Photo de Max Roustan

Élevage : Max Roustan agit contre les animaux victimes de l'élevage

4.7/20

Agir !

Interpellez-le

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Max Roustan ?

Prises de position de Max Roustan classées par thème :

Prises de position concernant l'élevage (3 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par implication
par parti
a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 28 avril 2016 - Dans la presse → Prise de position marquante → Municipale

Pour Max Roustan dénoncer la violence des abattoirs relève du terrorisme

Cette association n'a qu'un but (...) c'est de faire de nous des végétariens !" La commission d'enquête de l'Assemblée nationale sur "les conditions d'abattage des animaux dans les abattoirs français" a continué ses travaux, jeudi matin, avec l'audition de Max Roustan, maire d’Alès.
L'abattoir situé dans sa ville - et gérée par elle - avait été mis en cause en octobre par l'association L214, qui avait publié sur internet une vidéo dénonçant la "cruauté" des méthodes utilisées pour mettre à mort les animaux.

Une association qui va aussi loin, c'est du terrorisme, c'est carrément du terrorisme.
(extraits de l'article de LCP)
Max Roustan, maire d'Alès, semble ignorer que Luce Lapin, présente dans les locaux de son journal Charlie Hebdo le jour de l’attentat et qui est survivante, se fera un plaisir d’expliquer ce que sont vraiment des… terroristes. (selon ses propres mots dans un message de solidarité aux associations de protection animale)

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 10 décembre 2015 - Dans la presse → Municipale

Le maire d'Alès Max Roustan fait réouvrir l'abattoir

Un "test de fonctionnement" devant permettre un "redémarrage progressif" de l'abattoir d'Alès, fermé après la diffusion mi-octobre d'une vidéo montrant de très mauvaises conditions d'abattage, a débuté mercredi 9 décembre, a annoncé ce jeudi la préfecture du Gard. Le maire d'Alès, Max Roustan (LR), a décidé mercredi "d'un redémarrage partiel de l'activité de l'abattoir", selon le communiqué de la préfecture.
Cette mesure est conforme aux engagements pris par l'ensemble des acteurs de la filière viande en présence des collectivités locales lors de la table ronde organisée à la sous-préfecture d'Alès le 13 novembre dernier.

(extrait de l'article du Midi Libre)

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 13 novembre 2015 - Dans la presse → Municipale

Le maire d'Alès Max Roustan soutient une «réouverture rapide» de l'abattoir

Un consensus s'est dégagé entre les principaux acteurs de la filière, les élus et les représentants de l'État pour acter une réouverture rapide», dans quelques semaines ou un maximum de deux mois, a déclaré Max Roustan, le maire (LR) de la ville, à l'issue d'une table ronde réunie par Olivier Delcayrou, sous-préfet d'Alès.
(extrait de l'article du Figaro)

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook