Corrida : Les Patriotes agit pour les taureaux

15.3/20

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur leur page Facebook

 

← retour fiche générale
 

Prises de position concernant la corrida (3 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par parti
a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 15 juin 2018 - Programme → Partielle

L'Agora des Patriotes souhaite l'abolition de la corrida

Interdire les pratiques barbares de chasse (chasse à courre, chasse à la glu) ou de « divertissement » (interdiction de la corrida, des delphinariums…).
Ce Cahier de l’Agora n’est pas un livre programmatique. Il vise à faire le compte-rendu des débats de l’Agora et des propositions qui ont émergé, pouvant ensuite potentiellement intégrer notre projet officiel. Seuls les adhérents aux Patriotes peuvent participer à ces échanges et nous soumettre leurs idées
(extraits du CAHIER DE L’AGORA "Protection animale : Les animaux d’élevage et de compagnie", Les Patriotes)

Agir !

Félicitez-les

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 7 décembre 2017 - Programme → Nationale

Le parti Les Patriotes soutient l'abolition des corridas

Les Patriotes ambitionnent d’être un grand mouvement politique de défense des animaux, êtres sensibles. Leur bien-être ne saurait dépendre des seuls caprices des êtres humains. Les Patriotes demandent notamment des conditions d’abattage dignes, la fin des fermes-usines, la réduction massive des expérimentations sur les animaux, la fin de la corrida, de la chasse à courre et d’autres pratiques cruelles, et soutiennent les associations qui recueillent les animaux abandonnés.
(perspective n°6, sur les 26 que compte la charte)

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 25 octobre 2017 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté pour la suppression du financement européen des corridas

Ces eurodéputés ont voté pour l'amendement 50 qui rappelle que l’argent du contribuable ne devrait pas être utilisé pour soutenir l’élevage ou la reproduction de taureaux en vue de la tauromachie (...) et demande à la Commission de présenter une proposition visant à modifier la législation en vigueur sur cette question
Bien qu'ayant techniquement voté pour, les eurodéputées Virginie Rozière et Isabelle Thomas ne figurent pas sur cette prise de position car la première a signalé avoir voulu s'abstenir et la seconde vouloir voté contre.