Photo de Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Logo EM! EM!

agit contre les animaux

5/20

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

Écrivez-lui ce que
vous en pensez !

Interpeller Emmanuel Macron :

Si vous vous apercevez qu'une de ces informations est erronée, contactez-nous !

Par mail :
  • contact@en-marche.fr
 
 
PARTAGER :

Pourquoi ces notes à Emmanuel Macron ?

Prises de position de Emmanuel Macron classées par thème :

Dernières prises de position de Emmanuel Macron (47 référencées)

Logo EM! EM!

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 mars 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Emmanuel Macron a « beaucoup d’autres choses à faire » que d'écouter les 80% de Français qui jugent la cause animale importante

Macron ne souhaite pas non plus "rouvrir le sujet" du bien-être animal, pas plus que celui des chasses traditionnelles. "Il faut laisser respirer les gens, arrêter d’emmerder les Français. Vu l’état du pays, j’ai beaucoup d’autres choses à faire.
(propos tenus par Emmanuel Macron devant l'Assemblée générale de la Fédération nationale des chasseurs, extraits de l'article de Sophie Brunn, France Télévisions)
Selon une enquête d'opinion de mars 2017, 80% de Français inscrits sur les listes électorales jugent la cause animale importante, dont 38% "très importante".

Logo EM! EM!

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 14 mars 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Emmanuel Macron se déclare favorable à la réouverture des chasses présidentielles

Emmanuel Macron, candidat d'En Marche! à l'élection présidentielle, s'est déclaré ce mardi 14 mars "favorable à la réouverture des chasses présidentielles" qui représentent "la culture française", lors de l'Assemblée générale de la Fédération nationale des chasseurs à Paris.
(extrait de l'article France 3 Centre -Val de Loire)

Logo EM! EM!

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 14 mars 2017 - Dans la presse

Emmanuel Macron annonce à l'AG de la FNC qu'il ne reviendra pas sur la directive oiseaux

lors de l'Assemblée générale de la Fédération nationale des chasseurs à Paris (...) le candidat d'En Marche a assuré qu' (...) il ne souhaitait pas "revenir sur la directive oiseaux", qui encadre notamment la chasse de gibier à plumes au niveau européen.
(extrait de l'article France 3 Centre -Val de Loire)

Logo EM! EM! Logo LR LR

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 14 mars 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Emmanuel Macron et François Fillon viennent courtiser les chasseurs à l'occasion de l'Assemblée générale de la FNC

A l’occasion de son assemblée générale, la Fédération nationale des chasseurs (FNC) accueille François Fillon et Emmanuel Macron venus défendre leurs propositions sur la chasse, la ruralité et la protection de la faune et la flore. Une étape à ne pas négliger tant le poids du vote chasseur peut être déterminant lors d’un scrutin. Selon la FNC, il y a plus d'1,1 million de chasseurs dans l’Hexagone.
(extrait de l'article de David Douïeb, LCI)

Logo EM! EM!

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 14 mars 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Emmanuel Macron souhaite développer le "tourisme cynégétique"

[Les chasses présidentielles], ça représente la culture française, c'est un point d'ancrage", a-t-il insisté, en plaidant pour "inscrire davantage la chasse dans l'économie", via le "tourisme cynégétique".
(extrait de l'article France 3 Centre -Val de Loire)

Logo EM! EM!

a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 2 mars 2017 - Programme

Le "plan de transformation agricole" d'Emmanuel Macron prend en compte la condition animale

Semble positif mais nécessite d'être précisé

Nous lancerons un plan de transformation agricole de 5 milliards d’euros sur 5 ans. Les financements seront réservés à :

  • Des projets de modernisation des exploitations ayant un impact positif sur l’environnement et le bien-être animal.
  • Des projets de transformation privilégiant les circuits courts.

(extrait du programme "Agriculture d'Emmanuel Macron)

Logo EM! EM!

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 mars 2017 - Communication officielle

Emmanuel Macron remet en cause son engagement sur la fin de l'élevage en cage des poules pondeuses d'ici 2022

Je ne la réitérerai pas. C'est entre nous. Je pense que c'est l'objectif pour l'industrie. Je ne vais pas en faire un objectif de campagne ou de gouvernement parce que c'est vécu comme stigmatisant par ceux qui ont déjà investi. Donc on va la fermer là-dessus. Je n'en fais pas un objectif politique, pas de stigmatisation. Donc je ne la répéterai pas.
(extrait des propos d'Emmanuel Macron avec Philippe Juven, président du Comité national de promotion de l'œuf et des représentants de la filière œuf)

Logo EM! EM!

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 février 2017 - Programme → Prise de position marquante

Emmanuel Macron s'engage à interdire d'ici 2022 la vente d'oeufs de poules élevées en batterie

l’élevage en batterie des poules pondeuses, incompris par un nombre croissant de Français, devra progressivement disparaître au profit des élevages alternatifs. En 2022, les œufs de poules en batteries
seront interdits à la vente au consommateur

(extrait de la Fiche synthèse environnement)
Bien-être animal : je prends notamment l'engagement d'interdire d'ici 2022 de vendre des oeufs de poules élevées en batterie. #PandaLive
(Tweet d'Emmanuel Macron)

Logo EM! EM!

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 16 janvier 2017 - Communication officielle → Prise de position marquante

Emmanuel Macron promeut l'élevage intensif des poulets

Il ne faut pas laisser dire des choses là-dessus indues ou impropres - j’entends des discours qui sont souvent désobligeants pour nos agriculteurs. Mais il y a plusieurs modèles, et je ne défends pas un modèle unique. Il faut un modèle parfois plus intensif, et, dans ces cas-là, mieux orienté vers l’export. On s’en souvient chez RICHARD et c’est ce qu’on a fait avec DOUX et toutes celles et ceux qui travaillent autour de cette belle entreprise, et qui, en Bretagne, produisent des poulets de manière intensive et qui les exportent vers d’autres marchés.
(extrait du discours d'Emmanuel Macron à Quimper)