Mer & pisciculture

Pictogramme de la mer & pisciculture

On reconnaîtra peut-être un jour que le nombre de pattes, la pilosité de la peau, ou la façon dont se termine le sacrum sont des raisons également insuffisantes pour abandonner un être sensible à ce même sort. (...) La question n'est pas : peuvent-ils raisonner ? ni : peuvent-ils parler ? mais : peuvent-ils souffrir ?

Jeremy Bentham (1748-1832)

Plus de 1000 milliards de poissons sont tués chaque année dans le monde. Possédant le deuxième domaine maritime mondial, la France a une responsabilité toute particulière en la matière.
Une carpe blessée par un hameçon s'en souvient encore un an plus tard et l'évite. Les truites sont craintives face à un nouvel objet. Les gobies mémorisent les creux à marée haute pour sauter de flaque en flaque à marée basse. Les saumons peuvent parcourir plusieurs centaines de kilomètres pour retourner pondre dans leur rivière d'origine. Les mérous hochent la tête plusieurs fois par seconde pour solliciter la coopération des anguilles. Les poissons sigan peuvent compter jusqu’à 4. Certains tests montrent que les poissons pomme de pin font bien la différence entre un reflet dans un miroir et un autre poisson.
91% des Français considèrent que le "bien-être" des poissons devrait être au moins autant protégé que celui des autres animaux d'élevage (COMRES pour Eurogroup for Animals & CIWF, 2018)Mieux connaître l’opinion publique

Parcourir les dernières prises de position sur Mer & pisciculture

Pour aller plus loin

 

Classement des personnalités politiques sur la mer & pisciculture

Chercher une personnalité politique

(les personnalités politiques n'ayant pas de note référencée sur ce thème ne sont pas affichées)

Pour les animaux

6 personnalités

Gouvernement

Barbara Pompili

Photo de Barbara Pompili

LREM

agit pour les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
19/20
Gouvernement

Gabriel Attal

Photo de Gabriel Attal

LREM

agit pour les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
18/20
Gouvernement

Jean-Baptiste Djebbari

Photo de Jean-Baptiste Djebbari

LREM

penche pour les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
13/20
Gouvernement

Geneviève Darrieussecq

Photo de Geneviève Darrieussecq

MoDem

penche pour les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
12/20
Gouvernement

Élisabeth Borne

Photo de Élisabeth Borne

DVG

penche pour les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
12/20
Gouvernement

Bérangère Abba

Photo de Bérangère Abba

LREM

penche pour les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
10/20
 

Contre les animaux

13 personnalités

Gouvernement

Olivier Véran

Photo de Olivier Véran

LREM

agit contre les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
2/20
Gouvernement

Marc Fesneau

Photo de Marc Fesneau

MoDem

agit contre les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
3/20
Gouvernement

Bruno Le Maire

Photo de Bruno Le Maire

LREM

agit contre les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
4/20
Gouvernement

Nadia Hai

Photo de Nadia Hai

LREM

penche contre les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
5/20
Gouvernement

Laurent Pietraszewski

Photo de Laurent Pietraszewski

LREM

penche contre les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
5/20
Gouvernement

Brigitte Bourguignon

Photo de Brigitte Bourguignon

LREM

penche contre les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
6/20
Gouvernement

Adrien Taquet

Photo de Adrien Taquet

LREM

penche contre les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
6/20
Gouvernement

Joël Giraud

Photo de Joël Giraud

LREM

penche contre les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
6/20
Gouvernement

Sarah El Haïry

Photo de Sarah El Haïry

MoDem

penche contre les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
6/20
Gouvernement

Olivia Gregoire

Photo de Olivia Gregoire

LREM

penche contre les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
6/20
Gouvernement

Nathalie Elimas

Photo de Nathalie Elimas

MoDem

penche contre les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
6/20
Gouvernement

Annick Girardin

Photo de Annick Girardin

Cap sur l'avenir

penche contre les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
6/20
Gouvernement

Jean-Yves Le Drian

Photo de Jean-Yves Le Drian

LREM

penche contre les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
8/20
 
Voir l'action de ces personnalités sur un autre thème :

