Corrida : La République en marche penche pour les taureaux

10.3/20

Agir !

Encouragez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur leur page Facebook

 

← retour fiche générale
 

Prises de position concernant la corrida (13 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
Présidentielle
par sous-thème
par espèce
par type
par implication
par parti
a penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 25 avril 2022 - Dans les médias → Nationale

Interpellé au sujet des «écoles» taurines, Emmanuel Macron botte en touche en promettant vaguement d’en parler au député LRM, Loïc Dombreval, président du groupe parlementaire “condition animale” à l’Assemblée nationale

Réaction peu encourageante

Agir !

Interpellez-le

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 1 janvier 2022 - Manifeste → Nationale

Ces candidats ne sont pas encore engagés auprès des associations à abolir les corridas et les combats de coqs (EA2022 & PAZ)

7) Abolition des corridas et des combats de coqs partout en France

Il est plus que temps de supprimer une exception à la loi qui, en perdurant, s’inscrit en totale contradiction avec toutes les avancées en matière de condition animale. Sur tout le territoire et sans dérogation possible, les corridas et combats de coqs doivent être interdits.

(Paris Animaux Zoopolis)

Mesure 13 : Abroger l'exception ouverte par l'article 521-1 du code pénal pour que la corrida ainsi que les combats de coqs ne puissent plus exister (3 points)
Sous-mesure mineure : interdire la corrida ainsi que les combats de coqs aux moins de 16 ans (1 point)

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 21 octobre 2020 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur la fin des aides de la PAC aux corridas (par surfaces : amendements 1214 et 1347)

Les amendements identiques 1214 et 1347 ont été rejetés par le Parlement européen mais les amendements identiques 1229 et 1353 ont été adoptés.
Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur les amendements suivants :

Proposition de règlement
Article 17 – paragraphe 3 bis (nouveau)
Amendement
3 bis. Le calcul de l’aide de base au
revenu ne tient pas compte de la part des

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 21 octobre 2020 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur la fin des aides de la PAC aux élevages « fournissant » les corridas (amendement 870)

Ils laissent faire sans réagir

L'amendement 870 a été rejeté par le Parlement européen mais les amendements identiques 1229 et 1353 ont été adoptés.
Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur l'amendement suivant :

Proposition de règlement
Article 4 – paragraphe 1 – point d – sous-point i
Amendement
i) Les agriculteurs dont l’activité
comprend l’élevage de taureaux destinés à
la tauromachie ne sont pas inclus dans la
définition d’«agriculteur actif» aux fins
du présent règlement.

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 13 octobre 2020 - Question parlementaire → Nationale

Le Secrétaire d'Etat chargé de l'Enfance et des Familles n'envisage pas d'interdire l'accès aux corridas aux mineurs de moins de 16 ans

Réponse du Secrétariat d'Etat à l'Enfance et aux Familles aux Questioons parlementaires des Députés Hugues Renson et Anne-Laurence Petel :

Réponse publiée au JO le : 13/10/2020 page : 7086

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 15 mai 2020 - Proposition de loi → Nationale

Abolition des corridas : aucun groupe politique n'a encore inscrit de vote à l'ordre du jour de l'Assemblée en 3 années de législature

Si aucun groupe politique n'utilise sa «niche parlementaire» pour mettre une proposition de loi sur la condition animale à l'ordre du jour du Parlement, certains sujets très attendus par les citoyens n'y seront jamais débattus

80% des Français considèrent que le supplice et la mise à mort d’un animal (comme dans une corrida ou un combat de coqs par exemple) ne peuvent plus être considérés comme un spectacle en 2018 en France, selon un sondage IFOP de 2018 (source : Fondation Brigitte Bardot)
14. Abolir les corridas et les combats de coqs.
(mesure 14 du manifeste AnimalPolitique)

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 15 mai 2020 - Proposition de loi → Nationale

Abolition des corridas : aucun groupe politique n'a encore inscrit de vote à l'ordre du jour du Sénat (2017-2020)

Si aucun groupe politique n'utilise sa «niche parlementaire» pour mettre une proposition de loi sur la condition animale à l'ordre du jour du Parlement, certains sujets très attendus par les citoyens n'y seront jamais débattus

80% des Français considèrent que le supplice et la mise à mort d’un animal (comme dans une corrida ou un combat de coqs par exemple) ne peuvent plus être considérés comme un spectacle en 2018 en France, selon un sondage IFOP de 2018 (source : Fondation Brigitte Bardot)
14. Abolir les corridas et les combats de coqs.
(mesure 14 du manifeste AnimalPolitique)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 10 juillet 2018 - Question parlementaire → Nationale

La ministre de la Santé rejette l'idée d'interdire l'accès des mineurs aux «écoles» taurines et aux corridas

Néanmoins, le principe d'une limitation de l'accès des mineurs à des manifestations pouvant heurter leur sensibilité en fonction de leur âge doit être posé de façon globale et ne pas seulement concerner la tauromachie. En effet, si ce principe devait être retenu, il devrait s'articuler avec les réglementations existantes qui limitent déjà l'accès aux mineurs à certains spectacles et à certains lieux (...) Par ailleurs, des mesures autres que législatives peuvent être envisagées pour protéger les enfants de ces spectacles violents
(extrait de la réponse de la ministre à la question du député Michel Larive)

Agir !

Interpellez-les

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 30 mars 2018 - Dans les médias → Prise de position marquante → Nationale

Corrida: le porte-parole du Gouvernement «irait en voir une avec plaisir si on l’invitait»

Il me serait difficile de donner mon opinion sur quelque chose qui suscite la ferveur dans les arènes. En général, je ne me prononce pas quand je ne connais pas". Avant d’ajouter qu’"il faut toujours découvrir avant de se faire une opinion", et qu’il irait en voir une avec plaisir si on l’invitait.
(extrait de l'article du Midi Libre)

Agir !

Interpellez-le

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 21 mars 2018 - Proposition de loi → Nationale

Proposition de loi 804 visant à interdire l'accès aux corridas aux moins de quatorze ans

Positif mais pas assez ambitieux

En janvier 2016, le Comité des droits de l’enfant, organe de l’ONU chargé de vérifier l’application de cette convention, a explicitement recommandé à la France d’interdire l’accès des mineurs aux spectacles de tauromachie ou apparentés.
Pourtant, de nombreuses villes dites « taurines » organisent des « ateliers tauromachiques », des journées entières dédiées à la découverte de la corrida, et offrent aux enfants de moins de 12 ans la gratuité de tous les spectacles tauromachiques.

(extrait de l'exposé des motifs)