La République en marche penche contre les animaux

7.9/20

Agir !

Interpellez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur leur page Facebook

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Dernières prises de position représentant le parti (383 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
Présidentielle
par sous-thème
par espèce
par type
par implication
par parti
a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 18 février 2021 - Dans les médias → Nationale

Le ministre de l'Agriculture souhaite que les enfants mangent davantage de veau dans les cantines scolaires

LE MINISTRE DE L'AGRICULTURE VEUT PLUS DE VIANDE DE JEUNE BOVIN DANS LES ASSIETTES DES ÉCOLIERS

Dans son appel, Julien Denormandie s'adresse tout particulièrement aux élus des régions ayant une tradition d'élevage de races à viande (Charolaise, Limousine...) dans un vaste périmètre "autour du Massif central".
Ni veau, ni boeuf, la viande de jeune bovin est trop peu consommée en France, regrette le ministre français de l'Agriculture: il appelle jeudi les gestionnaires de cantines scolaires à en commander pour soutenir les éleveurs bovins "en souffrance" et réduire leur dépendance à l'export.

Agir !

Interpellez-le

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 3 février 2021 - Vote vœu → Municipale

Le Conseil de Paris a voté la fermeture du marché aux oiseaux et des mesures concernant les animaleries

Les conseillers membres de ces groupes ont voté pour ou étaient absents et faisaient partie de groupes qui ont voté pour

Ce voeu de l'exécutif fait suite à 3 voeux déposés par plusieurs groupes politiques (Groupe Écologiste de Paris, Paris en Commun et Danielle Simonnet).

Ce voeu a été adopté par le Conseil de Paris.

Conseil de Paris

Séance du 2 au 4 février 2021

Vœu de l’exécutif relatif à la fermeture du marché aux oiseaux du marché aux fleurs et à l’encadrement des animaleries parisiennes

Considérant le nécessaire projet de rénovation des arcades et des verrières abritant les commerçants du marché aux fleurs de l’île de la Cité déjà engagé, et la révision corollaire de son règlement intérieur ;

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur leurs pages Facebook

→ François Dagnaud→ Pierre-Yves Bournazel→ Ian Brossat→ Douchka Markovic→ David Belliard→ Florence Berthout→ Anne Hidalgo→ Léa Filoche→ Colombe Brossel→ Éric Lejoindre→ Dan Lert→ Maud Gatel→ Raphaelle Primet→ Jean-Noël Aqua→ Chloé Sagaspe→ Geneviève Garrigos→ Nour Durand-Raucher→ Karim Ziady→ Jérôme Coumet→ Hélène Bidard→ Eric Pliez→ Ariel Weil→ Anne Souyris→ Emile Meunier→ Lamia El Aaraje→ Florian Sitbon→ Raphaëlle Remy-Leleu→ Alexis Govciyan→ Carine Rolland→ Nathalie Maquoi→ Jean-Philippe Daviaud→ Carine Petit→ Paul Simondon→ Frédéric Badina-Serpette→ François Vauglin→ Béatrice Patrie→ Véronique Levieux→ Marie-José Raymond-Rossi→ Hermano Sanches Ruivo→ Antoinette Guhl→ Hanna Sebbah→ Nathalie Laville→ Alexandra Cordebard→ Béatrice Lecouturier→ Aminata Niakaté→ Maya Akkari→ Antoine Guillou→ Thomas Chevandier→ Delphine Bürkli→ Emmanuel Grégoire→ Anouch Toranian→ Laurence Patrice→ Frédéric Hocquard→ Léa Vasa→ Anne-Claire Boux→ Arnaud Ngatcha→ Mahor Chiche→ Sylvain Raifaud→ Afaf Gabelotaud→ Dominique Versini→ Marie-Christine Lemardeley→ Céline Hervieu→ Pierre Rabadan→ Gauthier Caron-Thibault→ Olivia Polski→ KarenTaïeb→ Emmanuelle Rivier→ Mouvement démocrate→ Parti socialiste→ Génération-s→ Europe Écologie Les Verts→ France insoumise→ La République en marche
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 3 février 2021 - Vote vœu → Municipale

Le Conseil de Paris se prononce pour l'interdiction de la pêche au vif et des hameçons à ardillon

Ces conseillers de Paris ont voté pour le texte, ou étaient absents et appartiennent à des groupes ayant voté pour

Ce voeu de l'exécutif fait suite à deux voeux déposés par des groupes politiques :
- Le V65 déposé par le Groupe Écologiste de Paris (EELV) qui vise à encadrer la pêche au vif (porté par Douchka Markovic).
- Le V66 déposé par le Groupe Indépendants et Progressistes (LREM) qui vise à interdire la pêche au vif (porté par Pierre-Yves Bournazel).

