Photo de Jean-Paul Garraud

Mer & pisciculture : Jean-Paul Garraud agit contre les animaux aquatiques

1/20
Eurodéputé
Classement : 56ème/79 eurodéputés

Agir !

Interpellez-le

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Jean-Paul Garraud ?

Prises de position de Jean-Paul Garraud classées par thème :

Prises de position concernant la mer & pisciculture (4 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
Présidentielle
par sous-thème
par espèce
par type
par implication
par parti
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 3 mai 2022 - Vote vœu → Européenne

Ces eurodéputés ont voté pour l'amendement 4 appelant à permettre le chalutage en eau profonde dans les aires marines protégées (adopté)

L'amendement 4, déposé sur le rapport Carvalhais (A sustainable blue economy in the EU: the role of fisheries and aquaculture (2021/2188(INI))) a été adopté. Il proposait la modification suivante au texte initial :

Texte initial :
116. demande à l’Union, en particulier,
d’interdire le recours au chalutage de fond
dans toutes les zones marines protégées;
demande de veiller à ce que le FEAMP
serve à accompagner utilement la transition
des flottes de pêche de l’Union vers des
techniques de pêche plus sélectives et
moins néfastes;

Amendement :
116. demande à l’Union, en particulier,
d’interdire le recours aux techniques
néfastes dans ses zones marines
strictement protégées, sur la base des
meilleurs avis scientifiques disponibles;

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 1 décembre 2021 - Question parlementaire → Européenne

5 Eurodéputés demandent à la Commission de développer le cuir de poisson en apportant son soutien au déploiement d'une filière européenne

Question avec demande de réponse écrite E-005346/2021 à la Commission des eurodéputés
Annika Bruna (ID), Maxette Pirbakas (ID), Rosanna Conte (ID), Elżbieta Kruk (ECR), Mathilde Androuët (ID), Aurélia Beigneux (ID)

Connu dès le XVI(1) siècle en Europe, le cuir de poisson peut être obtenu après le tannage de nombreux poissons d’eau de mer comme d’eau douce, tels que le saumon, le bar, la perche, la truite, l’esturgeon ou encore la carpe. Les peaux peuvent être collectées auprès des conserveries, des pisciculteurs, des poissonniers et des restaurants.
Le cuir de poisson présente de nombreux avantages:
Il valorise un déchet alimentaire en le transformant en accessoires de maroquinerie (manchettes, bagues assorties, boucles d’oreilles, mais aussi chaussures, sacs, etc.);

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 21 janvier 2021 - Vote vœu → Européenne

Ces eurodéputés ont voté contre la prise en compte des invertébrés marins par la législation européenne sur le «bien-être animal» et sur l'interdiction de l'ébouillantage vivant des homards (amendement rejeté)

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 2 sur le rapport «Plus de poissons dans les océans?»  :
Rapport A9-0264/2020 Caroline Roose Plus de poissons dans les océans? Mesures en faveur de la reconstitution des stocks au-dessus du niveau de rendement maximal durable (RMD), notamment les zones de reconstitution des stocks de poissons et les zones marines protégées (2019/2162(INI)) Proposition de résolution Paragraphe 41 bis (nouveau) Proposition de résolution Amendement 41 bis.
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 26 mai 2019 - Manifeste → Européenne

VoteForAnimals2019 : ces eurodéputés ne se sont pas engagés pour l'introduction de normes encadrant l'élevage et l'abattage des poissons

Lorsqu'ils étaient candidats, ils n'ont pas signé pour soutenir ce point ou n'ont pas signé l'engagement du tout (toutes les listes sur lesquels figuraient ces élus avaient été informées lors des élections). Il est encore possible pour les parlementaires élus de s'engager sur ces points en nous écrivant depuis leur adresse officielle au Parlement européen.

Point de l'engagement proposé aux candidats à l'élection au Parlement européen par l'Eurogroup for Animals :

SOUTENIR L'INTRODUCTION DE NOUVELLES RÈGLES POUR PRÉSERVER LE BIEN-ÊTRE DU POISSON, EN PARTICULIER AU MOMENT DE L'ABATTAGE ET DU TRANSPORT
Le nombre de poissons d’élevage dépasse de loin celui de tous les autres animaux élevés pour la consommation. La législation actuelle de l’UE ne répond pas spécifiquement aux besoins des poissons en matière de bien-être, malgré le consensus scientifique établi depuis 2003 selon lequel les poissons sont des êtres sensibles. L’introduction de nouvelles règles de l’UE est nécessaire pour garantir les exigences de base nécessaires au bien-être des poissons.