Mer & pisciculture : Les Républicains penche contre les animaux aquatiques

5.8/20

Agir !

Interpellez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur leur page Facebook

 

← retour fiche générale
 

Prises de position concernant la mer & pisciculture (69 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par implication
par parti
ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 16 avril 2021 - Vote → Nationale

Ces députés ont voté pour la suppression de l'article sur les menus végétariens dans la loi climat (amendement de suppression rejeté)

Analyse du scrutin n° 3687
Deuxième séance du 16/04/2021

Scrutin public sur l'amendement de suppression n° 44 de M. Descoeur et les amendements identiques suivants à l'article 59 du projet de loi portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets (première lecture).

Synthèse du vote
Nombre de votants : 116

Nombre de suffrages exprimés : 115

Majorité absolue : 58

Pour l'adoption : 8

Contre : 107

L'Assemblée nationale n'a pas adopté.

Groupe La République en Marche
(269 membres)

Pour: 2

Jean-Baptiste Moreau
Alain Perea
Contre: 74

Caroline Abadie
Damien Adam
Pieyre-Alexandre Anglade
Françoise Ballet-Blu
Xavier Batut
Sophie Beaudouin-Hubiere
Hervé Berville

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 16 avril 2021 - Amendement → Nationale

Ces députés ont voté contre l'option végétarienne quotidienne dans la restauration collective (amt 3486, Loi climat)

L'amendement a été rejeté

Analyse du scrutin n° 3691
Deuxième séance du 16/04/2021
Scrutin public sur l'amendement n° 3486 de Mme Cazebonne à l'article 59 du projet de loi portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets (première lecture).

Synthèse du vote
Nombre de votants : 120

Nombre de suffrages exprimés : 108

Majorité absolue : 55

Pour l'adoption : 47

Contre : 61

L'Assemblée nationale n'a pas adopté.

Groupe La République en Marche
(269 membres)

Pour: 29

Claire Bouchet
Anne Brugnera
Anne-France Brunet
Samantha Cazebonne
Émilie Chalas
Philippe Chalumeau
Mireille Clapot
Christine Cloarec-Le Nabour
Cécile Delpirou
Loïc Dombreval
Anissa Khedher
Sandrine Le Feur
Mounir Mahjoubi
Jacqueline Maquet

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 15 décembre 2019 - Communication officielle → Municipale

1 repas végétarien hebdomadaire pour tous dans les cantines scolaires d'Aix-en-Provence

A Aix-en-Provence, depuis 1 an maintenant, un repas par semaine est proposé sans chair animale, favorisant les protéines végétales (associations de légumineuses et céréales par exemple) sans pour autant bannir les protéines animales (produits laitiers ou œufs par exemple).
Enfin, la proposition d’un repas par semaine sans chair animale contribue indirectement à diminuer la pression sur le monde animal.

Agir !

Félicitez-la

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 15 décembre 2019 - Source associative → Municipale

1 repas végétarien hebdomadaire pour tous dans les cantines scolaires de Limoges

Et, depuis 2016, chaque lundi, nous proposons des menus végétariens, élaborés à base de protéines végétales.
(extrait de la réponse de la municipalité à L214)

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 2 décembre 2019 - Source associative → Municipale

1 repas végétarien hebdomadaire pour tous dans les cantines scolaires d'Angers

Enfin, sur les menus végétariens, depuis la rentrée scolaire de septembre 2019, nous servons un menu végétarien par semaine à tous les élèves angevins. Nous avons également, formé notre personnel de cuisine à la cuisine alternative avec Gilles Daveau, spécialiste de ces questions.
(extrait de la réponse de la municipalité à L214)

Agir !

Félicitez-le

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 22 novembre 2019 - Amendement → Prise de position marquante → Nationale

Amendements CE22, CE33, CE39, CE70, CE79 et CE104 visant à interdire l'usage commercial des termes comme « steak », « filet », « bacon », « saucisse »... pour désigner des produits végétariens

L'amendement CE22 a été adopté en Commission des affaires économiques. Le texte sera examiné en séance publique à l'Assemblée nationale les 3 et 4 décembre.
De telles dénominations entretiennent la confusion dans l’esprit du consommateur, voire introduisent un principe d’équivalence entre ces produits en recourant paradoxalement au vocabulaire carné pour présenter certains produits végétariens ou végétaliens.
(extrait de l'exposé sommaire)

a agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 19 novembre 2019 - Dans la presse → Départementale

Le président du département du Cantal s'oppose à l'instauration prévue par la loi d'un menu végétarien hebdomadaire dans les cantines des collèges

Le président du département du Cantal veut continuer à imposer de la viande à tous les repas :
Je m’oppose à une partie de cette loi. Nous respecterons l’obligation de mettre 50% de produits de qualité, de ne plus utiliser de contenants plastique et de ne plus utiliser de bouteilles d’eau en plastique également. En revanche, je n’entends pas imposer aux enfants placés sous ma responsabilité lorsqu’ils déjeunent dans une cantine de collège, un menu végétarien.
(propos rapportés par Estelle Lévêque, La Montagne)

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur leurs pages Facebook

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 14 septembre 2019 - Subvention → Départementale

450 000 € d'aides du département de la Loire pour relancer la filière piscicole

D'où un coup de main du conseil départemental de la Loire dès cette époque-là et toujours aujourd'hui pour les équiper en filets, tunnels, enclos, ou encore en cages et ainsi protéger les poissons des oiseaux et les stocker pour fournir l'industrie agroalimentaire. Nouvelle étape ce week-end avec la signature à Sainte-Foy-Saint-Sulpice, près de Feurs, d'une convention entre le syndicat des propriétaires d'étang, le conseil départemental et la chambre d'agriculture. 450 000 euros sont prévus par la collectivité pour relancer la pisciculture ligérienne jusqu'en 2022.
(extrait de l'article d'Émeline Rochedy)

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 14 juin 2019 - Dans la presse → Municipale

Un menu végétarien hebdomadaire pour tous dans les cantines scolaires de Toulouse

La mairie de Toulouse a ainsi instauré la mise en place d’un menu végétarien hebdomadaire dans les écoles de la ville, en juin 2019. Une initiative qui répond à l’évolution des mœurs et anticipe l’entrée en vigueur de la loi EGalim.
(extrait de l'article du Journal Toulousain)

Agir !

Félicitez-le

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 9 mai 2019 - Manifeste → Européenne

Européennes 2019 : ces listes ne soutiennent pas les propositions de l'AVF pour végétaliser notre modèle alimentaire

Hors course (...) Cette catégorie n’est composée que d’un parti, Lutte Ouvrière, qui refuse de se positionner sur nos propositions, dans la mesure où celles‐ci s’inscrivent dans un système politique et économique qu’il rejette. (...)
A contre‐courant
A contre‐courant (...) Ces listes n’ont pas répondu aux sollicitations de l’AVF et en plus, leur programme n’illustre pas vraiment un engagement de leur part en faveur d’une réduction de la production et de la consommation de produits d’origine animale. (...)