Photo de Douchka Markovic

Droit animal : Douchka Markovic agit pour les animaux

19.6/20
Élue locale, déléguée à la condition animale - Paris 18ème
Conseil de Paris

Agir !

Félicitez-la

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Douchka Markovic ?

Prises de position de Douchka Markovic classées par thème :

Prises de position concernant le droit animal (22 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par implication
par parti
ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Droit animal Droit animal

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 mars 2021 - Vote → Municipale

Ces groupes au Conseil de Paris ont voté contre un vœu visant à privilégier la viande dans l'adaptation du fonctionnement des cantines à la crise sanitaire

Ces conseillers de Paris ont voté contre le texte, ou étaient absents et appartiennent à des groupes ayant voté contre.

Ce voeu a été rejeté.

Séance du Conseil de Paris des 9, 10 et 11 mars 2021
VŒU à la Maire de Paris.
Présenté par Nelly GARNIER et les élus du groupe Changer Paris ;
Relatif à l’enga
gement de la Mairie de Paris pour une restauration scolaire incluant un apport en viande de qualité.
Considérant les scandales à répétition ayant eu lieu dans les cantines scolaires du 18ème arrondissement, et notamment concernant l’origine, la certification « label rouge » et « bio » ainsi que la qualité des viandes servies aux élèves, qui ont mené à une mobilisation des parents d’élèves du 18ème et à la mise en lumière d’une tromperie avérée ;

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur leurs pages Facebook

→ Douchka Markovic→ Jean-Noël Aqua→ Hélène Bidard→ Ian Brossat→ Gauthier Caron-Thibault→ Jérôme Coumet→ Jean-Philippe Daviaud→ Laurence Patrice→ Béatrice Patrie→ Raphaelle Primet→ Béatrice Lecouturier→ Maya Akkari→ Colombe Brossel→ Thomas Chevandier→ Mahor Chiche→ Alexandra Cordebard→ François Dagnaud→ Lamia El Aaraje→ Afaf Gabelotaud→ Geneviève Garrigos→ Emmanuel Grégoire→ Antoine Guillou→ Céline Hervieu→ Nathalie Laville→ Éric Lejoindre→ Marie-Christine Lemardeley→ Véronique Levieux→ Arnaud Ngatcha→ Eric Pliez→ Olivia Polski→ Pierre Rabadan→ Marie-José Raymond-Rossi→ Carine Rolland→ Hermano Sanches Ruivo→ Paul Simondon→ Florian Sitbon→ KarenTaïeb→ Anouch Toranian→ François Vauglin→ Dominique Versini→ Ariel Weil→ Karim Ziady→ Florence Berthout→ Pierre-Yves Bournazel→ Delphine Burkli→ Alexis Govciyan→ Hanna Sebbah→ Léa Filoche→ Frédéric Hocquard→ Nathalie Maquoi→ Carine Petit→ Frédéric Badina-Serpette→ David Belliard→ Anne-Claire Boux→ Nour Durand-Raucher→ Antoinette Guhl→ Dan Lert→ Emile Meunier→ Aminata Niakaté→ Sylvain Raifaud→ Raphaëlle Remy-Leleu→ Emmanuelle Rivier→ Chloé Sagaspe→ Anne Souyris→ Léa Vasa→ Danielle Simonnet→ Parti socialiste→ Génération-s→ La République en marche→ Mouvement démocrate→ Europe Écologie Les Verts→ France insoumise
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 2 février 2021 - Vote → Municipale

Ces conseillers de Paris ont voté pour la prise en considération des animaux liminaires durant les travaux de la Porte de Maillot

Les conseillers membres de ces groupes ont voté pour ou étaient absents et faisaient partie de groupes qui ont voté pour

Ce voeu a été rejeté par le Conseil de Paris.

Conseil de Paris des 2, 3 et 4 février 2021 Sur proposition de Danielle Simonnet

Amendement à la délibération DU 5 Réaménagement de la Place de la Porte Maillot relatif à la nécessité de prendre en considération les animaux liminaires

Considérant que la délibération DU 5 présente dans son exposé des motifs que l’objectif du réaménagement de la place de la Porte Maillot est de réhabiliter l’axe majeur historique qui joint Le Louvre au quartier de la Défense, d’instaurer une continuité trame verte pour remédier aux espaces verts actuellement morcelés,

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 17 décembre 2020 - Vote → Municipale

Ces groupes au Conseil de Paris ont voté contre les subventions pour la ferme du Jardin d'Eole

Les conseillers membres de ces groupes ont voté contre ou étaient absents

Cette délibération a été adoptée par le Conseil de Paris.

À la demande de Douchka Markovic, cette délibération a été divisée afin de pouvoir voter uniquement sur les subventions pour les mini-fermes à Paris 18ème.

2020 DPSP 5 Subventions (205 941 euros) et conventions avec 6 structures dans le cadre de la politique parisienne de prévention de la délinquance, de lutte contre la récidive et de la tranquillité publique.

