Expérimentation

Pictogramme de l'expérimentation animale

Le véritable test moral de l'humanité (le plus radical, qui se situe à un niveau si profond qu'il échappe à notre regard), ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux.

Milan Kundera

Près de 2 millions d’animaux sont victimes de l’expérimentation animale en France chaque année. La plupart sont des rongeurs.
Les rats sont capables de rire, d’empathie, de réciprocité, de mémorisation spatio-temporelle, d’anticipation, etc.
85% des Français favorables à l’interdiction de l’expérimentation animale si des méthodes substitutives existent (IPSOS pour One Voice, 2003). →Mieux connaître l’opinion publique

Parcourir les dernières prises de position sur Expérimentation

Pour aller plus loin

 

Classement des personnalités politiques sur l'expérimentation animale

Chercher une personnalité politique

(les personnalités politiques n'ayant pas de note référencée sur ce thème ne sont pas affichées)

Pour les animaux

9 personnalités

Sénateur (44)

Christophe Priou

Photo de Christophe Priou

LR

agit pour les animaux sur le thème de l'expérimentation animale
17/20
Sénateur (42)

Cécile Cukierman

Photo de Cécile Cukierman

PCF

agit pour les animaux sur le thème de l'expérimentation animale
17/20
Sénateur (02)

Yves Daudigny

Photo de Yves Daudigny

PS

agit pour les animaux sur le thème de l'expérimentation animale
17/20
Sénateur (62)

Michel Dagbert

Photo de Michel Dagbert

PS

agit pour les animaux sur le thème de l'expérimentation animale
17/20
Sénateur (59)

Brigitte Lherbier

Photo de Brigitte Lherbier

LR

agit pour les animaux sur le thème de l'expérimentation animale
17/20
Sénateur (93)

Fabien Gay

Photo de Fabien Gay

PCF

agit pour les animaux sur le thème de l'expérimentation animale
17/20
Sénateur (38)

André Vallini

Photo de André Vallini

PS

agit pour les animaux sur le thème de l'expérimentation animale
17/20
Sénateur (10)

Évelyne Perrot

Photo de Évelyne Perrot

LR

agit pour les animaux sur le thème de l'expérimentation animale
17/20
Sénateur (75)

Esther Benbassa

Photo de Esther Benbassa

EELV

agit pour les animaux sur le thème de l'expérimentation animale
17/20
 

Contre les animaux

3 personnalités

Sénateur (02)

Pascale Gruny

Photo de Pascale Gruny

LR

agit contre les animaux sur le thème de l'expérimentation animale
1/20
Sénateur (78)

Gérard Larcher

Photo de Gérard Larcher

LR

agit contre les animaux sur le thème de l'expérimentation animale
4/20
Sénateur (32)

Franck Montaugé

Photo de Franck Montaugé

PS

agit contre les animaux sur le thème de l'expérimentation animale
4/20
 
Voir l'action de ces personnalités sur un autre thème :

Chercher une personnalité politique

Dernières prises de position politiques concernant l'expérimentation animale

255 prises de position

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 1 février 2018 - Communication officielle → Prise de position marquante → Europe

Ces eurodéputés demandent à la Commission d'interdire la mise sur le marché européen de produits industriels testés sur des animaux

Le constructeur automobile allemand Volkswagen est accusé d’avoir testé des gaz d’échappement sur des humains et des singes. Nous avons adressé à la Commission européenne des demandes précises afin de poursuivre les coupables, mieux protéger les animaux des expérimentations des industriels et reconnaître le caractère cancérigène du diesel. (...) Nos demandes précises à la Commission européenne : Une réglementation élargie, interdisant la mise sur le marché européen des produits industriels ayant fait l’objet de tests sur des animaux

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 19 janvier 2018 - Question parlementaire → Europe

