Élevage

Pictogramme de l'élevage

Tant qu’il y aura des abattoirs, il y aura des champs de bataille.

Léon Tolstoï (1828-1910)

Plus d’un milliard d’animaux terrestres sont abattus en France chaque année, principalement à des fins alimentaires.
Les poussins savent compter jusqu'à cinq. Les moutons peuvent mémoriser plus de cinquante visages pendant au moins deux ans et y distinguer différentes émotions. Les vaches éprouvent de l'excitation et de la joie lorsqu’elles résolvent un problème. Les cochons se reconnaissent individuellement. Joueurs et dotés d’une excellente mémoire spatiale, ils apprécient les ballons de football ou certains jeux vidéos.
88% des Français considèrent que la protection des animaux d’élevage devrait être renforcée (Commission européenne, Eurobaromètre 2016). →Mieux connaître l’opinion publique

Parcourir les dernières prises de position sur Élevage

Pour aller plus loin

 

Classement des personnalités politiques sur l'élevage

Chercher une personnalité politique

(les personnalités politiques n'ayant pas de note référencée sur ce thème ne sont pas affichées)

Pour les animaux

2 personnalités

Gouvernement

François de Rugy

Photo de François de Rugy

LREM

agit pour les animaux sur le thème de l'élevage
17/20
Gouvernement

Gabriel Attal

Photo de Gabriel Attal

LREM

penche pour les animaux sur le thème de l'élevage
13/20
 

Contre les animaux

15 personnalités

Gouvernement

Marc Fesneau

Photo de Marc Fesneau

MoDem

agit contre les animaux sur le thème de l'élevage
0/20
Gouvernement
Premier ministre

Édouard Philippe

Photo de Édouard Philippe

DVD

agit contre les animaux sur le thème de l'élevage
0/20
Gouvernement

Franck Riester

Photo de Franck Riester

Agir

agit contre les animaux sur le thème de l'élevage
1/20
Gouvernement

Bruno Le Maire

Photo de Bruno Le Maire

LREM

agit contre les animaux sur le thème de l'élevage
1/20
Gouvernement

Olivier Dussopt

Photo de Olivier Dussopt

DVG

agit contre les animaux sur le thème de l'élevage
1/20
Gouvernement

Jacqueline Gourault

Photo de Jacqueline Gourault

MoDem

agit contre les animaux sur le thème de l'élevage
2/20
Gouvernement

Jean-Baptiste Lemoyne

Photo de Jean-Baptiste Lemoyne

DVD

agit contre les animaux sur le thème de l'élevage
2/20
Gouvernement

Christelle Dubos

Photo de Christelle Dubos

LREM

agit contre les animaux sur le thème de l'élevage
2/20
Gouvernement

Geneviève Darrieussecq

Photo de Geneviève Darrieussecq

MoDem

agit contre les animaux sur le thème de l'élevage
2/20
Gouvernement

Didier Guillaume

Photo de Didier Guillaume

SE

agit contre les animaux sur le thème de l'élevage
3/20
Gouvernement

Jean-Yves Le Drian

Photo de Jean-Yves Le Drian

LREM

agit contre les animaux sur le thème de l'élevage
3/20
Gouvernement

Nicole Belloubet

Photo de Nicole Belloubet

DVG

penche contre les animaux sur le thème de l'élevage
5/20
Gouvernement

Benjamin Griveaux

Photo de Benjamin Griveaux

LREM

penche contre les animaux sur le thème de l'élevage
8/20
Gouvernement

Christophe Castaner

Photo de Christophe Castaner

LREM

penche contre les animaux sur le thème de l'élevage
9/20
Gouvernement

Agnès Buzyn

Photo de Agnès Buzyn

SE

penche pour les animaux sur le thème de l'élevage
9/20
 
Voir l'action de ces personnalités sur un autre thème :

Chercher une personnalité politique

Dernières prises de position politiques concernant l'élevage

1872 prises de position

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Droit animal Droit animal

Pictogramme Élevage Élevage

le 11 janvier 2019 - Amendement

Amendement 802 du Gouvernement contre l'extension de la procédure de l’amende forfaitaire à des contraventions sanctionnant des atteintes aux animaux

L'amendement du Gouvernement demande de supprimer en Nouvelle lecture les dispositions introduites en 1ère lecture dans le texte par l'adoption de l'amendement 1286.
Le Gouvernement avance notamment pour arguments qu'il procèdera à l’extension de la procédure de l’amende forfaitaire à d’autres contraventions réprimant la maltraitance animale et que l’application de la procédure d’amende forfaitaire aux contraventions ne relève pas du domaine de la loi mais de celui du règlement (article R. 48‑1 du code de procédure pénale). Un arrêté définissant les contraventions auxquelles s'applique la procédure de l'amende forfaitaire serait dès lors plus approprié qu'un amendement de suppression afin de traduire concrètement le fait que Le Gouvernement entend les préoccupations relatives à la protection des animaux comme il le précise dans l'exposé de son amendement.

