Photo de François Hollande

Mer & pisciculture : François Hollande penche contre les animaux aquatiques

7.4/20

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à François Hollande ?

Prises de position de François Hollande classées par thème :

Prises de position concernant la mer & pisciculture (13 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par implication
par parti
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 1 juillet 2016 - Dans la presse → Nationale

La ministre Ségolène Royal souhaite anticiper l'entrée en vigueur en France de la décision européenne d'interdiction de la pêche en eaux profondes au-delà de 800 mètres.

Extrait de l'article de Metro-news:
C’est une très bonne décision, presque une pêche miraculeuse", a réagi Ségolène Royal, à l'issu du vote. La ministre française de l'Environnement en a profité pour annoncer sa volonté d'anticiper l'entrée en vigueur de cette législation en France dès le mois de septembre.
Le fruit de quatre années de négociations. L'Union européenne a annoncé jeudi l'interdiction de la pêche en eaux profondes à plus de 800 mètres de profondeur, sur la base d'un accord trouvé entre Etats membres, Commission et Parlement européen après des années de négociations. Une législation qui devra être mise en place dès janvier 2017.

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 10 février 2016 - Question parlementaire → Prise de position marquante → Nationale

Le ministre de l'agriculture réaffirme son opposition aux repas végétariens dans les cantines

Monsieur le député, vous mettez en regard à la fin de votre propos la question du mal-être des éleveurs et celle du bien-être animal. Vous indiquez aussi que les éleveurs peuvent se trouver montrés du doigt, notamment dans certaines émissions.
Sachez que dans toutes les émissions auxquelles j'ai participé, j'ai défendu l'élevage et les éleveurs face à ceux qui ont tendance – il s'en trouve même à l'Assemblée ! – à privilégier les repas végétariens dans les cantines, par exemple. Le ministre de l'agriculture a toujours été là pour l'élevage.
S'agissant du plan de soutien, 20 000 dossiers ont été traités à ce jour, pour un montant de 69 millions d'euros.

(extrait de la réponse du ministre à une question au gouvernement)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 21 janvier 2016 - Amendement → Nationale

Amendement N°672 visant à équiper les navires de commerce et de grande plaisance de dispositifs anticollision avec les cétacés

Un dispositif anticollision avec les cétacés est expérimenté sur les navires de l’État de plus de 25 mètres lorsqu’ils ne participent pas à des activités de sécurité ou de défense nationale  (...) À échéance de 2017, un rapport en vue de l’extension de ce dispositif aux navires de commerce et de grande plaisance est établi sur la base de cette expérimentation.
(extrait de l'amendement)

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 6 novembre 2015 - Vote → Nationale

La ministre de l'Écologie Ségolène Royal soutient l'interdiction du chalutage en eaux profondes au-delà de 800 mètres

Positif mais pas assez ambitieux

Extrait de l'article de Dorothée Laperche, Actu-environnement :
Pêche profonde : vers une interdiction du chalutage au-delà de 800 m ? :
Le projet de suppression de l'interdiction du chalutage au-delà de 800 mètre n'a pas remporté l'adhésion lors sa présentation en 2012. La France notamment par l'intermédiaire de Michel Barnier alors commissaire européen au Marché intérieur s'était opposée à sa suppression progressive en juillet 2012. Trois ans après, la position a évolué : Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie a défendu l'interdiction du chalut de fond en dessous de 800 mètres de profondeur.

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 13 septembre 2015 - Dans la presse → Nationale

La ministre de l'éducation Najat Vallaud-Belkacem désapprouve l'obligation de proposer une alternative végétarienne dans les cantines

Interrogée sur la volonté du député UDI Yves Jégo de déposer une proposition de loi rendant obligatoire la présence d'un menu végétarien dans les cantines scolaires, la ministre rappelle que les collectivités locales «ont la possibilité de créer un menu de substitution» (...) Je ne veux pas imposer à ces communes-là de souscrire forcément à un repas végétarien», a-t-elle déclaré.
(extrait de l'article du Parisien)

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 19 août 2015 - Dans la presse → Prise de position marquante → Nationale

Le ministre Stéphane Le Foll hostile à l'instauration d'une option végétarienne dans les cantines

Pour Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, l'instauration d'un menu végétarien de substitution dans les cantines scolaires porterait atteinte aux intérêts des éleveurs français. (...) "Ce n'est pas avec [l'obligation de manger de la viande dans les cantines] que l'on va résoudre les problèmes des éleveurs", confie Dominique Bénézet [le délégué général [du syndicat national de la restauration collective]. (...) Un discours appuyé par Yves Jégo. (...) Je rappelle que le ministre représente également les maraîchers, des producteurs de fruits et légumes et des céréaliers.
(extraits de l'article de Ludwig Gallet, L'Express)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 24 avril 2015 - Communication officielle → Nationale

La ministre des Outre-mer George Pau-Langevin annonce que davantage de requins tigre et bouledogue seront pêchés à La Réunion

la ministre des Outre-mer, George PAU-LANGEVIN, a annoncé, vendredi à La Réunion, huit initiatives destinées à accélérer la mise en œuvre du plan de réduction du risque requins., et notamment que L’État s’engage à augmenter de 50 % les sorties en mer dans le cadre de « Cap Requins », programme ciblé de pêche de requins tigre et bouledogue réalisée par des professionnels.
extraits de l'article du ministère des Outre-mer

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 19 mars 2015 - Amendement → Nationale

La ministre Ségolène Royal s'oppose à l'interdiction du chalutage en eaux profondes

Si la France interdisait unilatéralement ce type de pêche, cela ne s’appliquerait qu’aux bateaux français, ce qui mettrait en péril la survie de notre filière pêche. En outre, cela risquerait de nuire aux démarches que nous avons engagées au niveau européen pour renforcer la protection des systèmes marins [...] Compte tenu des engagements pris, je demande le retrait de cet amendement.
extrait des interventions de la ministre contre l'amendement n° 998 visant à interdire le chalutage en eaux profondes. Si fin 2013 les eurodéputés du parti de Ségolène Royal avaient voté pour l'interdiction (comme les autres membres du groupe social-démocrate), le chalutage profond serait déjà interdit au niveau européen.

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 17 décembre 2014 - Question parlementaire → Nationale

La ministre Ségolène Royal défavorable à l'interdiction du chalutage en eaux profondes

Le Parlement européen s'est saisi du sujet et a mis en place une réglementation très stricte du chalutage en eaux profondes. Je dis très clairement que la position du gouvernement français est celle du Parlement européen.
extrait de la réponse de la ministre (dont le parti avait fait échoué l'interdiction européenne du chalutage en eaux profondes)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 7 octobre 2014 - Question parlementaire → Nationale

Le secrétaire d'État chargé de la pêche Alain Vidalies souhaite seulement encadrer et non pas interdire la pêche en eaux profondes

accepter une mesure qui viserait à interdire purement et simplement l'utilisation de certains engins et notamment le chalut de fond serait problématique. [...] le Gouvernement plaide pour un gel de l'empreinte écologique en limitant la pêche profonde aux zones actuellement pêchées et pour la mise en place, le cas échéant, de mesures de gestion spatio temporelles
extrait de la réponse du secrétaire d'État