Génération Écologie penche pour les animaux

12.9/20

Agir !

Encouragez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur leur page Facebook

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Dernières prises de position représentant le parti (31 référencées)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 25 octobre 2017 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté pour la suppression du financement européen des corridas

Ces eurodéputés ont voté pour l'amendement 50 qui rappelle que l’argent du contribuable ne devrait pas être utilisé pour soutenir l’élevage ou la reproduction de taureaux en vue de la tauromachie (...) et demande à la Commission de présenter une proposition visant à modifier la législation en vigueur sur cette question
Bien qu'ayant techniquement voté pour, les eurodéputées Virginie Rozière et Isabelle Thomas ne figurent pas sur cette prise de position car la première a signalé avoir voulu s'abstenir et la seconde vouloir voté contre.

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 18 mars 2016 - Source associative → Prise de position marquante

Philippe Plisson, David Douillet et François-Michel Lambert remerciés par la FNC pour leur rôle dans le soutien de l'Assemblée aux demandes des chasseurs

Avec détermination, Philippe Plisson, député PS de Gironde, et David Douillet, député Les Républicains des Yvelines et les membres du Groupe chasse de l’Assemblée nationale, composé de représentants de tous les groupes politiques, ont systématiquement écarté tous les amendements et articles anti chasse
Le monde de la chasse a apprécié que pour la première fois depuis l’arrivée des écologistes au Parlement, un député écologiste ose intervenir dans l’hémicycle en prononçant un vibrant plaidoyer pour la chasse à la glu (... Ce même député écologiste, François Michel Lambert député des Bouches-du-Rhône, a aussi fait voter un article pour que les pêcheurs et les chasseurs soient associés à la connaissance du patrimoine naturel.
(extrait de l'article de la FNC)

Agir !

Interpellez-les

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 17 mars 2016 - Vote

A l'Assemblée, les groupes SRC, LR et UDI ont voté contre l'abolition de la chasse à la glu

Scrutin public sur l'amendement n° 927 de la commission du développement durable et l'amendement identique n° 806 de Mme Abeille à l'article 68 quinquies du projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages (deuxième lecture).
L'Assemblée nationale n'a pas adopté.
(extraits de l'analyse du scrutin n° 1259)
Groupe SRC : socialiste, républicain et citoyen (285 membres)
Groupe LR : Les Républicains (195 membres)
Groupe UDI : union des démocrates et indépendants (29 membres)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 17 mars 2016 - Vote

A l'Assemblée, les groupes écologiste et UDI ont voté contre la suppression de l'interdiction du chalutage en eaux profondes

Scrutin public sur l'amendement n° 364 de M. Foulon et les amendements identiques à l'article 56 du projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages (deuxième lecture).
L'Assemblée nationale a adopté.
(extraits de l'analyse du scrutin n° 1258)
Groupe UDI : union des démocrates et indépendants (29 membres)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 17 mars 2016 - Vote

A l'Assemblée, les groupes SRC, UDI, RRDP et écologiste ont voté contre la facilitation de la chasse dans les espaces protégés

Scrutin public sur l'amendement n° 96 de M. Cinieri et amendements identiques à l'article 32 bis AA du projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages (deuxième lecture).
L'Assemblée nationale n'a pas adopté.
Groupe SRC : socialiste, républicain et citoyen (285 membres)
Groupe UDI : union des démocrates et indépendants (29 membres)
Groupe RRDP : Groupe radical, républicain, démocrate et progressiste (18 membres)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 15 mars 2016 - Vote

A l'Assemblée, les groupes SRC, LR, RRDP et GDR ont voté pour l'ingérence des chasseurs dans l'élaboration des SRCE

