La République en marche penche contre les animaux

6/20

Agir !

Interpellez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur leur page Facebook

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Dernières prises de position représentant le parti (266 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par implication nationale/locale
par implication européenne
par type
par espèce
par parti
ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 juillet 2019 - Question parlementaire

Le ministre de l'agriculture ne s'engage pas à mettre fin techniquement ou réglementairement à la castration à vif des porcelets

Le ministre ne se prononçant ni sur des échéances ni sur des moyens, son atermoiement s'apparente à de l'immobilisme

L'élevage de mâles entiers (...) nécessite de réaliser à l'abattoir un tri des carcasses par la méthode du « nez humain ». (...) ces structures travaillent à la mise au point d'un dispositif technique d'identification automatique, non encore validé.
L'immunocastration, qui consiste à injecter un vaccin protéique bloquant le développement des hormones sexuelles des animaux est utilisée dans d'autres pays. Les attentes des consommateurs français vis-à-vis de cette technique doivent encore être clairement évaluées avant d'y recourir plus systématiquement.
à ce jour, seul un docteur vétérinaire peut utiliser des substances anesthésiantes telles que l'isoflurane, gaz utilisé pour l'anesthésie générale. Le recours à un vétérinaire de façon systématique rencontre des difficultés en pratique.
(extraits de la réponse)

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 juillet 2019 - Question parlementaire

Alternatives au broyage des poussins mâles : le ministre de l'agriculture annonce un prototype pour mi-2020

Semble positif mais nécessite des réalisations concrètes

Réponse du ministère de l'agriculture et de l'alimentation à une question écrite de Loïc Dombreval

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 2 juillet 2019 - Question parlementaire

Le ministre de l'économie laisse entendre qu'il serait impossible de créer pour le marché national un étiquetage clair indiquant le caractère "carné", végétarien ou végétalien des aliments

Si la France ne peut effectivement pas l'imposer au niveau européen (comme le demande l'ICE citée par le ministre), aucun obstacle juridique ne semble interdire à la mise en place un étiquetage au niveau national

La Commission européenne a cependant publié une décision, le 7 novembre 2017, visant à enregistrer la proposition d'initiative citoyenne intitulée « étiquetage obligatoire des produits alimentaires comme non végétariens/végétariens/végétaliens » qui pourrait la conduire à accélérer son calendrier. Dans cette attente, les mentions concernant le caractère végétarien d'un produit sont apposées volontairement par les opérateurs, la liste des ingrédients renseignant par ailleurs le consommateur. Les autorités françaises ne peuvent prendre des mesures nationales visant à imposer un tel étiquetage.
(extrait des réponses)

a penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 18 juin 2019 - Source associative

La ministre de la Santé semble ignorer que l'alimentation végétalienne assure les apports protéiques à tous les âges de la vie...

Lacune inquiétante...

Réponse de l'Association végétarienne de France à l’alerte d’Agnès Buzyn sur le véganisme

Publié le 18 juin 2019

Agir !

Interpellez-la

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 20 mai 2019 - Communication officielle → Europe

La Fédération nationale des chasseurs remercie Emmanuel Macron pour ses cadeaux

lettre ouverte aux chasseurs

Agir !

Interpellez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 18 mai 2019 - Dans la presse → Local

La ville de Besançon adopte un vœu refusant les cirques détenant des animaux sauvages

La conseil municipal de Besançon a adopté jeudi 17 mai 2019 une motion interdisant la venue de cirques sur la commune dès lors qu'ils présentent des animaux sauvages.
La motion avait été déposée par l'intergroupe réunissant des conseillers municipaux Europe Ecologie Les Verts, PCF, deux socialistes et des élus de la société civile. Elle demandait que Besançon capitale de la biodiversité n'accueille plus d'animaux sauvages dans les cirques.

(extraits de l'article de Sophie Courageot, France 3 Bourgogne-Franche-Comté)

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 mai 2019 - Programme → Europe

Européennes 2019 : la liste Renaissance veut «orienter les aides agricoles vers les modèles respectueux du bien-être animal»

Semble positif mais nécessite d'être précisé

Orienter les aides agricoles vers les modèles propres et respectueux du bien-être animal partout en Europe. Les objectifs sont clairs : augmentation massive du verdissement, doublement des surfaces en bio, zéro bête nourrie aux OGM, zéro pesticide au-dessus des zones d’eau potable, fin du broyage des poussins.
(extrait du programme)

Agir !

Encouragez-les