La France Insoumise agit pour les animaux

18.6/20

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur leur page Facebook

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Dernières prises de position représentant le parti (153 référencées)

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 27 avril 2016 - Source associative → Local

La ville de Gainneville refuse les cirques détenant des animaux sauvages

Après Ajaccio, c'est au tour de GAINNEVILLE en Seine Maritime de renoncer à recevoir des cirques détenant des animaux sauvages...
Une fois de plus, ce n'est pas une décision contre les cirques mais bien une décision de bon sens pour les animaux. Cette multiplication des villes ne désirant plus cautionner l'exploitation des animaux dans les cirques est un signe d'évolution de notre société, en plus d'être un acte totalement démocratique, cet acte est légal. Notre modèle de délibération repris par la quasi majorité des villes signataires a été réalisé avec l'aide d'un docteur en droit et d'un docteur vétérinaire.
Pour agir auprès de votre ville, c'est ici

(post Facebook de Code animal)

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 12 mars 2016 - Communication officielle

Pour Jean-Luc Mélenchon la «remise de fond en comble du système agricole» passe par la végétalisation de l'alimentation

Ce que nous voulons implique une remise de fond en comble du système agricole. Il ne s’agit donc pas seulement de la façon de produire et d’échanger mais aussi de consommer ! (...) Si l’on dit que pour vivre comme on vit en France, alors que nous ne sommes que 65 millions, il faudrait à l’humanité 1,6 planète c’est notamment à cause de notre niveau de consommation de protéines carnées. (...) 40 % de la production agricole mondiale est destinée à nourrir des bêtes.
Mais le mode de traitement des animaux considérés comme une matière première renouvelable sans fin est l’antichambre du mépris pour le vivant qui accompagne les visions technocratiques et productivistes.
La question du passage à un régime alimentaire davantage tourné vers les protéines végétales joue ici le rôle de détonateur de la prise de conscience de masse. (...) Il faudra réduire les protéines animales dans les assiettes parce qu’elles coûtent trop cher en intrants nocifs, en graisses ingérées, en eau utilisée, en habitudes de cruauté, en souffrances animales.
(extraits de l'article de Jean-Luc Mélenchon)

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 2 mars 2016 - Dans la presse → Prise de position marquante

Jean-Luc Mélenchon dénonce « l’agriculture industrielle qui martyrise les animaux » et appelle à végétaliser l'alimentation

Ce qu’il faut mettre en cause, c’est le modèle de marché, le modèle européen et de l’agriculture industrielle qui martyrise les animaux, détruit la santé des paysans, les sols, l’eau et l’air. (...) Les protéines carnées, ça a une limite. Il est normal, compte tenu de l’étroitesse des salaires, que les gens aillent au moins cher. Les protéines végétales seraient les bienvenues. C’est une affaire de mode, de goût. Il faut changer nos mœurs.
(extrait des propos recueillis par Michel Urvoy, Ouest-France)

Agir !

Félicitez-le