L'eurodéputé Younous Omarjee dénonce l'augmentation du nombre d'animaux subissant des expérimentations et appelle la Commission à faire respecter les objectifs de la directive 2010/63/UE

le nombre d'animaux utilisés dans des procédures expérimentalesa augmenté de 7,5 % entre 2014 et 2015 (1 901 752 animaux en 2015, contre 1 769 618 en 2014) ainsi que l'utilisation de procédures sévères, contrairement aux objectifs de la directive 2010/63/UE.
La Commission peut-elle donner des informations sur ces statistiques dans l'ensemble des États membres et sur ce qu'elles indiquent quant au respect par les États membres des dispositions et des objectifs de la directive 2010/63/UE, et indiquer quelles mesures elle compte prendre pour assurer le respect de ceux-ci?
(extrait de la question)

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 18 janvier 2018 - Loi

Proposition de résolution tendant à la création d’une commission d’enquête sur la validité du modèle animal dans l’expérimentation scientifique

En application des articles 137 et suivants du règlement de l’Assemblée nationale, il est créé une commission d’enquête sur la validité du modèle animal dans l’expérimentation scientifique.
(article unique de la Proposition de résolution)
L’ouvrage publié en 2015 par la journaliste Audrey Jougla, intitulé « Profession Animal de Laboratoire » présente un récit saisissant sur la souffrance infligée aux animaux dans les laboratoires. (...) Cet ouvrage a suscité une forte émotion dans l’opinion publique, d’autant que, selon l’auteur, près de 12 millions d’animaux, dont 2 millions en France, seraient utilisés à des fins scientifiques ou expérimentales pour des tests portant sur des médicaments, des produits alimentaires ou des cosmétiques.
(extrait de l'Exposé des motifs)

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 19 décembre 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante → Europe

Tribune dénonçant l'augmentation du nombre d'animaux subissant des expérimentations et appelant à une révision de la directive de 2010 censée les protéger

Les dernières statistiques officielles sur le nombre d’animaux utilisés en France à des fins scientifiques ou éducatives, qui montrent une hausse de 7,5% entre 2014 et 2015, sont une preuve criante de l’inefficacité de la [directive 2010/63/UE ayant imposé la règle dite des 3R (remplacement, réduction, raffinement)].
Nous avons aujourd’hui besoin d’une véritable volonté de la part des 28 États membres, tout d’abord d’appliquer la directive de 2010, puis de la réviser et la rendre plus efficace. Une volonté surtout de donner les moyens à l’éducation, la formation, la recherche et l’innovation, en soutenant financièrement et en rassemblant les scientifiques, les ONG et les entreprises biotechnologiques qui avancent trop souvent de manière isolée.
(extrait de la tribune parue dans l'Humanité)
Tribune Omarjee Huma

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 7 décembre 2017 - Programme

Le parti Les Patriotes soutient la réduction massive des expérimentations sur les animaux

Les Patriotes ambitionnent d’être un grand mouvement politique de défense des animaux, êtres sensibles. Leur bien-être ne saurait dépendre des seuls caprices des êtres humains. Les Patriotes demandent notamment des conditions d’abattage dignes, la fin des fermes-usines, la réduction massive des expérimentations sur les animaux, la fin de la corrida, de la chasse à courre et d’autres pratiques cruelles, et soutiennent les associations qui recueillent les animaux abandonnés.
(perspective n°6, sur les 26 que compte la charte)

Agir !

Félicitez-la

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 29 novembre 2017 - Question parlementaire → Europe

L'eurodéputée Sylvie Goddyn invite la Commission européenne à promouvoir une interdiction mondiale de l'expérimentation animale pour les cosmétiques

Dans ce contexte, la Commission est invitée à répondre aux questions suivantes:
(...)
3. La Commission va-t-elle prendre des mesures décisives pour ouvrir la voie à un accord international mettant dans le monde entier un terme définitif à l’expérimentation animale pour les cosmétiques, sur le modèle du règlement de l’Union relatif aux produits cosmétiques?
4. Comment la Commission compte-t-elle s’assurer que l’application d’une interdiction mondiale de l’expérimentation animale n’entre pas en conflit avec les accords commerciaux et les règles de l’OMC?
5. Comment la Commission compte-t-elle promouvoir une interdiction globale de l’expérimentation animale pour les cosmétiques auprès des Nations unies?

