Photo de Emmanuelle Ménard

Mer & pisciculture : Emmanuelle Ménard penche contre les animaux aquatiques

7.7/20
Députée - Hérault
Classement : 56ème/577 députés

Agir !

Interpellez-la

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Emmanuelle Ménard ?

Prises de position de Emmanuelle Ménard classées par thème :

Prises de position concernant la mer & pisciculture (3 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par implication
par parti
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 4 juin 2019 - Question parlementaire → Nationale

Les députées Emmanuelle Ménard et Émilie Guerel demandent d'augmenter les quotas de pêche de loisir au thon rouge

Question écrite de Mme Emmanuelle Ménard députée (Non inscrit - Hérault ) :

Agir !

Interpellez-les

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 21 mars 2018 - Proposition de loi → Nationale

Proposition de loi N° 795 visant à mettre en place une alternative végétarienne dans toutes les cantines publiques

Dans les collectivités qui ont mis en place volontairement ce dispositif, dans les cantines scolaires, ce sont près de 20 % des rationnaires qui ont déjà fait ce choix.
Le dispositif de la présente loi vise ainsi, dans toutes les cantines publiques servant plus de 80 repas par jour, à offrir au plus tard au 1er janvier 2022 une alternative végétarienne, à chaque repas, aux usagers qui le souhaitent.

(Extrait de l'Exposé des motifs)

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 27 septembre 2017 - Proposition de loi → Nationale

Proposition de loi n° 226 visant à faciliter la suppression des menus alternatifs dans les cantines scolaires

Par ailleurs, il convient de rappeler que le service public de la restauration scolaire a un caractère facultatif et que l’obligation de proposer un menu de substitution ne résulte d’aucune disposition constitutionnelle, législative ou réglementaire. Par conséquent, si un maire peut mettre en place un menu de substitution, il doit pouvoir également le supprimer pour des considérations relatives au respect de la laïcité.
(extrait de l'exposé des motifs)