Conseil de Paris

Séance du 2 au 4 février 2021

Vœu de l’exécutif relatif à l’interdiction de la pêche au vif et de la pêche avec ardillons à Paris

Déposé par Christophe Najdovski

Considérant l’intérêt de la Ville de Paris pour la condition animale et les actions qu’elle a déjà engagée en ce sens ;

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 2 février 2021 - Vote vœu → Municipale

Le Conseil de Paris rejette la prise en considération des animaux liminaires durant les travaux de la Porte de Maillot

Les conseillers membres de ces groupes ont voté contre ou étaient absents et faisaient partie de groupes qui ont voté contre

Ce voeu a été rejeté par le Conseil de Paris.

Conseil de Paris des 2, 3 et 4 février 2021 Sur proposition de Danielle Simonnet

Amendement à la délibération DU 5 Réaménagement de la Place de la Porte Maillot relatif à la nécessité de prendre en considération les animaux liminaires

Considérant que la délibération DU 5 présente dans son exposé des motifs que l’objectif du réaménagement de la place de la Porte Maillot est de réhabiliter l’axe majeur historique qui joint Le Louvre au quartier de la Défense, d’instaurer une continuité trame verte pour remédier aux espaces verts actuellement morcelés,

Agir !

Interpellez-les

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur leurs pages Facebook

→ Philippe Goujon→ Anne Hidalgo→ Léa Filoche→ François Dagnaud→ Colombe Brossel→ Pierre-Yves Bournazel→ Éric Lejoindre→ Rachida Dati→ Ian Brossat→ Florence Berthout→ Anouch Toranian→ Anne Biraben→ Nicolas Jeanneté→ Béatrice Patrie→ Eric Pliez→ Carine Rolland→ Jérôme Coumet→ Carline Lubin-Noël→ Maud Gatel→ Vincent Baladi→ Nathalie Maquoi→ Rudolph Granier→ Paul Hatte→ Hermano Sanches Ruivo→ Sandra Boëlle→ Alexis Govciyan→ Marie-José Raymond-Rossi→ Antoine Guillou→ Hanna Sebbah→ Mahor Chiche→ Lamia El Aaraje→ Afaf Gabelotaud→ Thomas Chevandier→ Nathalie Laville→ Emmanuel Grégoire→ Olivia Polski→ Karim Ziady→ Jérémy Redler→ Marie Toubiana→ Jean-Baptiste Olivier→ Béatrice Lecouturier→ Nelly Garnier→ Paul Simondon→ Alix Bougeret→ Gauthier Caron-Thibault→ Ariel Weil→ Arnaud Ngatcha→ Raphaelle Primet→ Céline Hervieu→ Jean-Didier Berthault→ Alexandra Cordebard→ Brigitte Kuster→ Carine Petit→ François Vauglin→ KarenTaïeb→ Maya Akkari→ Jean-Philippe Daviaud→ Pierre Rabadan→ Samia Badat-Karam→ Florian Sitbon→ Geoffroy Boulard→ Geneviève Garrigos→ Delphine Malachard des Reyssiers→ Jean-Pierre Lecoq→ Agnès Evren→ Delphine Bürkli→ Dominique Versini→ Aurélie Pirillo→ Frédéric Hocquard→ Marie-Christine Lemardeley→ Laurence Patrice→ Jeanne d'Hauteserre→ Hélène Bidard→ Elisabeth Stibbe→ Jean-Noël Aqua→ Véronique Levieux→ David Alphand→ Mouvement démocrate→ Génération-s→ Les Républicains→ Parti socialiste→ La République en marche
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 22 janvier 2021 - Amendement → Nationale

Amendement 413 du Gouvernement visant à reporter à 2025 la fin des élevages de visons (tombé)

Texte visé : Texte nº 3791, adopté par la commission, sur la proposition de loi de Mme Laëtitia Romeiro Dias et plusieurs de ses collègues visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale (3661 rectifié)
Stade de lecture : 1ère lecture (1ère assemblée saisie)
Examiné par : Assemblée nationale (séance publique)
TOMBÉ
(vendredi 29 janvier 2021)
Déposé par : Le Gouvernement
ARTICLE 15
À la fin de l’alinéa 2, substituer aux mots :

« deux ans après la promulgation de la loi n° du visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale »,

les mots :

« à compter du 1er janvier 2025 ».