Scrutin public sur l'amendement n° 92 de M. Cinieri et les amendements identiques n° 123 de M. Morel-A-l'Huissier, n° 242 de M. Saddier, n° 281 de M. Fasquelle, n° 684 de M. Plisson, n° 713 de Mme Dubié, n° 716 de M. Lurton, n°785 de M. Douillet, n° 819 de M. François-Michel Lambert, n° 851 de M. Costes et n° 881 de M. Moreau à l'article 3 ter du projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages (2ème lecture).
L'Assemblée nationale a adopté.
SRCE : schémas régionaux de cohérence écologique
Groupe SRC : socialiste, républicain et citoyen (285 membres)
Groupe LR : Les Républicains (195 membres)
Groupe RRDP : Groupe radical, républicain, démocrate et progressiste (18 membres)
Groupe GDR : Groupe de la gauche démocrate et républicaine (15 membres)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 14 mars 2016 - Amendement

Amendements N°92, 123, 242, 281, 684, 713, 716, 785, 819, 851 et 881 visant à permettre aux chasseurs d'influer sur l'élaboration des schémas régionaux de cohérence écologique

ART. 3 TER
À l'alinéa 12, après le mot :
« territoriales »,
insérer les mots :
« et les fédérations de chasseurs et de pêcheurs ».

(extrait des amendements identiques)
les collectivités territoriales peuvent contribuer à la connaissance du patrimoine naturel par la réalisation d’inventaires locaux ou territoriaux ou d’atlas de la biodiversité, ayant notamment pour objet de réunir les connaissances nécessaires à l’élaboration du schéma régional de cohérence écologique
(extrait de l'alinéa 12 de l'article 3 avant modification par l'amendement)
Amendements adoptés
(SRCE : schéma régional de cohérence écologique)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 11 mars 2016 - Amendement → Prise de position marquante

Amendement N°832 visant à abolir la détention d'animaux sauvages dans les cirques

Les animaux tenus en captivité et utilisés dans les cirques présentent quasi-systématiquement des déviances comportementales et connaissent un taux de mortalité élevée. La cause est à rechercher dans leurs conditions de captivité totalement inadaptées à leurs besoins physiologiques naturels : en effet, ils passent la majeure partie de leur vie dans une cage dans laquelle leurs mouvements sont très limités, ils sont enchaînés, leur alimentation est carencée et les conditions dans lesquelles ils sont transportés sont souvent déplorables et accentuées par la fréquence des trajets. Les coups avec des outils spéciaux comme le fouet ou l’aiguillon pour le dressage constituent des sévices graves sur les animaux, qui sont d’autant moins acceptables que l’objet de cette exploitation est commercial. (...) De plus, l’exhibition des animaux sauvages dans les cirques ne s’est faite que près d’un siècle après la création de ce type de spectacle.
(extrait de l'Exposé des motifs)
Amendement rejeté

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 11 mars 2016 - Amendement

Amendements N°334, 375, 489 et 605 visant à considérer que les zoos contribuent à l’éducation du public et à la conservation de la biodiversité

Le rôle des parcs zoologiques a connu des évolutions ces dernières années, ils sont devenus à la fois acteur et outil d’éducation en ce qui concerne la biodiversité. (...) En outre, un très grand nombre de parc zoologique français s’est doté de personnels qualifiés et d’équipements de pointe afin de jouer un rôle d’éducation et de sensibilisation du public en ce qui concerne la nécessité de préservation de la biodiversité, dépassant la fonction de divertissement pur qui était la leur.
(extrait d'un Exposé sommaire)
Amendements tombés

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 25 février 2016 - Amendement

Amendements CD553, CD613, CD679 et CD1018 visant à interdire le chalutage en eaux profondes

Ainsi, une évaluation de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) sur l’état de santé des poissons de mers en Europe datant de 2015, a démontré que deux des trois espèces ciblées en eaux profondes par les bateaux de pêche sont menacées d’extinction : le grenadier de roche et la lingue bleue.
Dans la zone de pêche de l’Atlantique Nord-Est, les chalutiers européens capturent entre 20 et 50 % de prises accessoires (...) 232 770 kilos de requins évoluant en eaux profondes, interdits de capture et de débarquement et pour la plupart menacés d’extinction, ont ainsi été rejeté morts dans l’océan puisque considérés comme prises accessoires.
Même si la profondeur limite de pêche est renvoyée à un décret, la limite logique est une interdiction à partir de 600 mètres.
(extraits des Exposés sommaires)
Amendements adoptés en Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire