Photo de Francis Feytout

Chasse : Francis Feytout agit pour les animaux sauvages

19.2/20
Élu municipal, délégué à la condition animale - Bordeaux
 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Francis Feytout ?

Prises de position de Francis Feytout classées par thème :

Prises de position concernant la chasse (5 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
Présidentielle
par sous-thème
par espèce
par type
par implication
par parti
ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 20 mars 2022 - Marché public → Municipale

La ville de Bordeaux intègre un critère «bien-être animal» et des clauses d’exécution relatives à celui-ci dans le marché public 2022-2023 (renouvelable en 2024 et 2025) relatif à la fourrière animale

Ce marché public est notamment ambitieux et novateur car il intègre le «bien-être animal» comme critère d’attribution du marché public, apporte une définition précise et ambitieuse du «bien-être animal» à la fois dans le cahier des clauses administratives particulières et le cahier des clauses techniques particulières, les produits de nettoyage de la fourrière devront être «non expérimentés sur les animaux», etc…

I - La référence du marché

a) Références du BOAMP

Avis No 22-40444 publié le 20/03/2022
Dépt. : 33 Ville de bordeaux

b) Références de l’avis d’appel public à la concurrence

France-Bordeaux: Services vétérinaires
2022/S 058-152228
Avis de marché
Services
Base juridique:
Directive 2014/24/UE
[...]
II.1.1)
Intitulé:
contrôle du peuplement animalier
Numéro de référence: 2022-Hvdb-0001

II - La pondération du critère «bien-être animal»

7.2 - Attribution des accords-cadres
Le jugement des offres sera effectué dans les conditions prévues aux articles L.2152-1 à L.2152-4, R. 2152-

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 13 février 2022 - Dans les médias → Nationale

Tribune d'élus municipaux appelant à mobiliser la recherche publique et privée pour trouver des méthodes non létales de contrôle des populations des animaux liminaires

Candidats à la présidentielle, n’oubliez pas les animaux qui peuplent nos villes !

Dans une tribune à « l’Obs », une quarantaine d’élus municipaux lancent un appel pour une politique qui tienne compte des animaux urbains dits « liminaires » (ni domestiques ni vraiment sauvages, comme le pigeon, le moineau ou le rat). Tout reste à faire.

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 4 mars 2021 - Autre réalisation → Municipale

La ville de Bordeaux déploie des méthodes non létales de gestion des populations de lapins du parc bordelais

Avec l’élection de Pierre Hurmic à Bordeaux (Gironde) en juin 2020, la nouvelle majorité municipale écologiste veut en finir avec le furetage pour réguler la population de lapins au parc bordelais.
[...]
Depuis début 2019, les rongeurs étaient chassés et éliminés à l’aide de furets, qui étaient lâchés pour s’introduire au fond des terriers et débusquer les lapins. « Un procédé des plus cruels », avait dénoncé la fondation 30 Millions d’Amis, parlant « d’extermination ».

« On ne veut plus de solution létale »

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 9 février 2021 - Dans les médias → Municipale

La ville de Bordeaux envisage d'interdire la pêche au vif sur le lac

Tensions entre la mairie et les pêcheurs. La volonté d’interdire la pêche au vif sur le lac, couplée à la non-autorisation de la pratique du float-tube, met le feu aux poudres
David Bourdie, le président de la fédération de pêche girondine, est en colère. Les négociations avec la municipalité sur la reconduction de la convention qui permet aux pêcheurs de pratiquer sur le lac de Bordeaux tournent au vinaigre.
« La mairie récemment élue envisage d’imposer des restrictions sévères sur notre loisir. Malgré plusieurs rencontres ces derniers mois, aucun accord convenable n’a pu être trouvé. Certains points non négociables bloquent systématiquement toutes discussions. À ce jour, la pêche n’a plus droit de cité sur Bordeaux-Lac ».

Agir !

Félicitez-les