Photo de François Zocchetto

Zoo/Cirque : François Zocchetto penche contre les animaux utilisés pour divertir

5.1/20

Agir !

Interpellez-le

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à François Zocchetto ?

Prises de position de François Zocchetto classées par thème :

Prises de position concernant le zoo et le cirque (3 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
Présidentielle
par sous-thème
par espèce
par type
par implication
par parti
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 5 mars 2018 - Dans les médias → Municipale

En 2018, ces maires accueillent le Cirque Bouglione qui détient des animaux

Rat-Tatouille, Rat-courci, Rat-gnagna (...) en compagnie de leurs 6 amis ragondins -des rongeurs comme eux- (...) un lion et un tigre (...) Acrobates-cavaliers (...)
(extrait du programme à Paris)
Éléphants (...) 5 tigres, 2 lions et 2 ligrons (...) l'artiste et ses chevaux (...) Les perroquets (...) la cavalerie (...) chats
(extrait du programme en Région)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 5 juillet 2015 - Dans les médias → Municipale

La ville de Laval accueille le cirque Médrano qui détient des animaux

[Le singe factice] sera accompagné par des animaux sauvages, ainsi que par les Plastics Boys, un duo d'acrobates tanzaniens, vu à la télévision, dans l'émission Le plus grand cabaret du monde.
(extrait de l'article de Ouest-France)

Agir !

Interpellez-le

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 21 novembre 2013 - Amendement → Nationale

Amendements 37, 64, 175, 254, 283, 481 et 503 visant à diminuer le taux de TVA des parcs zoologiques

Le présent amendement a pour objet de limiter la hausse de TVA dans le secteur des parcs zoologiques.
Les parcs zoologiques, qui jouent pourtant un rôle fondamental dans la préservation de la biodiversité et dans la vie culturelle des territoires, ont déjà eu à subir il y a deux ans une hausse de 1,5 points de TVA il y a deux ans. La hausse prochaine de 3 points prévue au 1er janvier risque ainsi de remettre en cause le modèle économique de ces parcs et donc de mettre en péril l'intégralité de ce secteur.

(extrait des Exposés des motifs)