Droit animal

Pictogramme de le droit animal

On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités.

Gandhi (1869-1948)

La Suisse (depuis 1992), l’Allemagne (depuis 2002) et le Luxembourg (depuis 2007) incluent la protection animale dans leur constitution. La Belgique compte trois ministres dédiés au «bien-être animal», dissocié du Ministère de l’agriculture et de l’environnement.
71% des Français sont favorables à ce que la cause animale, et notamment la cause des animaux de compagnie, figure dans l’intitulé d’un ministère (IFOP pour Purina, 2016). →Mieux connaître l’opinion publique

Parcourir les dernières prises de position sur Droit animal

Pour aller plus loin

 

Classement des personnalités politiques sur le droit animal

Chercher une personnalité politique

(les personnalités politiques n'ayant pas de note référencée sur ce thème ne sont pas affichées)

Pour les animaux

1 personnalité

Pdt région

Jean Rottner

Photo de Jean Rottner

LR

agit pour les animaux sur le thème du droit animal
15/20
 

Contre les animaux

3 personnalités

Pdt région

Xavier Bertrand

Photo de Xavier Bertrand

DVD

agit contre les animaux sur le thème du droit animal
2/20
Pdt région

Ary Chalus

Photo de Ary Chalus

GUSR

agit contre les animaux sur le thème du droit animal
3/20
Pdt région

Laurent Wauquiez

Photo de Laurent Wauquiez

LR

agit contre les animaux sur le thème du droit animal
4/20
 
Voir l'action de ces personnalités sur un autre thème :

Chercher une personnalité politique

Dernières prises de position politiques concernant le droit animal

639 prises de position

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 26 mai 2019 - Manifeste → Europe

52 eurodéputés n'ont pris aucun engagement sur le plaidoyer «VoteForAnimals2019»

Lorsqu'ils étaient candidats, ils n'ont pas signé pour soutenir ce point ou n'ont pas signé l'engagement du tout (toutes les listes sur lesquels figuraient ces élus avaient été informées lors des élections). Il est encore possible pour les parlementaires élus de s'engager sur ces points en nous écrivant depuis leur adresse officielle au Parlement européen.

57 des 74 (avant Brexit) eurodéputés élus en France n'ont pas répondu aux ONG membres de l'Eurogroup for animals les sollicitant pour s'engager sur les propositions suivantes :

ENGAGEMENT POUR LE BIEN-ÊTRE ANIMAL

Ces élections détermineront les priorités politiques de l’Europe pour les cinq prochaines années. Les progrès politiques en matière de bien-être animal dépendent des parlementaires engagés. C’est pourquoi nous demandons aux candidats de démontrer leur soutien en prenant cet engagement.

ENGAGEMENTS TRANSVERSAUX

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 26 mai 2019 - Manifeste → Europe

21 eurodéputés se sont engagés à inviter la Commission à nommer un commissaire en charge de la protection des animaux (VoteForAnimals2019)

Point de l'engagement proposé aux candidats à l'élection au Parlement européen par l'Eurogroup for Animals :

INVITER LA COMMISSION À NOMMER UN COMMISSAIRE CHARGÉ DU BIEN-ÊTRE ANIMAL
Le bien-être des animaux est une question transversale qui concerne diverses politiques européennes. Aujourd’hui, environ un quart des départements de la Commission traitent directement des intérêts des animaux. Associer le bien-être animal à un seul Commissaire est un objectif qui vise à garantir une approche coordonnée de la part du pouvoir exécutif de l’UE. Cela enverrait un message fort de la part de la Commission sur son engagement à améliorer la vie des animaux.

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 26 mai 2019 - Manifeste → Europe

VoteForAnimals2019 : ces eurodéputés ne se sont pas engagés à inviter la Commission à nommer un commissaire en charge de la protection des animaux

Lorsqu'ils étaient candidats, ils n'ont pas signé pour soutenir ce point ou n'ont pas signé l'engagement du tout (toutes les listes sur lesquels figuraient ces élus avaient été informées lors des élections). Il est encore possible pour les parlementaires élus de s'engager sur ces points en nous écrivant depuis leur adresse officielle au Parlement européen.