Exposé sommaire

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 21 janvier 2021 - Vote vœu → Européenne

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur la prise en compte des invertébrés marins par la législation européenne sur le «bien-être animal» et sur l'interdiction de l'ébouillantage vivant des homards (amendement rejeté)

laissent faire sans réagir

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur l'amendement 2 sur le rapport «Plus de poissons dans les océans?»  :

Rapport A9-0264/2020
Caroline Roose
Plus de poissons dans les océans? Mesures en faveur de la reconstitution des stocks au-dessus du niveau de rendement maximal durable (RMD), notamment les zones de reconstitution des stocks de poissons et les zones marines protégées
(2019/2162(INI))
Proposition de résolution
Paragraphe 41 bis (nouveau)
Proposition de résolution
Amendement
41 bis. constate que la législation de l’Union sur le bien-être animal ne s’applique pas à l’heure actuelle aux invertébrés marins, alors que plusieurs pays tiers ont inclus ces animaux dans leur propre législation en la matière;

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 20 décembre 2020 - Communication officielle → Nationale

« Un animal de compagnie n’est ni un consommable ni un jouet » : le ministre de l'Agriculture annonce un renforcement des mesures de protection des animaux de compagnie

Des premier pas encore insuffisants vers la mise en place de mesures significatives attendues par les organisation de défense des animaux de compagnie

Un animal de compagnie n’est ni un consommable ni un jouet ; en être propriétaire, c’est en être responsable.
(Julien Denormandie)
La Fondation Brigitte Bardot dénonce la charte « paravent » du bon coin, qui n’est qu’un simple rappel à la réglementation alors que, pour les professionnels de terrain, il y a urgence d’interdire le commerce en ligne d’animaux. (...) avec cette charte le ministre ne fait que légitimer la vente en ligne d’animaux, simples marchandises…
(Fondation Brigitte Bardot)

Un plan d'actions en 3 volets

Sensibiliser

  • Mettre en place un certificat de sensibilisation pour toute adoption ou acquisition.
  • Sensibiliser au bien-être des animaux de compagnie dès l’école élémentaire.
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 20 décembre 2020 - Subvention → Nationale

20 000 000 € d'aide du Plan de relance pour les refuges

Les associations et refuges sont essentiels pour la mise en œuvre des politiques publiques liées à la lutte contre la maltraitance animale.
20 millions d’euros leur sont dédiés dans le cadre du plan France relance, notamment pour les structures de proximité.
Investir dans les infrastructures des refuges et associations.
Ces refuges et associations bénéficieront ainsi d’un soutien de l’État à hauteur de 14 millions d'euros pour améliorer leurs locaux ou augmenter leur capacité d’accueil. Ces investissements permettront de soutenir ces structures et d’améliorer les conditions de vie des animaux recueillis.
Contribuer au financement des campagnes de stérilisation des animaux errants.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 17 décembre 2020 - Vote vœu → Municipale

Ces groupes au conseil de Paris ont voté pour la fermeture de la Ménagerie du Jardin des Plantes

Les conseillers membres de ces groupes ont voté pour ou étaient absents

Ce voeu a été rejeté par le Conseil de Paris.

Conseil de Paris
Séance des 15, 16 et 17 décembre 2020 Sur proposition de Danielle Simonnet
Voeu visant la fermeture de la Ménagerie
Considérant l’intérêt de notre municipalité pour la condition animale et les actions qu’elle a déjà engagées en ce sens notamment en n’accueillant plus d’animaux sauvages dans les cirques,
Considérant les préoccupations grandissantes des Parisiennes et Parisiens au sujet de la condition animale,
Considérant le consensus scientifique qui établit la richesse émotionnelle, la complexité de la vie sociale et la capacité à ressentir la souffrance notamment des mammifères, des oiseaux et des reptiles,

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 17 décembre 2020 - Autre réalisation → Municipale

Ces groupes au Conseil de Paris se sont abstenus sur des subventions à la ferme du jardin d'Eole

Les conseillers membres de ces groupes se sont abstenus ou étaient absents

Cette délibération a été adoptée par le Conseil de Paris.

À la demande de Douchka Markovic, cette délibération a été divisée afin de pouvoir voter uniquement sur les subventions pour les mini-fermes à Paris 18ème.

Pendant les Municipales, le GEP s'était engagé contre la Ferme de Paris. Ce vote est en opposition avec leur engagement. Sans les abstentions, la délibération n'aurait pas été adoptée.

2020 DPSP 5 Subventions (205 941 euros) et conventions avec 6 structures dans le cadre de la politique parisienne de prévention de la délinquance, de lutte contre la récidive et de la tranquillité publique.