Élevage : Les Centristes penche contre les animaux victimes de l'élevage

6/20

Agir !

Interpellez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur leur page Facebook

 

← retour fiche générale
 

Prises de position concernant l'élevage (11 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par parti
a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 3 novembre 2016 - Dans la presse → Municipale

Limoges : ni la majorité de droite, ni l'opposition socialiste ne condamne les violences à l'abattoir municipal

Le directeur ne se dit pas surpris par ce qui est montré mais surpris par le fait qu'il y ait des images.
Ce qui se passe ici se passe dans 100% des abattoirs en France, il n'y a rien ici d'illégal. (...) Guillaume Guérin, 1er adjoint au Maire de Limoges
Les élus socialistes de Limoges apportent leur soutien à l’abattoir municipal de Limoges [qui] porte, depuis de nombreuses années, une attention particulière aux conditions d’abattage cherchant à réduire à son minimum la souffrance animale.
(extraits de l'article d'Isabelle Rio, France 3 Limousin)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 20 juillet 2016 - Proposition de loi → Prise de position marquante → Nationale

Proposition de loi N°3983 visant à interdire l'abattage sans "étourdissement" et à installer la vidéosurveillance dans les abattoirs

Notre société évolue en effet. Elle est soucieuse du bien-être des animaux, non seulement des animaux de compagnie mais aussi, et de plus en plus, des animaux dits de rente (...) le bien-être animal prend une place de plus en plus importante dans notre société, y compris pour les consommateurs juifs ou musulmans.
Nous proposons donc d’imposer, dans tout abattage, un étourdissement préalable à la saignée, réversible ou non. Cette disposition entraîne de fait l’abrogation de l’alinéa 2 ainsi que des alinéas 6 à 11 de l’article R. 214-70 du code rural et de la pêche maritime.
Nous proposons donc d’imposer un équipement de vidéosurveillance dans les abattoirs sur le poste d’abattage.
C’est en juin 1982 qu’entrait en vigueur la Convention européenne sur la protection des animaux d’abattage (...) Son article 16 dispose notamment que : « Les procédés d’étourdissement autorisés par les parties contractantes doivent plonger l’animal dans un état d’inconscience où il est maintenu jusqu’à l’abattage, lui épargnant en tout état de cause toute souffrance évitable.
Signataire de cette Convention européenne dès 1979, la France [a notamment souscrit au principe qui demande] l’étourdissement des animaux préalablement à leur abattage et maintenu jusqu’au moment de la saignée pour leur épargner toute souffrance évitable.

L’European Food Safety Authority (EFSA) déclare, en juin 2004, que «En raison de graves problèmes de bien-être animal lié à l’abattage sans étourdissement, un étourdissement doit toujours être réalisé avant l’égorgement » et que celui-ci doit induire « une perte de conscience et de sensibilité immédiate et univoque.
Le 24 novembre 2015, l’Ordre national des vétérinaires français déclare : « Tout animal abattu doit être privé de conscience d’une manière efficace, préalablement à la saignée et jusqu’à la fin de celle-ci.
(extraits de l'Exposé des motifs)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 19 janvier 2016 - Dans la presse → Prise de position marquante → Nationale

Les présidents de groupes appellent les députés à soutenir le gavage et sa légalité

la promotion d’une proposition de loi visant à interdire le gavage et donc le foie gras (...) mérite un soutien exceptionnel de la représentation nationale à l’égard de ce produit emblématique de la gastronomie française et de ceux qui le produisent. C’est pourquoi, nous vous proposons de nous faire part de votre soutien aux producteurs de foie gras par retour de mail.
(extrait du communiqué)

a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 décembre 2015 - Amendement → Nationale

Amendement N° 1 visant à rendre obligatoire l'étiquetage du mode d'élevage pour les produits carnés et laitiers

L’étiquetage des produits agricoles carnés et des produits laitiers doit mentionner le mode de production : plein air, en bâtiment, en cage.
Actuellement, seuls les labels comme le « label rouge » ou le label « agriculture biologique » permettent de distinguer les produits issus d’élevages de qualité, et ils ne sont de toute façon pas obligatoires.
(extraits de l'amendement présenté par Mme LOISIER et les membres du Groupe Union des Démocrates et Indépendants - UC)
amendement retiré

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 17 novembre 2015 - Proposition de loi → Nationale

Proposition de résolution sénatoriale N° 157 tendant à la création d'une commission d'enquête sur les conditions d'abattage

L'association de défense des animaux L. 214 vient de rendre publics les enregistrements vidéos tournés dans l'abattoir d'Alès, dans le Gard. (...) Chevaux découpés encore vivants, bovins agonisants suspendus par une patte avant d'être écorchés et éviscérés, cochons gazés qui reprennent conscience sur la chaîne d'abattage... L'enquête de l'association L. 214 dénonce les méthodes de mise à mort des animaux pratiquées dans notre pays.
il est créé une commission d'enquête composée de vingt-et-un membres sur les conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français.
(extraits de la proposition de résolution)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 16 octobre 2015 - Proposition de loi → Prise de position marquante → Nationale

Proposition de loi sénatoriale N° 86 visant notamment à affaiblir la réglementation en matière de bâtiments d'élevage et à augmenter les aides financières aux exploitants

Les filières d'élevage connaissent depuis quelques mois de très graves difficultés économiques qui ne font que s'accentuer
L'article 8 met fin à la sur-transposition de la directive européenne qui régit les installations classées pour la protection de l'environnement dans le domaine de l'élevage
L'article 9 allège les charges patronales des entreprises agricoles pour leurs salariés permanents.
L'article 10 allège également les charges supportées en début de carrière par les jeunes agriculteurs, en étendant d'une année, de cinq à six ans, l'exonération dont ils bénéficient aujourd'hui.
(extraits de l'Exposé des motifs)

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 7 octobre 2015 - Proposition de loi → Prise de position marquante → Nationale

Proposition de loi sénatoriale N° 35 visant à mettre en place une alternative végétarienne dans les cantines scolaires

La présente proposition de loi, soutenue en quelques semaines par plus de 130 000 personnes mobilisées via internet, vise à dépassionner ces débats en refusant l'idée de menus confessionnels et en offrant à partir de la rentrée scolaire de 2018 un choix laïc dans les cantines des écoles publiques. Celles-ci auront alors l'obligation de proposer un menu végétarien en alternative du menu quotidien, afin de permettre à ceux qui ne veulent pas consommer de viande ou de poisson, quel qu'en soit le motif, de se nourrir de façon équilibrée.
(extrait de l'Exposé des motifs)

a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 12 décembre 2014 - Dans la presse → Prise de position marquante → Municipale

Des menus (presque) végétariens proposés dans les écoles publiques d'Agen : "sans viande", mais "avec poisson"

Positif mais pas assez ambitieux

D'où la solution de ce menu végétarien, proposé et accepté en commission restauration. Il existe déjà dans d'autres villes comme Bordeaux ou Lyon.
 Il convient à tous, quelles que soient les convictions religieuses et va même bien au-delà », selon la directrice.
L'élue municipale et la directrice en sont persuadées : il y aura de plus en plus d'enfants végétariens dans les années à venir.
Les menus, eux, continueront à être élaborés avec des diététiciens. Poissons, légumes secs, oeufs seront proposés, sans oublier de petites astuces pour faire manger des salsifis ou du chou-fleur.
extraits de l'article de Sud-Ouest