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 8 janvier 2019 - Question parlementaire

Nicolas Dupont-Aignan souhaite mettre fin progressivement à l'abattage sans "étourdissement" en passant par une phase transitoire d'étiquetage des modes d'abattage

Aussi, dans l'attente du dialogue que le Président de le République s'était engagé à nouer avec les représentants des cultes juifs et musulmans, pour mettre progressivement fin à l'abattage sans étourdissement, comme le demandent les associations de défense du bien-être animal, il conviendrait de passer par une étape transitoire permettant de rendre obligatoire l'étiquetage des modes d'abattage des animaux de boucherie.
(extrait de la question)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 décembre 2018 - Question parlementaire

Le député Boris Vallaud demande des aides financières supplémentaires pour maintenir la filière d'élevage de cailles

Fragilisée car lourdement impactée par les épisodes successifs d'influenza aviaire, la filière rencontre aujourd'hui de grandes difficultés liées au versement du solde attendu qui n'indemnise en rien l'intégralité des pertes subies et menace la pérennité de nombreuses exploitations. En conséquence, il lui demande les mesures concrètes que le Gouvernement compte prendre pour mener une politique volontariste et appropriée en direction de cette filière fortement fragilisée.
(extrati de la question)
Les origines de la contamination sont à rechercher dans les modes d'élevage avicole et 91% des Français sont opposés à l'élevage intensif avicole. Pourtant, le député demande que les pertes de revenus des exploitations soient intégralement supportées par la collectivité... dans une optique de préservation de ce modèle et non de reconversion.

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 décembre 2018 - Question parlementaire

La députée Élodie Jacquier-Laforge demande des mesures contre les «pratiques violentes» de l'élevage intensif

Des pratiques violentes, inutiles, non suffisamment sanctionnées par la loi et qui font, parfois même, travailler les agriculteurs dans des conditions indignes, liées à l'élevage intensif, peu rémunérateur pour les éleveurs. (...) Pour accompagner et valoriser le travail des agriculteurs investis dans le bien-être animal et mieux informer les consommateurs, elle lui demande quelles mesures le Gouvernement compte prendre.
(extrait de la question)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 20 décembre 2018 - Communication officielle

Selon le ministre de l'Agriculture, Inaporc et Interbev ne seraient pas des lobbies


Le 22 octobre 2018, Didier Guillaume déclare sur CNEWS : «Moi ministre de l'Agriculture, les lobbies ne pourront pas franchir la porte de mon ministère.»
Le 20 Décembre 2018, Didier Guillaume accueille au Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation Guillaume Roué, Président d’INAPORC (interprofession nationale porcine française).
Le 21 Décembre 2018, Didier Guillaume accueille au Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation Dominique Langlois, Président d'INTERBEV (association nationale interprofessionnelle du bétail et des viandes).

Agir !

Interpellez-le

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 15 décembre 2018 - Manifeste

Manifeste "Lundi Vert" invitant à remplacer la viande et le poisson par des protéines végétales chaque Lundi

Il existe aujourd’hui des raisons impératives de diminuer collectivement notre consommation de chair animale en France. Nous pensons que chaque personne peut faire un pas significatif dans ce sens pour l’un ou l’autre des motifs suivants : la sauvegarde de la planète, la santé des personnes, le respect de la vie animale. Nous nous engageons à titre personnel à remplacer la viande et le poisson chaque lundi (ou à aller plus loin dans ce sens).
(extrait de l'appel)

Agir !

Félicitez-les

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 11 décembre 2018 - Question parlementaire

Abattoirs : le député Jean-Louis Touraine souhaite l'application des recommandations de la Commission d'enquête

En octobre 2016, une commission d'enquête parlementaire avait remis 65 préconisations au gouvernement afin d'améliorer sensiblement les conditions d'abattage des animaux d'élevage. (...) Si de nouvelles mesures ont été adoptées dans le cadre de la loi du 30 octobre 2018 pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous, jugées insuffisantes pour les associations, il souhaite savoir (...) si le Gouvernement compte engager de nouvelles actions dans le sens d'une amélioration des conditions d'abattage.
(extrait de la question)

a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 11 décembre 2018 - Question parlementaire

La députée Caroline Janvier demande au Gouvernement d'appuyer les entreprises qui mettent en place un étiquetage des conditions d'élevage

Positif mais peu ambitieux

Mme Caroline Janvier attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de l'alimentation sur la mise en place d'un étiquetage des produits en fonction du bien-être animal.  (...) De plus, l'information est un droit pour le consommateur qui doit pouvoir connaître la manière dont leur nourriture est confectionnée par une meilleure traçabilité des produits. Elle souhaiterait savoir quelles actions le Gouvernement pourrait concevoir pour appuyer cette mesure que les entreprises mettent naturellement en œuvre à la demande des Français.
(extrait de la question)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 5 décembre 2018 - Dans la presse → Implication locale

La ville de Phalsbourg organise et accueille la 23ème édition de la "Fête régionale du foie gras"

La ville de Phalsbourg organise sa 23e fête régionale du foie gras, durant deux week-ends : les 8 et 9 décembre ainsi que les 15 et 16 décembre, de 10 h à 19 h.
(extrait de l'article des Dernières Nouvelles d'Alsace)

Agir !

Interpellez-le

a penché pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 4 décembre 2018 - Communication officielle → Prise de position marquante → Implication locale

Un repas végétarien mensuel pour tous dans les cantines scolaires de Nantes

Positif mais pas assez ambitieux

De la mayonnaise sans oeuf aux mogettes ? C'est ce qu'on appelle de la cuisine "alternative" ! "La cuisine alternative - concept introduit par l'institut Pasteur de Lille - ce sont d'autres façons de cuisiner en restauration collective en associant céréales et légumineuses (haricot, lentille...). (...) [Les protéines végétales] ont toujours eu une place majeure dans les cuisines du monde, ça n'est pas un hasard en terme d'équilibre alimentaire" explique le formateur. (...) un repas végétarien, dit « repas pour la planète » avec céréales et légumineuses en plat principal, est proposé une fois par mois", souligne Catherine Choquet, adjointe à la restauration scolaire.
(extrait de l'article de la ville de Nantes)