Photo de Éric Andrieu

Mer & pisciculture : Éric Andrieu penche pour les animaux aquatiques

10.5/20
Eurodéputé
Classement : 30ème/79 eurodéputés

Agir !

Encouragez-le

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Éric Andrieu ?

Prises de position de Éric Andrieu classées par thème :

Prises de position concernant la mer & pisciculture (18 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par espèce
par type
par implication
par parti
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 22 mai 2021 - Communication officielle → Européenne

19 eurodéputés demandent à la Commission une interdiction immédiate sur la rétention des requins-taupes bleus de l'Atlantique Nord, sans exception

Sur le site Facebook de l'Eurodéputée Caroline Roose :

Caroline Roose
22 mai 10.00

L'UE doit agir pour sauver le requin mako!
Avec Francisco Guerreiro , Grace O'Sullivan et 38 collègues eurodéputé-e-s, j'ai écrit jeudi au Commissaire européen à la pêche aux océans et à l'environnement Virginijus Sinkevičius (EU Maritime & Fish) pour lui demander d'agir pour protéger le requin mako de l'Atlantique nord, en danger d'extinction du fait de la surpêche.
Des discussions sont en cours entre les différents états concernés au sein de la CICTA (Commission Internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique). L'UE soutenir une interdiction immédiate de rétention des requins-taupes bleus de l'Atlantique Nord, sans exception.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 15 mai 2021 - Communication officielle → Européenne

19 eurodéputés demandent à la Commission de protéger les requins-taupes bleus menacés par l'industrie de la pêche

Dans un courrier envoyé le jeudi 20 mai au Commissaire européen à l'environnement, à l'océan et à la pêche, Virginijus Sinkevičius, 38 eurodéputés (dont 19 français) demandent la protection du requin-taupe bleu, menacé d'extinction à cause de la sur-pèche.

Sujet : L’UE doit agir pour sauver les requins-taupes bleus menacés d'extinction

Monsieur le Commissaire Sinkevičius,
En tant que députés européens préoccupés par la santé de nos écosystèmes et de la biodiversité
marine, nous vous écrivons pour exprimer notre inquiétude concernant la position de la
Commission européenne sur la pêche des requins-taupes bleus (Isurus oxyrinchus) de l'Atlantique
Nord, une espèce menacée. Plus précisément, en ce qui concerne les négociations de 2021 de la

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 21 janvier 2021 - Vote vœu → Européenne

Ces eurodéputés ont voté contre la prise en compte des invertébrés marins par la législation européenne sur le «bien-être animal» et sur l'interdiction de l'ébouillantage vivant des homards (amendement rejeté)

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 2 sur le rapport «Plus de poissons dans les océans?»  :
Rapport A9-0264/2020 Caroline Roose Plus de poissons dans les océans? Mesures en faveur de la reconstitution des stocks au-dessus du niveau de rendement maximal durable (RMD), notamment les zones de reconstitution des stocks de poissons et les zones marines protégées (2019/2162(INI)) Proposition de résolution Paragraphe 41 bis (nouveau) Proposition de résolution Amendement 41 bis.
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 18 septembre 2020 - Question parlementaire → Européenne

6 eurodéputés demandent à la Commission l’adoption urgente d’une politique de non-rétention des requins-taupes

Question avec demande de réponse écrite à la Commission de Caroline Roose (Verts/ALE), Pierre Karleskind (Renew), Isabel Carvalhais (S&D), Nora Mebarek (S&D), Benoît Biteau (Verts/ALE), Grace O'Sullivan (Verts/ALE), Francisco Guerreiro (Verts/ALE), Catherine Chabaud (Renew), Eric Andrieu (S&D) :

La Commission européenne vient d’entamer un cycle de réunions de coordination avec les États membres afin d’établir les propositions officielles de l’Union européenne en vue de la réunion annuelle de la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (CICTA) en novembre 2021.

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 26 mai 2019 - Manifeste → Européenne

VoteForAnimals2019 : ces eurodéputés ne se sont pas engagés pour l'introduction de normes encadrant l'élevage et l'abattage des poissons

Lorsqu'ils étaient candidats, ils n'ont pas signé pour soutenir ce point ou n'ont pas signé l'engagement du tout (toutes les listes sur lesquels figuraient ces élus avaient été informées lors des élections). Il est encore possible pour les parlementaires élus de s'engager sur ces points en nous écrivant depuis leur adresse officielle au Parlement européen.

Point de l'engagement proposé aux candidats à l'élection au Parlement européen par l'Eurogroup for Animals :

SOUTENIR L'INTRODUCTION DE NOUVELLES RÈGLES POUR PRÉSERVER LE BIEN-ÊTRE DU POISSON, EN PARTICULIER AU MOMENT DE L'ABATTAGE ET DU TRANSPORT
Le nombre de poissons d’élevage dépasse de loin celui de tous les autres animaux élevés pour la consommation. La législation actuelle de l’UE ne répond pas spécifiquement aux besoins des poissons en matière de bien-être, malgré le consensus scientifique établi depuis 2003 selon lequel les poissons sont des êtres sensibles. L’introduction de nouvelles règles de l’UE est nécessaire pour garantir les exigences de base nécessaires au bien-être des poissons.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 4 avril 2019 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté en défaveur des subventions à l'augmentation de la capacité de pêche

Ces eurodéputé ont voté contre l'amendement 312 visant à augmenter la capacité de pêche.
L'amendement 312 a été adopté par le Parlement européen à 342 voix contre 290.
Éliminez les subventions les plus néfastes, celles qui augmentent la capacité de pêche : construction de nouveaux navires, ports de pêche et remplacement des moteurs. Ces subventions sont reconnues au niveau international comme étant néfastes car on sait aujourd’hui qu’elles sont responsables de la surcapacité des navires et de la surexploitation des ressources. (...) > REJETEZ LES AMENDEMENTS 104, 120, 123, 126, 135, 137, 221, 287, 295, 298, 304, 308, 310, 312, 318, 319 ET 322

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 4 avril 2019 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté en faveur de plus de transparence sur les subventions européennes à la pêche

Ces eurodéputé ont voté pour l'amendement 303 prévoyant d'accroître la transparence sur les subventions européennes à la pêche.
L'amendement 303 a été rejeté par le Parlement européen par 440 voix contre 153.
Tout citoyen devrait avoir la possibilité de savoir comment les subventions européennes sont utilisées. C’est le seul moyen de rétablir la confiance dans les institutions de l’UE, mais aussi d’améliorer nos connaissances socio-économiques et notre processus décisionnel. Votez pour une transparence accrue sur la manière dont le FEAMP est utilisé par les États membres.
> SOUTENEZ LES AMENDEMENTS 302 ET 303

(extrait de l'article de Bloom)

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 18 février 2019 - Manifeste → Nationale

10 parlementaires signent un appel contre le «Lundi vert»

Nous assistons mondialement à une montée en puissance de lobbies qui cherchent à imposer le principe des « Lundis sans viande
La vraie alternative n'est pas entre protéines animales et végétales
Promouvons le mot d'ordre "naître, vivre et mourir à la ferme
instaurons des abattoirs locaux, défendons le principe de l'abattage sur place
(extraits de l'appel anti-lundi vert)
Les signataires s'opposent ainsi au Manifeste Lundi vert qui invite à remplacer la viande et le poisson par des protéines végétales chaque lundi pour la sauvegarde de la planète, la santé des personnes, le respect de la vie animale.
Bien que l'appel anti-"Lundi-vert" soit intitulé "Pour une Journée mondiale de l'élevage paysan et des animaux de ferme", il commence par Nous assistons mondialement à une montée en puissance de lobbies qui cherchent à imposer le principe des « Lundis sans viande », sous des prétextes idéologiques qui se cachent mal derrière des apparences écologiques et sanitaires., semblant ainsi ignorer qu'ONGs de protection animale (CIWF, 2017), de défense de l'environnement (Greenpeace, 2018), de promotion de l'agriculture paysanne (Solagro, 2017), ainsi que de nombreux scientifiques (Nature, 2018), s'accordent sur la nécessité d'une réduction d'entre 50% et 90% de notre consommation de produits animaux pour enrayer le dérèglement climatique et désintensifier l'élevage.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 16 janvier 2018 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté contre la suppression de l'interdiction en mer Baltique des filets dérivants qui tuent des dauphins

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement visant à supprimer le paragraphe 3 de l'article 10 de la proposition de règlement relatif à la conservation des ressources halieutiques et à la protection des écosystèmes marins qui dispose 3. Nonobstant le paragraphe 1, il est interdit de détenir à bord ou de déployer des filets dérivants dans la mer Baltique.
L'amendement visant à supprimer l'interdiction des filets dérivants en mer Baltique a été rejeté par le Parlement européen.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 11 janvier 2018 - Amendement → Européenne

Amendement 303 visant à interdire totalement la pêche électrique dans l'UE

par 402 voix contre 232, le Parlement européen a voté mardi [16 janvier] l'interdiction totale de cette pratique dénoncée par les défenseurs de l'environnement. (...) Les Néerlandais sont actuellement les seuls à miser sur cette pêche qu'ils présentent comme «innovante». (...) Une coalition bizarre d'ONG et de pêcheurs français a gagné, les Pays-Bas doivent maintenant travailler au Conseil pour sauver ce qui peut être sauvé», réclame l'élu libéral néerlandais Gerben-Jan Gerbrandy.
(extrait de l'article d'isabelle Ory, Le Figaro)