(extrait de la question)

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 29 novembre 2017 - Question parlementaire → Europe

L'eurodéputée Sylvie Goddyn invite le Conseil de l'Union européenne à promouvoir une interdiction mondiale de l'expérimentation animale pour les cosmétiques

Dans ce contexte, le Conseil est invité à répondre aux questions suivantes:
(...)
3. Le Conseil va-t-il prendre des mesures décisives pour ouvrir la voie à un accord international mettant dans le monde entier un terme définitif à l’expérimentation animale pour les cosmétiques, sur le modèle du règlement de l’Union relatif aux produits cosmétiques?
4. Comment le Conseil compte-t-il promouvoir une interdiction totale de l’expérimentation animale pour les cosmétiques auprès des Nations unies?
5. Comment le Conseil compte-t-il s’assurer que l’application d’une interdiction mondiale de l’expérimentation animale n’entre pas en conflit avec les accords commerciaux et les règles de l’OMC?

(extrait de la question)

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 19 octobre 2017 - Subvention → Prise de position marquante → Europe

1 000 000 € d'aide européenne pour un projet pilote européen visant à développer les méthodes de recherche non-animales

Extrait du rapport moral et financier de Proanima:

Questions diverses
Muriel Obriet expose les propositions du projet pilote européen à la suite de l’obtention d’un million d’euros à l’initiative de l’euro-député Younous Omarjee, à savoir :

- Création d’un centre européen de « pré-validation » (ou validation en amont) en lieu et place du réseau EU-Netval afin de faciliter plus efficacement et rapidement la validation de nouvelles procédures par l’ECVAM – audit avant cette création

- Elaboration d’un guide pratique destiné aux chercheurs/laboratoires qui souhaiteraient faire valider une nouvelle méthode alternative

- Conception d’une ‘newsletter’ européenne dédiée aux approches et méthodes alternatives

- Mise en place d’un réseau de partage des résultats des expériences réalisées sur animaux et un guide permettant de recueillir un maximum d’éléments lors des procédures

- Création d’un index des innovations dans le domaine des méthodes non-animales

- Elaboration de modules de formation destinés aux experts des instances européennes et évaluateurs de projets utilisant des animaux

- Mise en place d’une plateforme interactive de formation aux approches alternatives. (La création d’un Master sur les méthodes alternatives en France ne peut pas être financé par l’Europe car c’est aux universités des états membres de présenter des projets afin de délivrer des diplômes conjoints ou double dans le cadre d’un financement d’Erasmus+ pour une coopération au delà des frontières nationales.)

Les 3 conditions fixées par la CE sont respectés.

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 13 octobre 2017 - Communication officielle

Jordan Grosse-Cruciani remet en cause les subventions de la région ACAL à l'animalerie du CRBS

Je remets juste en doute le fait de l'utilité de l'expérimentation animale, et notamment dans ce centre [CRBS].
Lors du passage de l'animale à l'humain, notamment dans le cas [des grandes pathologies comme alzheimer, diabète,etc.] (...) 80 à 99% des tests étaient inutile. Et donc indirectement la région finançait ces tests. (...) et pire encore, il y avait des risques pour la santé
Est-ce bien utile de continuer à financer ça ?
(extraits de la question orale de Jordan Grosse-Cruciani)

Agir !

Félicitez-le

a agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 27 septembre 2017 - Source associative → Prise de position marquante → Local

La mairie de Paris va expérimenter des anticoagulants sur les rats bruns de la ville dans le but d'en tuer en plus grand nombre

Dans le cadre du plan de lutte contre les rongeurs à Paris, débuté en janvier 2017, la mairie de Paris a approuvé une proposition de la DASES (Direction de l’Action Sociale, de l’Enfance et de la Santé). Celle-ci a proposé d’autoriser la capture de rats bruns (aussi appelés surmulots et à ne pas confondre avec le rat noir qui vit dans les bâtiments) et les soumettre... à une expérimentation mortelle. L’objectif étant de tester des anticoagulants qui permettront ensuite d’élaborer des poisons plus efficaces pour les éliminer. Autrement dit, la mairie de Paris a validé l’expérimentation animale sur ces rats afin de les tuer de façon radicale (26/09/17).
(extrait de l'article de 30 millions d'amis)