Élevage : La République en marche penche contre les animaux victimes de l'élevage

7.2/20

Agir !

Interpellez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur leur page Facebook

 

← retour fiche générale
 

Prises de position concernant l'élevage (119 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
Présidentielle
par sous-thème
par espèce
par type
par implication
par parti
ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 29 juin 2022 - Vote → Prise de position marquante → Nationale

Décret n°2022-947 interdisant l'utilisation de dénominations liées à la viande pour les alternatives végétales

Interdiction prenant effet le 1er octobre 2022 et résultant de l'article 5 de la loi n°2020-699 du 10 juin 2020 relative à la transparence de l'information sur les produits agricoles et alimentaires

Décret n° 2022-947 du 29 juin 2022 relatif à l'utilisation de certaines dénominations employées pour désigner des denrées comportant des protéines végétales

NOR : ECOC2212881D
ELI : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2022/6/29/ECOC2212881D/jo/texte
Alias : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2022/6/29/2022-947/jo/texte
JORF n°0150 du 30 juin 2022
Texte n° 3

Publics concernés : professionnels de l'agroalimentaire et de la restauration hors foyer ; distributeurs de produits alimentaires ; consommateurs.

Agir !

Interpellez-les

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 21 février 2022 - Autre engagement → Nationale

Le ministre de l’Agriculture et le ministre de l’Intérieur font appel de la décision du tribunal administratif de Paris demandant la fin des activités rattachées au suivi des «actions de nature idéologique» de la cellule DEMETER

Appel de la décision du tribunal administratif relative au dispositif DEMETER

21/02/2022

COMMUNIQUÉ
Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, et Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, ont fait appel de la décision du tribunal administratif de Paris du lundi 31 janvier dernier, qui avait enjoint le ministère de l’intérieur à mettre fin aux activités de la cellule DEMETER de la gendarmerie qui se rattachent à l’objectif de prévention et de suivi des « actions de nature idéologique ».

Agir !

Interpellez-les

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 16 février 2022 - Communication officielle → Nationale

Le représentant d'Emmanuel Macron, Julien Denormandie, indique que la «souveraineté alimentaire» guide la politique agricole sans mentionner le levier incontournable pour y parvenir : diviser par 2 notre consommation de protéines animales

Une Europe bio et autosuffisante en 2050 c’est possible, selon le CNRS. [...] .Un scénario réaliste selon l’équipe de chercheurs à condition qu’il repose sur trois leviers. Le premier impliquerait un changement de régime alimentaire. « Nous préconisons un régime méditerranéen ou crétois, avec 30% d’apports protéiques d’origine animale et 70% d’apports protéiques d’origine végétale », explique Gilles Billen. « C’est le régime proposé par les diététiciens, avec des besoins de base de 3,5 kilos d’azote protéique par an par personne. Aujourd’hui nous sommes au double, nous consommons beaucoup trop de productions animales », poursuit-il.

Agir !

Interpellez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 5 février 2022 - Vote → Nationale

Le gouvernement interdit le broyage et le gazage des poussins mâles à partir du 1er janvier 2023

Décret n° 2022-137 du 5 février 2022 relatif à l'interdiction de mise à mort des poussins des lignées de l'espèce Gallus gallus destinées à la production d'œufs de consommation et à la protection des animaux dans le cadre de leur mise à mort en dehors des établissements d'abattage

NOR : AGRG2136495D
[...]
JORF n°0031 du 6 février 2022
Texte n° 56

Publics concernés : accouveurs d'œufs de poules des lignées de l'espèce Gallus gallus destinées à la production d'œufs ; personnes impliquées dans des activités de mise à mort à des fins autres que l'abattage en vue de la consommation humaine, d'animaux élevés ou détenus pour la production de denrées alimentaires, de laine, de peau, de fourrure ou d'autres produits.

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 5 février 2022 - Vote → Nationale

Le gouvernement ignore les canetons femelles (filière foie gras) dans son décret d'interdiction du broyage et du gazage des poussins mâles

Décret n° 2022-137 du 5 février 2022 relatif à l'interdiction de mise à mort des poussins des lignées de l'espèce Gallus gallus destinées à la production d'œufs de consommation et à la protection des animaux dans le cadre de leur mise à mort en dehors des établissements d'abattage

NOR : AGRG2136495D
[...]
JORF n°0031 du 6 février 2022
Texte n° 56

Publics concernés : accouveurs d'œufs de poules des lignées de l'espèce Gallus gallus destinées à la production d'œufs ; personnes impliquées dans des activités de mise à mort à des fins autres que l'abattage en vue de la consommation humaine, d'animaux élevés ou détenus pour la production de denrées alimentaires, de laine, de peau, de fourrure ou d'autres produits.

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 janvier 2022 - Manifeste → Nationale

Ces candidats ne sont pas encore engagés auprès des associations à mettre fin à l'abattage sans « étourdissement » (EA2022 & PAZ)

Étape 2 : Imposer l’insensibilisation de tous les animaux avant la saignée en abattoir (2 points)

Pour produire de la viande, les réglementations imposent d’abattre les animaux en leur épargnant toutes souffrances évitables. Pour y parvenir, les animaux doivent être insensibilisés avant leur saignée. Mais la France fait partie des pays qui dérogent à cette obligation d’insensibilisation pour satisfaire la demande de viandes Halal et Kasher. A l’heure où le bien-être animal est devenu une exigence chez nos concitoyens et un gage de qualité revendiqué par de nombreux professionnels, l’abattage sans étourdissement n’a plus lieu d’être.

