Expérimentation

Pictogramme de l'expérimentation animale

Le véritable test moral de l'humanité (le plus radical, qui se situe à un niveau si profond qu'il échappe à notre regard), ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux.

Milan Kundera

Près de 2 millions d’animaux sont victimes de l’expérimentation animale en France chaque année. La plupart sont des rongeurs.
Les rats sont capables de rire, d’empathie, de réciprocité, de mémorisation spatio-temporelle, d’anticipation, etc.
85% des Français favorables à l’interdiction de l’expérimentation animale si des méthodes substitutives existent (IPSOS pour One Voice, 2003). →Mieux connaître l’opinion publique

Parcourir les dernières prises de position sur Expérimentation

Pour aller plus loin

 

Classement des personnalités politiques sur l'expérimentation animale

Chercher une personnalité politique

(les personnalités politiques n'ayant pas de note référencée sur ce thème ne sont pas affichées)

Pour les animaux

Aucun

Aucune personnalité politique référencée avec ces critères

 

Contre les animaux

2 personnalités

Gouvernement

Brune Poirson

Photo de Brune Poirson

LREM

agit contre les animaux sur le thème de l'expérimentation animale
3/20
Gouvernement

Didier Guillaume

Photo de Didier Guillaume

SE

penche contre les animaux sur le thème de l'expérimentation animale
5/20
 
Voir l'action de ces personnalités sur un autre thème :

Chercher une personnalité politique

Dernières prises de position politiques concernant l'expérimentation animale

262 prises de position

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 14 novembre 2016 - Programme

Le Parti animaliste veut améliorer la protection des animaux utilisés à des fins de recherche

Améliorer la protection des animaux utilisés à des fins de recherche

  • Mettre en place des contrôles réguliers et inopinés donnant lieu à des sanctions effectives et dissuasives lors d’expériences illicites (conformément à l’article 60 de la directive européenne).
  • Accorder un droit de visite inopinée des élevages et des animaleries de laboratoires aux associations de protection animale visées à l’article 2-13 du code de procédure pénale.
  • Bannir la capture et l’importation d’animaux sauvages à destination des laboratoires.
  • Instaurer un moratoire sur les élevages d’animaux à destination des laboratoires (interdire l’installation de nouveaux élevages ainsi que l’extension des existants).

(extrait du programme)

Agir !

Félicitez-les

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 11 octobre 2016 - Dans la presse → Prise de position marquante

Marine Le Pen s'engage à faire développer massivement les alternatives à l'expérimentation animale

[La présidente du FN] s'est prononcée pour l'obligation de l'étourdissement de l'animal avant sa mise à mort dans les abattoirs, pour le refus de tout traités favorisant l'industrie intensive, pour le développement d'alternatives massives en matière d'expérimentation animale et en faveur d'un encouragement pour la recherche sur la zoothérapie. (...) Lors de cette convention, elle a pris connaissance également des trente propositions du collectif Belaud-Argos.
(extrait de l'article d'Emmanuel Galiero, Le Figaro)

Agir !

Félicitez-la

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 5 octobre 2016 - Loi → Europe

Proposition de résolution du Parlement européen visant à accélérer le développement des méthodes de remplacement à l'expérimentation animale

A. considérant que 12 millions d’animaux sont sacrifiés en Europe dans le cadre de l’expérimentation animale, dont 2,2 millions en France uniquement; (...)
1. demande à la Commission d’encourager progressivement la fin des expérimentations animales et de soutenir de manière plus importante des solutions de remplacement telles que le microdosage, la bio-informatique, la modélisation par ordinateur, l’imagerie médicale, les modèles de culture de cellules et de tissus in vitro, la toxicogénomique, l’ingénierie tissulaire tridimensionnelle;

(extrait de la proposition de résolution)

Agir !

Félicitez-la

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Chasse

Corrida

Droit animal

Élevage

Expérimentation

Zoo / Cirque

le 4 octobre 2016 - Communication officielle → Prise de position marquante

Ces élus ont participé au colloque organisé au Sénat par l'ONCT pour célébrer et défendre la multiplicité des formes d'exploitation des animaux

Au nom de la préoccupation légitime pour le bien-être animal, une idéologie (...), végane et antispéciste dans sa forme la plus radicale, vise à modifier la relation entre l’homme et les animaux, ainsi que la place que chacun d’eux occupe dans notre société [et] présente un danger évident pour l’élevage, l’agriculture, l’industrie alimentaire et de l’habillement, les activités de loisir ou les traditions culturelles.
(extrait de la présentation organisé par l'Observatoire National des Cultures Taurines le 4 octobre, Journée mondiale des animaux)

Agir !