Espoir CFDJ : mini- ferme de la Goutte d’Or (16 rue Jessaint, 18 ème ) et mini- ferme d’Eole

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 décembre 2020 - Vote → Municipale

Ces groupes au Conseil de Paris ont voté pour l'allocation d'un budget au bien-être animal par la Ville de Paris

Les conseillers membres de ces groupes ont voté pour ou étaient absents

Ce voeu a été rejeté par le Conseil de Paris.

Conseil de Paris
Séance du 15 au 17 décembre 2020

Vœu rattaché au projet de délibération 2020 DFA 76 portant sur le bien-être animal

Considérant que Paris accueille plus de 1 300 espèces d’animaux sauvages et que les Parisiens sont propriétaires de près de 250 000 chats, 100 000 chiens et autres animaux de compagnie comme les lapins, les hamsters et les tortues ;

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 1 septembre 2020 - Communication officielle → Municipale

Ces maires ont attribué une délégation condition animale à un membre du conseil municipal

Ces maires ont attribué à un conseiller ou un adjoint une délégation dédiée aux animaux (« Protection animale », « Condition animale », « Place de l'animal en ville », etc.)

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur leurs pages Facebook

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 4 avril 2017 - Source associative → Partielle

Conférence à Bordeaux sur la politisation de la cause animale

Mardi soir, pendant que des millions de français suivaient sur leur écran télévisé un débat dont le principal sujet était le « crêpage de chignon », nous étions de notre côté entre 120 et 140 à préférer suivre et participer au débat politique dont les animaux non humains étaient le thème central dans l’amphithéâtre de l’Athénée Municipal.
(extrait du compte-rendu d'ACTA)

État des lieux actuel et réflexions sur
– Comment avancer pour que la question animale ait enfin la place qu’elle mérite : une place centrale dans la politique humaine ?
– Comment construire efficacement afin d’obtenir au plus vite des droits fondamentaux pour les plus vulnérables d’entre nous ?

(extrait de la présentation du débat par ACTA)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 24 février 2017 - Source associative → Partielle

Conférence à Toulouse sur la politisation de la cause animale

Quelles place pour les animaux dans le débat politique ?
Débat public à Toulouse le 22 février 2017 en présence de Samuel Airaud pour L214 Ethique et Animaux, Gérard Charollois pour la Convention Vie et Nature, Douchka Markovic et Fabienne Roumet pour la commission condition animale d'EELV, Matthias De Lozzo et Anne Stambach-Terrenoir, membres de la France insoumise, Héléna Besnard et Hélène Thouy pour Le Parti Animaliste.
Photos Romain Main, Mégane Lebeault.

Vidéo : Le Chaperon vert :
Partie 1 :

Partie 2 (débat) :

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 janvier 2017 - Programme → Partielle

La Commission condition animale d'EELV souhaite la création d'un secrétariat d’État à la condition animale

Positif mais pas assez ambitieux

Extrait des propositions de la Commission condition animale d'EELV, "Respecter l’animal pour protéger et restaurer la nature" :

Créer un secrétariat d’État à la condition animale.

Son rôle sera de mettre en place une politique dans les secteurs économiques, culturels, judiciaires, éducatifs et privés, afin de faire disparaitre les pratiques violentes et cruelles à l’égard des animaux.
Ses missions seront :

  • permettre le l'émergence et le développement que de nouvelles économies alternatives à l’exploitation animale permettant la création d’emplois et de nouvelles entreprises , par exemple par des appels à projets ou l’octroi de subventions incitatives, créations de labels

Agir !

Encouragez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 janvier 2017 - Programme → Partielle

La Commission condition animale d'EELV souhaite la création d'une brigade nationale pour la protection animale

Extrait des propositions de la Commission condition animale d'EELV, "Respecter l’animal pour protéger et restaurer la nature" :

Créer une brigade nationale pour la protection animale

Son rôle sera d’enquêter et sanctionner toute infraction quels que soient le lieu et les conditions dans lesquelles des animaux (domestiques, d’élevages ou sauvages) sont détenus, transportés et/ou utilisés.
Elle sera en capacité de contrôler et enquêter dans les abattoirs, tous types d'élevages, d’intervenir en cas de maltraitance avérée, de décréter le retrait des animaux ou la fermeture des établissements en infractions, en attente d’une décision de justice.

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 janvier 2017 - Programme → Partielle

La Commission condition animale d'EELV souhaite la création d'un comité d’éthique nationale sur la condition animale

Extrait des propositions de la Commission condition animale d'EELV, "Respecter l’animal pour protéger et restaurer la nature" :

Créer un comité d’éthique nationale sur la condition animale

Sa mission sera d’établir et publier le bilan annuel des infractions au bien-­‐être animal (alertes, plaintes, sanctions effectives).
Il concernera tous les secteurs d’activités, le respect du bien-­‐être animal et la sécurité des travailleurs. Ce comité devra être équilibré dans la composition de ses représentants de la façon suivante : 1/3 exploitant, 1/3 animalistes 1/3 consommateurs (avec des représentants des cultes).
Il aura la possibilité de proposer des mesures d’amélioration aux ministères concernés

Agir !

Félicitez-les