Photo de Gérard Collomb

Zoo/Cirque : Gérard Collomb agit contre les animaux utilisés pour divertir

1.5/20

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Gérard Collomb ?

Prises de position de Gérard Collomb classées par thème :

Prises de position concernant le zoo et le cirque (10 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par implication nationale/locale
par implication européenne
par type
par espèce
par parti
a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 16 novembre 2019 - Dans la presse → Local

A Lyon, la majorité refuse de discuter un vœu visant à interdire la détention des animaux sauvages dans les cirques

Ce n’est pas la première fois que cela se produit. Ce lundi encore, le groupe EELV ne pourra pas présenter le vœu qu’il avait préparé au conseil municipal de Lyon. (...) au motif de son illégalité, cette fois encore « le conseil municipal de Lyon refuse de débattre de l’exploitation animale dans les cirques », écrivent dans un communiqué Emeline Baume, présidente du groupe des élues EELV à la ville de Lyon, et Grégory Doucet candidat écologiste à la mairie
(extrait de l'article du Progrès)

Agir !

Interpellez-le

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 15 novembre 2019 - Communication officielle → Local

En 2019, ces maires accueillent le cirque Medrano qui détient des animaux

Le grand groupe mixte de fauves (...) Incroyable numéro avec les animaux de la ferme (...) La grande cavalerie des steppes mongoles (...) Les 1001 nuits : la troupe d'animaux exotiques
(extrait du programme)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 30 janvier 2019 - Source associative → Local

Le maire de Lyon nie la souffrance des animaux sauvages en captivité et souhaite continuer à accueillir les cirques concernés

Indépendamment de l'aspect réglementaire de la question, il convient de préciser que les animaux présentés sont soit des animaux domestiques, soit des animaux nés et ayant toujours vécu en captivité. Il faut donc se garder d'un excès d'anthropomorphisme ou d'une référence à la vie sauvage que ces animaux n'ont jamais connue.
(extrait de la réponse de Gérard Collomb à Paris Animaux Zoopolis)
Pour rappel :
La Fédération des vétérinaires d'Europe « recommande donc à toutes les autorités compétentes européennes et nationales d'interdire l'utilisation de mammifères sauvages dans les cirques itinérants dans toute l'Europe, compte tenu de l’impossibilité absolue de répondre de façon adéquate à leurs besoins physiologiques, mentaux et sociaux. »
L'Ordre des Vétérinaires (France) « confirme la recommandation ainsi prise par la FVE de promouvoir l'interdiction dans les Etats européens de l'usage des mammifères sauvages dans le cadre de cirques itinérants, qui ne peuvent satisfaire aux besoins physiologiques et sociaux de ces animaux. »

Agir !

Interpellez-le

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 19 octobre 2017 - Communication officielle → Prise de position marquante

Circulaire ministérielle demandant aux préfets de s'opposer aux décisions municipales de refus des cirques détenant des animaux

Par ailleurs, toute mesure d’interdiction générale et absolue des cirques et fêtes foraines doit faire l’objet d’une attention particulière. En effet, de telles mesures ne peuvent être prises, d'une façon générale et absolue, sur le territoire de la commune (CE, 22 juin 1951, Daudignac ; CE, 5 février 1960, commune de Mougins ; CE, 4 mai 1984, n° 49153) sans encourir la censure du juge administratif. Il vous appartient donc de vous y opposer au titre du contrôle de légalité.

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 12 avril 2015 - Dans la presse → Local

La ville de Lyon accueille le cirque Pinder qui détient des animaux

Un lama joue à saute-mouton par-dessus deux ânes, huit chameaux promènent leurs seize bosses, et les éléphantes Saba et Dehli nous rappellent que leurs aïeules, les célèbres Baby et Népal que Gilbert Edelstein avait confiées au parc de la Tête d’or, sont désormais princesses monégasques.
(extrait de l'article de David S. Tran, Le Progrès)

Agir !

Interpellez-le