet était le « crêpage de chignon », nous étions de notre côté entre 120 et 140 à préférer suivre et participer au débat politique dont les animaux non humains étaient le thème central dans l’amphithéâtre de l’Athénée Municipal.
(extrait du compte-rendu d'ACTA)

État des lieux actuel et réflexions sur
– Comment avancer pour que la question animale ait enfin la place qu’elle mérite : une place centrale dans la politique humaine ?
– Comment construire efficacement afin d’obtenir au plus vite des droits fondamentaux pour les plus vulnérables d’entre nous ?

(extrait de la présentation du débat par ACTA)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 24 février 2017 - Source associative → Implication locale

Conférence à Toulouse sur la politisation de la cause animale

Quelles place pour les animaux dans le débat politique ?
Débat public à Toulouse le 22 février 2017 en présence de Samuel Airaud pour L214 Ethique et Animaux, Gérard Charollois pour la Convention Vie et Nature, Douchka Markovic et Fabienne Roumet pour la commission condition animale d'EELV, Matthias De Lozzo et Anne Stambach-Terrenoir, membres de la France insoumise, Héléna Besnard et Hélène Thouy pour Le Parti Animaliste.
Photos Romain Main, Mégane Lebeault.

Vidéo : Le Chaperon vert :
Partie 1 :

Partie 2 (débat) :

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 janvier 2017 - Programme → Implication locale

La Commission condition animale d'EELV souhaite la création d'un secrétariat d’État à la condition animale

Positif mais pas assez ambitieux

Extrait des propositions de la Commission condition animale d'EELV, "Respecter l’animal pour protéger et restaurer la nature" :

Créer un secrétariat d’État à la condition animale.

Son rôle sera de mettre en place une politique dans les secteurs économiques, culturels, judiciaires, éducatifs et privés, afin de faire disparaitre les pratiques violentes et cruelles à l’égard des animaux.
Ses missions seront :

  • permettre le l'émergence et le développement que de nouvelles économies alternatives à l’exploitation animale permettant la création d’emplois et de nouvelles entreprises , par exemple par des appels à projets ou l’octroi de subventions incitatives, créations de labels

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 janvier 2017 - Programme → Implication locale

La Commission condition animale d'EELV souhaite la création d'une brigade nationale pour la protection animale

Extrait des propositions de la Commission condition animale d'EELV, "Respecter l’animal pour protéger et restaurer la nature" :

Créer une brigade nationale pour la protection animale

Son rôle sera d’enquêter et sanctionner toute infraction quels que soient le lieu et les conditions dans lesquelles des animaux (domestiques, d’élevages ou sauvages) sont détenus, transportés et/ou utilisés.
Elle sera en capacité de contrôler et enquêter dans les abattoirs, tous types d'élevages, d’intervenir en cas de maltraitance avérée, de décréter le retrait des animaux ou la fermeture des établissements en infractions, en attente d’une décision de justice.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 janvier 2017 - Programme → Implication locale

La Commission condition animale d'EELV souhaite la création d'un comité d’éthique nationale sur la condition animale

Extrait des propositions de la Commission condition animale d'EELV, "Respecter l’animal pour protéger et restaurer la nature" :

Créer un comité d’éthique nationale sur la condition animale

Sa mission sera d’établir et publier le bilan annuel des infractions au bien-­‐être animal (alertes, plaintes, sanctions effectives).
Il concernera tous les secteurs d’activités, le respect du bien-­‐être animal et la sécurité des travailleurs. Ce comité devra être équilibré dans la composition de ses représentants de la façon suivante : 1/3 exploitant, 1/3 animalistes 1/3 consommateurs (avec des représentants des cultes).
Il aura la possibilité de proposer des mesures d’amélioration aux ministères concernés

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 janvier 2017 - Programme → Implication locale

La Commission condition animale d'EELV souhaite faire reconnaître la sensibilité des animaux sauvages par la loi

Extrait des propositions de la Commission condition animale d'EELV, "Respecter l’animal pour protéger et restaurer la nature" :

Reconnaître les animaux sauvages comme animaux sensibles.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 janvier 2017 - Programme → Prise de position marquante → Implication locale

La Commission condition animale d'EELV souhaite créer un statut de personnes non humaines pour les animaux présentant des signes de conscience d’eux‐mêmes

Extrait des propositions de la Commission condition animale d'EELV, "Respecter l’animal pour protéger et restaurer la nature" :

Créer un statut de personnes non humaines pour les animaux appartenant aux espèces animales présentant des signes de conscience d’eux-­‐mêmes, ou des capacités cognitives élevées, telles qu’utilisation d’outils, langages élaborés.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 janvier 2017 - Programme → Prise de position marquante → Implication locale

La Commission condition animale d'EELV souhaite créer une citoyenneté pour les animaux domestiques, comme l'a fait la ville de Trigueros del Valle

Extrait des propositions de la Commission condition animale d'EELV, "Respecter l’animal pour protéger et restaurer la nature" :

Créer une nouvelle citoyenneté pour les animaux domestiques, sur le modèle de la ville espagnole de Trigueros del Valle qui en 2016 a accordé le statut de résidents non humains aux chats et chiens

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 janvier 2017 - Programme → Implication locale

La Commission condition animale d'EELV souhaite la création d'un Code animal

Ce code ne regrouperait pas que les dispositions protégeant les animaux mais l'ensemble de la réglementation applicable aux animaux, incluant ainsi les droits de ceux qui les exploitent

Extrait des propositions de la Commission condition animale d'EELV, "Respecter l’animal pour protéger et restaurer la nature" :

Constituer un Code animal

Son objectif sera de regrouper dans un même corpus juridique l’ensemble de la réglementation applicable aux animaux (dispositions pénales, civiles, sociales, etc.). Ainsi, il simplifiera la lisibilité et, par conséquent, renforcera l’effectivité et l’efficacité des réglementations en vigueur. Actuellement, les textes concernant les animaux sont dispersés dans différents codes (codes pénal, civil, rural, de l’environnement), favorisant les incohérences et rendant difficile, voire impossible, une protection efficace des animaux. Sa création favorisera des avancées législatives

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 janvier 2017 - Programme → Prise de position marquante → Implication locale

La Commission condition animale d'EELV souhaite élaborer un code du travail pour les animaux domestiques

Extrait des propositions de la Commission condition animale d'EELV, "Respecter l’animal pour protéger et restaurer la nature" :

Élaborer un code du travail pour les animaux domestiques

Revoir les dispositions du Code du travail pour y établir un droit du travail spécifique aux animaux domestiques.
Il devra définir les conditions de travail des animaux (durée, conditions d’exercice en cours et de vie hors de travail, horaires, repos) et responsabiliser à parts égales propriétaires et employeurs. Les critères devront être définis en fonction des besoins et capacités des animaux concernés et de la pénibilité du travail demandé.