Corrida : La République en marche penche contre les taureaux

9.1/20

Agir !

Interpellez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur leur page Facebook

 

← retour fiche générale
 

Prises de position concernant la corrida (8 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par parti
ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 15 mai 2020 - Proposition de loi → Nationale

Abolition des corridas : aucun groupe politique n'a encore inscrit de vote à l'ordre du jour de l'Assemblée en 3 années de législature

Si aucun groupe politique n'utilise sa «niche parlementaire» pour mettre une proposition de loi sur la condition animale à l'ordre du jour du Parlement, certains sujets très attendus par les citoyens n'y seront jamais débattus

80% des Français considèrent que le supplice et la mise à mort d’un animal (comme dans une corrida ou un combat de coqs par exemple) ne peuvent plus être considérés comme un spectacle en 2018 en France, selon un sondage IFOP de 2018 (source : Fondation Brigitte Bardot)
14. Abolir les corridas et les combats de coqs.
(mesure 14 du manifeste AnimalPolitique)

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 15 mai 2020 - Proposition de loi → Nationale

Abolition des corridas : aucun groupe politique n'a encore inscrit de vote à l'ordre du jour du Sénat (2017-2020)

Si aucun groupe politique n'utilise sa «niche parlementaire» pour mettre une proposition de loi sur la condition animale à l'ordre du jour du Parlement, certains sujets très attendus par les citoyens n'y seront jamais débattus

80% des Français considèrent que le supplice et la mise à mort d’un animal (comme dans une corrida ou un combat de coqs par exemple) ne peuvent plus être considérés comme un spectacle en 2018 en France, selon un sondage IFOP de 2018 (source : Fondation Brigitte Bardot)
14. Abolir les corridas et les combats de coqs.
(mesure 14 du manifeste AnimalPolitique)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 10 juillet 2018 - Question parlementaire → Nationale

La ministre de la Santé rejette l'idée d'interdire l'accès des mineurs aux "écoles" taurines et aux corridas

Néanmoins, le principe d'une limitation de l'accès des mineurs à des manifestations pouvant heurter leur sensibilité en fonction de leur âge doit être posé de façon globale et ne pas seulement concerner la tauromachie. En effet, si ce principe devait être retenu, il devrait s'articuler avec les réglementations existantes qui limitent déjà l'accès aux mineurs à certains spectacles et à certains lieux (...) Par ailleurs, des mesures autres que législatives peuvent être envisagées pour protéger les enfants de ces spectacles violents
(extrait de la réponse de la ministre à la question du député Michel Larive)

Agir !

Interpellez-les

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 30 mars 2018 - Dans la presse → Prise de position marquante → Nationale

Corrida: le porte-parole du Gouvernement «irait en voir une avec plaisir si on l’invitait»

Il me serait difficile de donner mon opinion sur quelque chose qui suscite la ferveur dans les arènes. En général, je ne me prononce pas quand je ne connais pas". Avant d’ajouter qu’"il faut toujours découvrir avant de se faire une opinion", et qu’il irait en voir une avec plaisir si on l’invitait.
(extrait de l'article du Midi Libre)

Agir !

Interpellez-le

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 21 mars 2018 - Proposition de loi → Nationale

Proposition de loi N° 804 visant à interdire l'accès aux corridas aux moins de quatorze ans

Positif mais pas assez ambitieux

En janvier 2016, le Comité des droits de l’enfant, organe de l’ONU chargé de vérifier l’application de cette convention, a explicitement recommandé à la France d’interdire l’accès des mineurs aux spectacles de tauromachie ou apparentés.
Pourtant, de nombreuses villes dites « taurines » organisent des « ateliers tauromachiques », des journées entières dédiées à la découverte de la corrida, et offrent aux enfants de moins de 12 ans la gratuité de tous les spectacles tauromachiques.

(extrait de l'exposé des motifs)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 11 mai 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante → Nationale

La torera Marie Sara investie par En Marche ! pour les législatives

Marie Sara, sollicitée par l'équipe d'Emmanuel Macron, a été investie par La République en marche dans la 2e circonscription du Gard (...) Marie Sara a d'abord été la compagne et protégée du torero Simon Casas, avec qui elle a construit une brillante carrière dans la tauromachie.
(extrait de l'article de France Inter)

Agir !

Interpellez-le

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 17 avril 2017 - Dans la presse → Nationale

Emmanuel Macron sur la corrida : «Je suis à ce titre opposé à l'interdiction dans les territoires de tradition taurine»

L'ex-ministre de l'Économie Emmanuel Macron n'avait pas répondu à l'alliance anticorrida, mais il s'est exprimé hier, pour La Provence . " La corrida fait partie intégrante de la culture et de l'économie, y compris du tourisme, de la région. Je suis à ce titre opposé à l'interdiction dans les territoires de tradition taurine ", indique-t-il (...) Une clarification utile pour Vincent Robert, d'En marche pays d'Arles, régulièrement interrogé sur le sujet lorsqu'il tient un stand sur le marché. " Emmanuel Macron a beau être très européen, il sait qu'en équilibre les gens ont besoin d'une accroche régionale. Il est en général pour les traditions, pour les fêtes traditionnelles."
(extrait de l'article de Christophe Vial, La Provence)

Agir !

Interpellez-le

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 1 mars 2017 - Manifeste → Nationale

AnimalPolitique 14 : ces candidats à la présidentielle refusent de soutenir l'abolition des corridas

14. Abolir les corridas et les combats de coqs.
(mesure n°14 du manifeste AnimalPolitique)
Bien que n'ayant pas répondu explicitement "non" à l'engagement d'abolir les corridas, Benoît Hamon figure dans cette prise de position car il déjà a répondu "oui" sur toutes les autres mesures sauf sur l'engagement 14. Son absence de réponse sur cette mesure peut donc être considérée comme un "non", jusqu'à engagement en faveur de l'abolition. Emmanuel Macron n'a pas répondu sur cette mesure mais s'est déclaré par ailleurs opposé à l'abolition des corridas.
Bien que n'ayant pas répondu aux propositions du Manifeste, François Fillon figure dans cette prise de position car s'étant exprimé en faveur des corridas.