Expérimentation

Pictogramme de l'expérimentation animale

Le véritable test moral de l'humanité (le plus radical, qui se situe à un niveau si profond qu'il échappe à notre regard), ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux.

Milan Kundera

Près de 2 millions d’animaux sont victimes de l’expérimentation animale en France chaque année. La plupart sont des rongeurs.
Les rats sont capables de rire, d’empathie, de réciprocité, de mémorisation spatio-temporelle, d’anticipation, etc.
85% des Français favorables à l’interdiction de l’expérimentation animale si des méthodes substitutives existent (IPSOS pour One Voice, 2003). →Mieux connaître l’opinion publique

Parcourir les dernières prises de position sur Expérimentation

Pour aller plus loin

 

Classement des personnalités politiques sur l'expérimentation animale

Chercher une personnalité politique

(les personnalités politiques n'ayant pas de note référencée sur ce thème ne sont pas affichées)

Pour les animaux

Aucun

Aucune personnalité politique référencée avec ces critères

 

Contre les animaux

2 personnalités

Gouvernement

Brune Poirson

Photo de Brune Poirson

LREM

agit contre les animaux sur le thème de l'expérimentation animale
3/20
Gouvernement

Didier Guillaume

Photo de Didier Guillaume

SE

agit contre les animaux sur le thème de l'expérimentation animale
4/20
 
Voir l'action de ces personnalités sur un autre thème :

Chercher une personnalité politique

Dernières prises de position politiques concernant l'expérimentation animale

255 prises de position

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 15 avril 2019 - Programme → Europe

Européennes 2019 : EELV veut rendre obligatoire le recours aux méthodes de recherche non animales validées

Réviser la directive de 2010 relative à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques, avec l’obligation de recourir à des alternatives chaque fois qu’elles existent, et des dispositions contraignantes concernant le développement et la promotion de ces méthodes par les pays membres.
(extrait du programme "Qu’est-ce qu’on attend pour protéger le vivant et les animaux ?")

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 15 avril 2019 - Programme → Europe

Européennes 2019 : EELV veut développer les méthodes de recherche non animales

Réviser la directive de 2010 relative à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques, avec l’obligation de recourir à des alternatives chaque fois qu’elles existent, et des dispositions contraignantes concernant le développement et la promotion de ces méthodes par les pays membres.
(extrait du programme "Qu’est-ce qu’on attend pour protéger le vivant et les animaux ?")

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 15 avril 2019 - Programme → Europe

Européennes 2019 : la France insoumise veut développer les méthodes de recherches non-animales

Protéger les animaux utilisés à des fins scientifiques : étudier sur du matériel humain (culture de cellules, tissus humains, organes sur puces, etc) ou des données humaines (banques de données, épidémiologie, etc), ne pas nuire (ne pas utiliser des animaux en bonne santé afin de les rendre malades), rendre obligatoire l’utilisation de méthodes substitutives déjà validées, interdire toutes expériences sur les singes, les chiens et les chats…
(extrait du programme de la France insoumise, européennes 2019)

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 15 avril 2019 - Programme → Europe

Européennes 2019 : la France insoumise veut rendre obligatoire l’utilisation des méthodes non-animales déjà validées

Protéger les animaux utilisés à des fins scientifiques : étudier sur du matériel humain (culture de cellules, tissus humains, organes sur puces, etc) ou des données humaines (banques de données, épidémiologie, etc), ne pas nuire (ne pas utiliser des animaux en bonne santé afin de les rendre malades), rendre obligatoire l’utilisation de méthodes substitutives déjà validées, interdire toutes expériences sur les singes, les chiens et les chats…
(extrait du programme de la France insoumise, européennes 2019)

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 15 avril 2019 - Programme → Europe

Européennes 2019 : la France insoumise veut promouvoir une interdiction mondiale de l’utilisation d'animaux pour tester les cosmétiques

Soutenir la proposition du Parlement européen visant à interdire mondialement l’expérimentation animale dans les cosmétiques.
(extrait du programme de la France insoumise, européennes 2019)

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 15 avril 2019 - Programme → Europe

Européennes 2019 : Génération-s veut encourager les méthodes de recherche non-animales

Nous renforcerons la réglementation sur les animaux utilisés par l'industrie, la recherche et l'éducation et nous encouragerons leur substitution par des méthodes alternatives telles que la culture cellulaire in vitro et l'utilisation de biopuces.
(extrait du programme de Génération-s)

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 8 janvier 2019 - Question parlementaire

Laurence Vanceunebrock-Mialon demande au gouvernement d'indiquer en quoi il agit pour la réduction, voire la suppression des expériences sur les animaux

Ainsi, 1,3 million de souris, 600 chats et 3 000 chiens sont utilisés pour ces expérimentations chaque année dans le pays. Ce nombre serait en constante augmentation depuis 2014. La maltraitante induite par ces pratiques oblige la France à travailler sur une nette réduction, voire sur l'arrêt de ces expérimentations. C'est en ce sens que la France avait transposé la directive européenne du 22 septembre 2010 relative à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques.
Ainsi, elle lui demande de bien vouloir favoriser une communication claire sur ces données et d'assurer une plus grande transparence dans les activités de son ministère visant à réduire, voire à supprimer les expérimentations sur des animaux.
(extraits de la question)

Agir !

Félicitez-la

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 23 octobre 2018 - Question parlementaire

Méthodes de recherche non-animales : Laurence Vanceunebrock-Mialon demande au gouvernement de soutenir leur développement

Les résultats de l'enquête de 2016 sur l'expérimentation nationale n'étaient pas positifs puisque l'analyse statistique montrait que le nombre d'animaux utilisés avait augmenté de 0,87 % en 2016 par rapport à 2015. Par ailleurs, le nombre d'animaux dont la provenance n'est pas renseignée est en forte hausse (+153 %) et la sévérité des expériences pratiquées a considérablement augmenté entre 2015 et 2016 (+65 %).
(extrait de la question)

Agir !

Félicitez-la

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 9 octobre 2018 - Question parlementaire

La députée Corinne Vignon demande au Gouvernement une feuille de route pour mettre fin aux tests de médicaments sur les animaux

Mme Corinne Vignon attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur l'expérimentation de médicaments sur les animaux. (...) Ces pratiques sont obsolètes grâce aux connaissances actuelles sur le génome humain, en biologie évolutionnaire et en épigénétique entre autres. Aussi, afin de faire cesser cette pratique, elle souhaiterait connaître la feuille de route du Gouvernement sur le sujet.
(extrait de la question)

Agir !

Félicitez-la

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 17 septembre 2018 - Question parlementaire → Europe

Pascal Durand dénonce la sous-estimation par la Commission du nombre d'animaux utilisés à des fins expérimentales

Le septième rapport de la Commission sur les statistiques concernant le nombre d'animaux utilisés à des fins expérimentales (...) indique également que «[d]ans l'UE, d'après les données collectées en 2011 […], le nombre total d'animaux utilisés à des fins expérimentales ou à d'autres fins scientifiques est légèrement inférieur à 11,5 millions
Cependant, l'organisation Eurogroupe pour les animaux [en addtionnant] les chiffres fournis par seulement treize États membres pour 2011, suffit à montrer qu'un total de 12 618 700 animaux y ont été utilisés. Les chiffres communiqués par la Commission en 2013 sont donc clairement faux et ne devraient pas être utilisés comme référence.
(extrait de la question)

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook