Photo de Joël Giraud

Animaux de compagnie : Joël Giraud penche pour les animaux familiers

10.6/20
Député - Hautes-Alpes 2ème circonscription

Notes par thème

Agit pour*
Penche pour*
Penche contre*
Agit contre*
*les animaux
 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Joël Giraud ?

Prises de position de Joël Giraud classées par thème :

Prises de position concernant les animaux de compagnie (3 référencées)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 27 juillet 2015 - Loi

Proposition de loi N° 3048 visant à durcir les sanctions pénales pour l'abandon, les sévices graves et actes de cruauté envers les animaux

C’est pourquoi, afin de mieux lutter contre les abandons d’animaux, les sévices et actes de cruauté commis envers des animaux, il convient de durcir sensiblement le régime de l’article 521-1 du code pénal.
harmoniser les peines encourues (...) sur celles applicables pour le vol d’animaux
rendre automatique en cas de condamnation (...) la confiscation de l’animal et sa remise à une fondation ou à une association
rendre définitive pour les personnes condamnées (...) la peine complémentaire d’interdiction de détenir un animal
(extraits de l'Exposé des motifs)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 5 mars 2013 - Question parlementaire

Joël Giraud contre une réglementation des concours et expositions d'animaux

D'autres associations, au nom de la défense du « droit des animaux », ne partagent pas le même point de vue et tentent de remettre en cause l'élevage d'agrément en faisant adopter des réglementations au niveau européen ou national.
extrait de la question

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 26 février 2013 - Question parlementaire

Joël Giraud défend les intérêts de vendeurs d'animaux sur les foires et marchés

Joël Giraud estime que les vendeurs d'animaux devraient prendre part à l'élaboration de la réglementation protégeant les animaux vendus sur les foires et marchés, mais ne se préoccupe pas d'y associer les associations de défense des animaux.

Question parlementaire :