Point de l'engagement proposé aux candidats à l'élection au Parlement européen par l'Eurogroup for Animals :

INVITER LA COMMISSION À NOMMER UN COMMISSAIRE CHARGÉ DU BIEN-ÊTRE ANIMAL
Le bien-être des animaux est une question transversale qui concerne diverses politiques européennes. Aujourd’hui, environ un quart des départements de la Commission traitent directement des intérêts des animaux. Associer le bien-être animal à un seul Commissaire est un objectif qui vise à garantir une approche coordonnée de la part du pouvoir exécutif de l’UE. Cela enverrait un message fort de la part de la Commission sur son engagement à améliorer la vie des animaux.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 22 mai 2019 - Manifeste → Prise de position marquante → Europe

Européennes 2019 : 8 têtes de liste ont signé le plaidoyer "Vote for animals"

Manon Aubry (France Insoumise)
Dominique Bourg (Urgence Écologie)
Ian Brossat (Parti communiste français)
Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France)
Benoît Hamon (Génération-s)
Yannick Jadot (EELV)
Florie Marie (Parti pirate)
Hélène Thouy (Parti animaliste)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 16 mai 2019 - Programme → Europe

Européennes 2019 : DLF, EELV, Génération-s, Parti animaliste, UÉ et UPR mentionnent la condition animale dans leurs professions de foi

Reconnaissance des Droits des animaux (Urgence Écologie)
4. Ils voteront toujours dans le sens des intérêts de la France et des Français : (...) bien-être animal, (...) (UPR)
L’Europe doit (...) défendre le bien-être animal. (Génération-s)
5. Généralisons une option végétarienne dans la restauration collective européenne pour sortir de la surexploitation animale (EELV)
Interdire les méthodes d’élevage et d’abattage les plus génératrices de souffrance : mutilations (épointage du bec, castration à vif, amputation de la queue, écornage…), broyage des poussins et des canetons, sélections génétiques causant des souffrances (poulets à croissance rapide), mise à mort sans insensibilisation préalable

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 mai 2019 - Communication officielle → Europe

Européennes 2019 : le Parti animaliste et la France Insoumise évoquent la protection des animaux dans leurs clips de campagne

Le Parti animaliste consacre l'intégralité du clip à la condition animale :

La France Insoumise s'engage à « Protéger la nature et les animaux » à 1'31 :

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 mai 2019 - Programme → Europe

Européennes 2019 : la liste PS-Place Publique défend la reconnaissance internationale de « l’écocide »

54. Nous défendrons une reconnaissance internationale de l’écocide en tant que crime contre la nature et la biodiversité.
(extrait du programme)

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 mai 2019 - Programme → Europe

Européennes 2019 : la liste PS-Place Publique souhaite instaurer une « qualification juridique propre aux animaux domestiques et sauvages »

« qualification juridique » peut s'entendre comme un « statut juridique »

46. Nous harmoniserons par le haut les réglementations existantes, nous soutiendrons la mise en œuvre d’une loi européenne pour préserver le bien-être des animaux au moment du transport et de l’abattage et nous encouragerons la fin de l’élevage industriel d’animaux en cage. Nous définirons à l’échelle européenne une qualification juridique propre aux animaux domestiques et sauvages, en étendant la législation française au niveau européen.
(extrait du programme)

a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 mai 2019 - Programme → Europe

Européennes 2019 : la liste Les Patriotes veut «en tout domaine, agir résolument pour le bien-être des animaux»

Semble positif mais nécessite d'être précisé

Les Patriotes défendent un modèle agricole respectueux de l’environnement, des animaux, des agriculteurs et des consommateurs. Pour cela il faut rompre avec la PAC et son modèle hyper-productiviste inadapté à la France, à ses exploitations familiales ou de taille moyenne.
Les Patriotes veulent une agriculture sans produits chimiques en cinq ans et entendent détaxer totalement le bio. Une telle ambition suppose de se protéger des productions étrangères ne supportant pas les mêmes normes et exigences environnementales. De même, il faut promouvoir les circuits courts et encourager la consommation de produits locaux, en rendant ce critère obligatoire dans la restauration collective.