Corrida : Europe Écologie Les Verts agit pour les taureaux

17.3/20

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur leur page Facebook

Notes par thème

Agit pour*
Penche pour*
Penche contre*
Agit contre*
*les animaux
 

← retour fiche générale
 

Prises de position concernant la corrida (42 référencées)

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 15 avril 2019 - Programme → Europe

Européennes 2019 : EELV veut mettre fin aux corridas

L’arrêt du soutien aux élevages destinés à une production non alimentaire, tel que pour la tauromachie.
Supprimer la clause suspensive invoquant le respect des « traditions culturelles et des patrimoines régionaux » particuliers. Actuellement, l’Union européenne accorde la possibilité aux Etats membres, s’ils invoquent cette clause, de ne pas tenir compte des textes européens qui protègent les animaux. Notre objectif est de mettre fin, sur l’intégralité du territoire européen, aux pratiques cruelles d’un autre âge, telles que la corrida, les chasses à la glu, à la matole, à courre, ou encore au gavage des oies...

(extrait du programme "Qu’est-ce qu’on attend pour protéger le vivant et les animaux ?")

Agir !

Félicitez-la

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 25 octobre 2017 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté pour la suppression du financement européen des corridas

Ces eurodéputés ont voté pour l'amendement 50 qui rappelle que l’argent du contribuable ne devrait pas être utilisé pour soutenir l’élevage ou la reproduction de taureaux en vue de la tauromachie (...) et demande à la Commission de présenter une proposition visant à modifier la législation en vigueur sur cette question
Bien qu'ayant techniquement voté pour, les eurodéputées Virginie Rozière et Isabelle Thomas ne figurent pas sur cette prise de position car la première a signalé avoir voulu s'abstenir et la seconde vouloir voté contre.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 1 mars 2017 - Manifeste

AnimalPolitique 14 : ces candidats à la présidentielle soutiennent l'abolition des corridas et des combats de coqs

14. Abolir les corridas et les combats de coqs.
(mesure n°14 du manifeste AnimalPolitique)
Bien que n'ayant pas répondu au manifeste, Nathalie Arthaud figure dans cette prise de position car s'étant exprimée pour l'abolition des corridas.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 15 janvier 2017 - Programme → Local

La Commission condition animale d'EELV veut abolir la corrida et les combats de coqs

Interdire la corrida par la suppression de l’alinéa 7 de l’article 521-­‐1 du Code pénal et valider la fin de subvention à l’élevage taurin.
Interdire les combats de coqs par la suppression de l’alinéa 7 de l’article 521-­‐1 du Code pénal.

(extrait des propositions de la Commission condition animale d'EELV, "Respecter l’animal pour protéger et restaurer la nature")

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 26 octobre 2016 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté pour la suppression du financement européen des corridas

Ces eurodéputés ont voté pour l'amendement 3 qui réaffirme que les crédits de la PAC ne doivent pas être utilisés pour soutenir l'élevage ou la reproduction de taureaux utilisés pour des activités de tauromachie entraînant la mort de l'animal; presse la Commission de présenter sans plus tarder les modifications législatives nécessaires pour donner suite à cette demande
Mylène Troszczynski et Eric Anrdrieu ont voté pour la suppression des subventions mais ont indiqué officiellement que leur intention était de s'abstenir, ils ne sont pas pris en compte dans cette prise de position.

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Corrida Corrida

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 12 septembre 2016 - Communication officielle → Local

Le Groupe Condition animale du PG et la Commission condition animale d'EELV dénoncent le colloque organisé au Sénat par l'ONCT

Pour protester contre le colloque, clairement pro corrida, organisé au Sénat le 4 octobre :
4 octobre : Manifestation revendicative et protestataire devant le Sénat

(post Facebook de la Commission Condition animale d'EELV)
Totalement fantoche, cette réunion n'est en rien un colloque mais au contraire, une véritable campagne contre le mouvement de protection animale, appuyée sur la Bible et les lobbies de la corrida et agroalimentaires. Alors que les thèmes abordés présentent un intérêt certain ("L’animal au regard de l’éthique et du droit", "Animaux, ruralité et traditions culturelles", "Vie et mort éthique des animaux dans les sociétés modernes") et méritent un vrai débat de société
(extrait du post Facebook du groupe Condition animale du PG)

Agir !

Félicitez-les

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 18 juillet 2016 - Communication officielle → Prise de position marquante → Local

EELV 40 participe à la manifestation unitaire anticorrida du 23 juillet 2016 à Mont de Marsan

Les positions d’Europe Écologie les Verts sur les corridas sont connues et claires. Elles constituent pour nous, une mise en spectacle de la torture animale et doivent être progressivement abolies. (...) nous condamnons cette dérogation à la répression des cruautés sur animaux, datant de 1963, dont bénéficient les corridas en Aquitaine. (...) EELV Landes dénonce fermement ces subventions, qu’elles soient directes ou indirectes ; attribuées par les institutions aux organisateurs de corridas et aux écoles de tauromachie. EELV Landes appelle à une participation pacifique et sera présente à la manifestation unitaire anti corrida le 23 juillet 2016 à Mont de Marsan.
(extrait du communiqué d'EELV Landes)

Agir !

Félicitez-la

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 26 novembre 2015 - Communication officielle → Local

Régionales Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes: Françoise Coutant détaille des propositions contre la corrida

nous pouvons exprimer vivement notre opposition à la corrida et mettre en place un certain nombre de mesures. Ainsi, nous n’accorderons aucune aide directe ou indirecte aux spectacles vivants utilisant des animaux sauvages et favoriserons les spectacles de cirque sans animaux. Nous souhaitons que l’accès aux corridas soient interdits aux enfants.
(extrait de la réponse)

Agir !

Félicitez-la

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Corrida Corrida

Pictogramme Élevage Élevage

le 26 novembre 2015 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté pour l'interdiction de l' « utilisation traditionnelle ou culturelle d'animaux qui s'accompagne de mauvais traitements ou de souffrances »

Lors du vote sur la "Proposition de résolution commune sur une nouvelle stratégie pour le bien-être animal au cours de la période 2016-2020", ces eurodéputés ont voté pour l'amendement 12 :

Paragraphe 13 octies (nouveau)
Amendement
(...)
13 octies. demande à la Commission d'interdire, à l'échelle de l'Union, toute utilisation traditionnelle ou culturelle d'animaux qui s'accompagne de mauvais traitements ou de souffrances;

amendement rejeté

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 13 novembre 2015 - Communication officielle → Europe

Les eurodéputés EELV demandent aux ministres français d'approuver la fin des subventions européennes à la tauromachie

Les animaux sont des êtres sensibles comme les autres, et sont reconnus comme tels par les traités européens. C'est pourquoi il est inacceptable que les fonds de la principale politique de l'UE, à savoir la PAC, continuent à être utilisés pour soutenir un secteur responsable de mauvais traitements, de la torture et de la mort infligés à des dizaines de milliers de taureaux par an. (...) Le Parlement européen s'est récemment fait l'écho des demandes toujours plus nombreuses des citoyens européens pour mettre fin aux subventions européennes à la tauromachie. Nous vous appelons aujourd'hui à soutenir leurs demandes et à défendre la position du Parlement européen dans les négociations budgétaires qui s'engagent entre les Etats membres et les représentants du Parlement européen.
(extrait de la lettre envoyée au gouvernement)