Photo de François Bonhomme

Mer & pisciculture : François Bonhomme penche pour les animaux aquatiques

10.9/20
Sénateur - Tarn-et-Garonne
Classement : 173ème/348 sénateurs
 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à François Bonhomme ?

Prises de position de François Bonhomme classées par thème :

Prises de position concernant la mer & pisciculture (3 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
Présidentielle
par sous-thème
par espèce
par type
par implication
par parti
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 17 décembre 2020 - Question parlementaire → Nationale

Covid 19 : 4 sénateurs demandent au Gouvernement des aménagements des règles sanitaires pour ré-autoriser la pêche de loisir

Question écrite n° 19159 de M. Serge Mérillou sénateur (Dordogne - SER) :

M. Serge Mérillou attire l'attention de Mme la ministre de la transition écologique sur l'activité de pêche de loisir. Avec le confinement, la pratique de la pêche est interdite. Cependant, les associations de pêcheurs ne comprennent pas la justification sanitaire de cette interdiction.
La pêche à la ligne est une activité de plein air, souvent solitaire où la distanciation physique est de mise. Dès lors, les risques de contamination à la Covid-19 semblent limités.
L'interdiction de la pêche à la ligne dans notre pays est d'autant plus incompréhensible que nos voisins, ne l'ont pas interdite.

Agir !

Interpellez-les

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 21 juin 2018 - Amendement → Nationale

Amendement 24 visant à instaurer une alternative végétarienne quotidienne dans la restauration collective

Amendement tombé

N° 24 rect.

21 juin 2018

AMENDEMENT
présenté par

C Défavorable
G
Tombé
Mmes DUMAS et BERTHET, MM. BANSARD, BONHOMME, CADIC, CHATILLON et de NICOLAY, Mmes DELMONT-KOROPOULIS, DEROMEDI et DURANTON, MM. GUERRIAU, HOUPERT, Henri LEROY, MAGRAS, MALHURET et PACCAUD, Mmes RENAUD-GARABEDIAN et RAIMOND-PAVERO et M. SIDO
ARTICLE 11

Alinéa 13

Remplacer les mots :

présenter à leurs structures dirigeantes un plan pluriannuel de diversification de protéines incluant des alternatives à base de protéines végétales, dans les repas qu’ils proposent

par les mots :

proposer au plus tard au 1er janvier 2022 un menu végétarien en option alternative au menu quotidien

Objet

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 11 juin 2018 - Amendement → Nationale

Amendements COM106 et COM113 visant à instaurer une alternative végétarienne quotidienne dans la restauration collective

Le dernier alinéa est ainsi modifié :
« Art.L.230-5-4. Les gestionnaires d'organismes de restauration collective publique servant plus de deux cents couverts par jour en moyenne sur l'année, sont tenus de proposer au plus tard au 1er janvier 2022 un menu végétarien en option alternative au menu quotidien.

(extrait de l'un des amendements, tombés en commission)