Photo de Jean Bizet

Mer & pisciculture : Jean Bizet agit contre les animaux aquatiques

2.1/20

Agir !

Interpellez-le

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Jean Bizet ?

Prises de position de Jean Bizet classées par thème :

Prises de position concernant la mer & pisciculture (2 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par espèce
par type
par implication
par parti
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 8 décembre 2020 - Dans les médias → Nationale

11 parlementaires normands demandent à la ministre de la Mer d'agir auprès de la Commission européenne afin d'augmenter les quotas de pêche de raies brunette dans la Manche

Sur le site de la manche Libre :

Extraits de l'article :

Manche et Calvados. Les élus en faveur de la pêche de la raie brunette :

Onze élus manchois et calvadosiens ont écrit à la ministre de la Mer Annick Girardin pour "alerter sur la gestion absurde du stock de raie brunette en Manche qui pénalise lourdement les entreprises de pêche".
La Commission européenne a interdit sa pêche en 2009, puis autorisé des quotas trop faibles selon les pêcheurs. Ceux-ci en veulent au Conseil international pour l'exploration de la mer, qui, selon les parlementaires, rend des recommandations "incohérentes et incompréhensibles".

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 26 juin 2018 - Amendement → Prise de position marquante → Nationale

Amendements 225 et 281 visant à renforcer l'interdiction de l'usage des termes comme «steak», «filet», «bacon», «saucisse», «merguez»... pour désigner des produits végétariens

Amendements tombés

N° 225 rect.

26 juin 2018

AMENDEMENT
présenté par

C Défavorable
G
Tombé
MM. KERN, CAPO-CANELLAS et MIZZON, Mme JOISSAINS, M. HENNO, Mme GATEL, MM. LE NAY, MOGA et LUCHE et Mme BILLON
ARTICLE 11 SEXIES

Alinéa 4

Remplacer les mots :

à l’exclusion des locutions d’usage courant,

par les mots :

des locutions d’usage courant exclues

Objet

Cet article, ajouté lors de l’examen du présent projet de loi à l’Assemblée Nationale, prévoit l’interdiction de l’utilisation des dénominations associées aux produits d’origine animale pour commercialiser des produits contenant une part significative de matières d’origine végétale.