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 18 novembre 2021 - Vote vœu → Municipale

Le Conseil de Paris engage le CROUS à augmenter, améliorer et mettre en avant ses offres végétariennes dans les restaurants universitaires

Le Conseil de Paris a adopté une convention avec subvention qui lie la Mairie de Paris et le CROUS de Paris. Dans cette convention, des engagements chiffrés concernent la végétalisation des repas.
Danielle Simonnet a proposé un amendement plus ambitieux qui a été adopté.

Extrait de la convention :

"Le Crous de Paris s’engage dans une démarche de végétalisation de ses repas :

  • En formant systématiquement ses chefs cuisiniers à la cuisine végétale.
  • En proposant deux options végétariennes pour chaque plat (entrée, plat principal, dessert) dans tous ses lieux de restauration (restaurant
  • universitaire, restaurant administratif, cafétéria).
  • En mettant en place une signalétique renforcée sur l’offre végétarienne,
  • Agir !

    Félicitez-les

    Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

    Commentez directement sur leurs pages Facebook

    → Éric Lejoindre→ Florence Berthout→ Pierre-Yves Bournazel→ David Belliard→ François Dagnaud→ Douchka Markovic→ Ian Brossat→ Léa Filoche→ Colombe Brossel→ Dan Lert→ Hanna Sebbah→ Emile Meunier→ Emmanuel Grégoire→ Anne-Claire Boux→ Antoine Guillou→ Eric Pliez→ Antoinette Guhl→ Marie-José Raymond-Rossi→ Nour Durand-Raucher→ Afaf Gabelotaud→ Sylvain Raifaud→ Béatrice Patrie→ Alexis Govciyan→ Chloé Sagaspe→ Jérôme Coumet→ Geneviève Garrigos→ Béatrice Lecouturier→ Aminata Niakaté→ Florian Sitbon→ Laurence Patrice→ Frédéric Badina-Serpette→ Gauthier Caron-Thibault→ Thomas Chevandier→ Frédéric Hocquard→ Véronique Levieux→ Léa Vasa→ Maya Akkari→ Ariel Weil→ Marie-Christine Lemardeley→ Pierre Rabadan→ Maud Gatel→ KarenTaïeb→ François Vauglin→ Alexandra Cordebard→ Raphaëlle Remy-Leleu→ Delphine Bürkli→ Céline Hervieu→ Nathalie Laville→ Anouch Toranian→ Dominique Versini→ Mahor Chiche→ Paul Simondon→ Karim Ziady→ Emmanuelle Rivier→ Olivia Polski→ Carine Rolland→ Nathalie Maquoi→ Arnaud Ngatcha→ Jean-Noël Aqua→ Lamia El Aaraje→ Anne Souyris→ Carine Petit→ Hermano Sanches Ruivo→ Hélène Bidard→ Jean-Philippe Daviaud→ Raphaelle Primet→ France insoumise→ Mouvement démocrate→ La République en marche→ Génération-s→ Europe Écologie Les Verts→ Parti socialiste
    a agi pour les animaux

    sur les thèmes :

    Pictogramme Droit animal Droit animal

    Pictogramme Élevage Élevage

    le 28 octobre 2021 - Autre communication → Nationale

    Les Jeunes avec Macron (JAM) s'engagent à porter des propositions ambitieuses pour les animaux au sein de LREM

    Agir !

    Félicitez-les

    Click & Tweet Click & Comment

    Commentez directement sur sa page Facebook

    a agi pour les animaux

    sur le thème :

    Pictogramme Élevage Élevage

    le 28 octobre 2021 - Communication officielle → Nationale

    Abattoir de Cuiseaux : suite à la vidéo publiée par L214 Julien Denormandie ordonne «une enquête approfondie des pratiques de cet abattoir»

    Communiqué de presse du ministre de l'Agriculture suite à l'enquête diffusée par L214 sur l’abattoir Bigard de Cuiseaux (71) :

    COMMUNIQUÉ
    L’association L214 a publié une vidéo montrant des images, probablement tournées entre février et mai 2021, dans l’abattoir Bigard de Cuiseaux (71).

    Les images montrent un certain nombre de non-conformités manifestes, notamment l’utilisation d’un pic électrique au niveau de la tête d'un bovin (non-conformité au RE 1099/2009), et d’autres possibles, notamment sur l’abattage de femelles en gestation au-delà du terme autorisé ou encore la mise à mort lors de l’abattage rituel opéré.

    Agir !

    Félicitez-le

    ont agi pour les animaux

    sur le thème :

    Pictogramme Élevage Élevage

    le 10 septembre 2021 - Subvention → Nationale

    10 000 000 € pour accompagner les couvoirs dans l’acquisition de machines d’ovo-sexage

    L’État a prévu d’injecter 10 millions d’euros pour accompagner les cinq couvoirs-ponte français dans l’acquisition de machines d’ovo-sexage (10 millions d’euros budgétés sur le plan d’investissements France Relance).
    (Extrait de l'article de Franck Jourdain, Ouest-France).