Photo de Francis Feytout

Chasse : Francis Feytout agit pour les animaux sauvages

18.7/20
Élu municipal, délégué à la condition animale - Bordeaux
 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Francis Feytout ?

Prises de position de Francis Feytout classées par thème :

Prises de position concernant la chasse (3 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par espèce
par type
par implication
par parti
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 4 mars 2021 - Autre réalisation → Municipale

La ville de Bordeaux déploie des méthodes non létales de gestion des populations de lapins du parc bordelais

Avec l’élection de Pierre Hurmic à Bordeaux (Gironde) en juin 2020, la nouvelle majorité municipale écologiste veut en finir avec le furetage pour réguler la population de lapins au parc bordelais.
[...]
Depuis début 2019, les rongeurs étaient chassés et éliminés à l’aide de furets, qui étaient lâchés pour s’introduire au fond des terriers et débusquer les lapins. « Un procédé des plus cruels », avait dénoncé la fondation 30 Millions d’Amis, parlant « d’extermination ».

« On ne veut plus de solution létale »

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 9 février 2021 - Dans les médias → Municipale

La ville de Bordeaux envisage d'interdire la pêche au vif sur le lac

Tensions entre la mairie et les pêcheurs. La volonté d’interdire la pêche au vif sur le lac, couplée à la non-autorisation de la pratique du float-tube, met le feu aux poudres
David Bourdie, le président de la fédération de pêche girondine, est en colère. Les négociations avec la municipalité sur la reconduction de la convention qui permet aux pêcheurs de pratiquer sur le lac de Bordeaux tournent au vinaigre.
« La mairie récemment élue envisage d’imposer des restrictions sévères sur notre loisir. Malgré plusieurs rencontres ces derniers mois, aucun accord convenable n’a pu être trouvé. Certains points non négociables bloquent systématiquement toutes discussions. À ce jour, la pêche n’a plus droit de cité sur Bordeaux-Lac ».

Agir !

Félicitez-les