Photo de Jean-Pierre Corbisez

Chasse : Jean-Pierre Corbisez agit pour les animaux sauvages

15.5/20
Sénateur - Pas-de-Calais
Logo PS PS

Notes par thème

Agit pour*
Penche pour*
Penche contre*
Agit contre*
*les animaux
 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Jean-Pierre Corbisez ?

Prises de position de Jean-Pierre Corbisez classées par thème :

Prises de position concernant la chasse (7 référencées)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 11 avril 2019 - Vote

Au Sénat, les groupes LR, UDI, MoDem, LREM et MRSL ont voté contre l'interdiction de la chasse le mercredi

À l'exception des quelques sénateurs, les membres présents des groupes LR, UDI, MoDem, LREM et MRSL ont voté contre l'amendement 117.
L'amendement a été rejeté par le Sénat à 215 voix contre 7 (96 abstentions, dont celles des membres des groupes du PS et du PCF)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 10 avril 2019 - Amendement

Amendements n°8, 68, 143 et 156 s'opposant à ce que "l'Office français de la biodiversité" soit dénommé "Office français de la biodiversité et de la chasse"

Remplacer les mots : Office français de la biodiversité et de la chasse
par les mots : Office français de la biodiversité

(extrait des amendements identiques portés par des sénateurs, le groupe communiste républicain citoyen et écologiste, ainsi que le gouvernement)
L'amendement a été rejeté par le Sénat.
"Office français de la biodiversité" est la dénomination issue de l'examen du projet de loi par l'Assemblée nationale.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 10 avril 2019 - Amendement

Amendement n°65 visant à garantir que les associations environnementales aient le même quantum minimal que les associations de chasse au sein du conseil d'administration de l'Office français de la biodiversité

Cet amendement porte sur la composition du conseil d'administration du futur établissement public. Il vise à intégrer les associations agréées de protection de l’environnement ou d’éducation à l’environnement dans le quantum minimal de 10 % comme cela est prévu pour les fédérations départementales de chasseurs et la fédération nationale de la pêche par parallélisme des formes.
(objet de l'amendement)
Amendement retiré.

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 10 avril 2019 - Amendement

Amendement n°182 visant à punir de 7 500 € l'incitation à braconner des animaux d'espèces protégées

Cet amendement prévoit d’instaurer la pénalisation de la promotion du non-respect des textes relatifs à la biodiversité (...) Inciter à détruire, mutiler des espèces protégées ou à exercer une activité de trafic doit être interdit dans le but de protéger ces espèces.
(extrait de l'objet de l'amendement)
Amendement retiré

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 10 avril 2019 - Vote

Au Sénat, les groupes du PS, LREM et du PCF ont voté pour retirer "de la chasse" de l'intitulé "Office français de la biodiversité et de la chasse"

A l'exception de Claude Bérit-Débat et d'Henri Cabanel, les sénateurs présents de ces groupes ont voté pour l'amendement 8 qui proposait de Remplacer les mots : Office français de la biodiversité et de la chasse par les mots : Office français de la biodiversité.
L'amendement a été rejeté par 212 voix contre 119.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 avril 2019 - Amendement

Amendements n°169 et 183 visant à contraindre les fédérations de chasse à communiquer les données relatives aux lâchers d'animaux à l'Office français de la biodiversité, quelle que soit l'espèce

Or, en l’absence de recensement et de contrôle réglementaire, aucune estimation précise n’existe quant aux quantités d’animaux d’élevages appartenant à ces espèces de petit gibier (hors lapins) qui sont relâchés dans le milieu naturel. Selon les opérateurs (éleveurs de petit gibier ou associations de protection de la nature), les estimations oscillent entre 10 et 30 millions de spécimens qui seraient relâchés chaque année en France dans la nature ou en enclos de chasse pour maintenir une activité de chasse au petit gibier. Cependant aucun chiffre viable n’existe en l’absence de contrôle.
(extrait de l'objet de l'amendement 169 du groupe communiste républicain citoyen et écologiste)

Agir !

Félicitez-les