Interpellez-les

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Chasse

Corrida

Droit animal

Élevage

Expérimentation

Zoo / Cirque

le 4 octobre 2016 - Communication officielle → Prise de position marquante

Le lobby pro-corrida organise au Sénat avec Gérard Larcher et Jean-Louis Carrère un colloque célébrant de multiples formes d'exploitation des animaux

Au nom de la préoccupation légitime pour le bien-être animal, une idéologie (...), végane et antispéciste dans sa forme la plus radicale, vise à modifier la relation entre l’homme et les animaux, ainsi que la place que chacun d’eux occupe dans notre société [et] présente un danger évident pour l’élevage, l’agriculture, l’industrie alimentaire et de l’habillement, les activités de loisir ou les traditions culturelles.
Tels sont les sujets qui seront abordés lors du colloque « L’Homme et les animaux : vers un conflit de civilisations ? » (...) Inauguré par le Président du Sénat, Gérard Larcher qui en exposera les thématiques. Parrainé par le Sénateur des Landes, Jean-Louis Carrère qui en présentera les conclusions.
(extraits de la présentation organisé par l'Observatoire National des Cultures Taurines le 4 octobre, Journée mondiale des animaux)
Parmi les invités :

  • André Viard, président de l’Observatoire National des Cultures Taurines
  • Henri Sabarot, président de la Fédération départementale des chasseurs de la Gironde
  • Etienne Gangneron, vice-président de la FNSEA
  • des représentants de diverses filières touchant à l’élevage, à l’utilisation des animaux dans le cadre de l’alimentation, de la chasse et du spectacle
  • etc.

Agir !

Interpellez-les

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 21 septembre 2016 - Communication officielle → Europe

Pascal Durand salue l'arrêt de la CJUE confirmant l'interdiction de commercialiser des cosmétiques testés hors UE sur les animaux

Cet arrêt de la cour de justice européenne est un nouveau message fort envoyé à l’industrie pharmaceutique et cosmétique pour un comportement et une science plus éthiques. L’expérimentation animale pour les cosmétiques est une pratique à juste titre interdite en Europe (...) La responsabilité incombe donc aux législateurs et aux industriels de développer et promouvoir partout dans le monde les alternatives à ces expérimentations animales, en sachant qu’elles sont plus aptes à prévenir les risques des produits sur la santé humaine..
(propos de Pascal Durand, vice-président du groupe parlementaire sur la condition animale)

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 24 août 2016 - Question parlementaire → Europe

L'eurodéputée Dominique Bilde questionne les montants et les fondements de l'éventuel financement public de l'animalerie du "Campus Biologie-Santé" de Nancy-Brabois

Le 28 janvier 2016 a été signé un partenariat public-privé pour la construction du campus Biologie-Santé de l'Université de Lorraine à Brabois. (...) Ce projet global bénéficie d'un budget de 67,3 millions d'euros. Il prévoit notamment la reconstruction de l'animalerie, à des fins de recherche médicale, d'une superficie de 1 850 m2. (...) La Commission peut-elle nous indiquer si ce projet a reçu des subventions de l'Union européenne? Si oui pour quels montants? (...) quelle(s) raison(s) on peut invoquer pour justifier l'octroi d'une telle subvention alors même que la directive européenne 2010/63/UE encourage la réduction de la recherche sur les animaux?
(extrait de la question)

Agir !

Félicitez-la

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 22 août 2016 - Communication officielle → Local

Le Groupe Condition animale du PG souhaite le développement des alternatives à la dissection animale dans les collèges et lycées

Développons des méthodes alternatives à la dissection pour comprendre l'évolution et le fonctionnement des êtres vivants : modèles anatomiques, supports vidéo, animations numériques, logiciels de simulation, ...
Circulaire du 25/07/2016 : http://www.education.gouv.fr/cid105174/publication-de-la-circulaire-interdisant-...

(post Facebook du Groupe Condition animale du PG)

Agir !

Félicitez-les

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 4 août 2016 - Programme

Le PACTE veut généraliser les méthodes substitutives dans la recherche scientifique

Décréter les méthodes substitutives dans la recherche scientifique
(extrait du programme)

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 22 juillet 2016 - Communication officielle → Local

Les conseillers FN questionnent la région ACAL sur l'octroi d'une subvention à la reconstruction d'une animalerie de laboratoire

Le 28 janvier 2016 a été signé un partenariat public-privé pour la construction du campus Biologie-Santé de l'Université de Lorraine à Brabois. (...) Ce projet global bénéficie d'un budget de 67,3 millions d'euros dont 18,2 millions apportés par notre région. Il prévoit notamment la reconstruction de l'animalerie, à des fins de recherche médicale, d'une superficie de 1 850m². Fin 2017, de petits et grands animaux y seront stockés.
- Quelle(s) raison(s) le Conseil régional peut-il invoquer pour justifier l'octroi d'une telle subvention alors même que la directive européenne 2010/63/UE encourage la réduction de la recherche sur les animaux ?
(extraits de la question écrite au Président du Conseil Régional)