Chercher une personnalité politique

Dernières prises de position politiques concernant la mer & pisciculture

714 prises de position

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 22 novembre 2019 - Amendement → Prise de position marquante → Nationale

Amendements CE22, CE33, CE39, CE70, CE79 et CE104 visant à interdire l'usage commercial des termes comme « steak », « filet », « bacon », « saucisse »... pour désigner des produits végétariens

L'amendement CE22 a été adopté en Commission des affaires économiques. Le texte sera examiné en séance publique à l'Assemblée nationale les 3 et 4 décembre.
De telles dénominations entretiennent la confusion dans l’esprit du consommateur, voire introduisent un principe d’équivalence entre ces produits en recourant paradoxalement au vocabulaire carné pour présenter certains produits végétariens ou végétaliens.
(extrait de l'exposé sommaire)

a agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 19 novembre 2019 - Dans la presse → Départementale

Le président du département du Cantal s'oppose à l'instauration prévue par la loi d'un menu végétarien hebdomadaire dans les cantines des collèges

Le président du département du Cantal veut continuer à imposer de la viande à tous les repas :
Je m’oppose à une partie de cette loi. Nous respecterons l’obligation de mettre 50% de produits de qualité, de ne plus utiliser de contenants plastique et de ne plus utiliser de bouteilles d’eau en plastique également. En revanche, je n’entends pas imposer aux enfants placés sous ma responsabilité lorsqu’ils déjeunent dans une cantine de collège, un menu végétarien.
(propos rapportés par Estelle Lévêque, La Montagne)

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur leurs pages Facebook

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 18 novembre 2019 - Communication officielle → Prise de position marquante → Municipale

2 repas végétariens hebdomadaires pour tous dans les cantines scolaires de Paris 2ème

Très honoré d'avoir reçu l'écharpe verte #greenpeace @GP_Paris pour les 2 repas végétariens et bio par semaine (et plats végétariens au choix les autres jours) servis dans les cantines scolaires de @Mairiedu2
Et merci à toute l'équipe de la Caisse des écoles !

(Tweet de Jacques Boutault)

Agir !

Félicitez-le

a penché pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 16 septembre 2019 - Dans la presse → Municipale

A Rouen, les enfant peuvent manger sans viande à la cantine tous les jours, mais pas toujours végétarien...

Positif mais pas assez ambitieux

Sur les près de 6000 repas préparés par la cuisine centrale municipale pour les 54 écoles de la ville, près de la moitié est donc sans viande. Mais ne sont pas forcément végétariens car ils peuvent contenir des œufs ou du poisson par exemple. Et une fois par semaine, c'est le même menu pour tout le monde, sans même attendre la loi du 1er novembre obligeant à servir un repas végétarien par semaine. « On ne pensait pas qu'il y aurait autant de demandes pour cette nouvelle formule », continue Frédéric Marchand.
(extrait de l'article de Laurent Derouet, Le Parisien)

Agir !

Encouragez-le

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 16 septembre 2019 - Dans la presse → Municipale

Une journée hebdomadaire végétarienne dans les cantines de Rouen

Sur les près de 6000 repas préparés par la cuisine centrale municipale pour les 54 écoles de la ville, près de la moitié est donc sans viande. Mais ne sont pas forcément végétariens car ils peuvent contenir des œufs ou du poisson par exemple. Et une fois par semaine, c'est le même menu pour tout le monde, sans même attendre la loi du 1er novembre obligeant à servir un repas végétarien par semaine. « On ne pensait pas qu'il y aurait autant de demandes pour cette nouvelle formule », continue Frédéric Marchand.
(extrait de l'article de Laurent Derouet, Le Parisien)

Agir !

Félicitez-le

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 14 septembre 2019 - Subvention → Départementale

450 000 € d'aides du département de la Loire pour relancer la filière piscicole

D'où un coup de main du conseil départemental de la Loire dès cette époque-là et toujours aujourd'hui pour les équiper en filets, tunnels, enclos, ou encore en cages et ainsi protéger les poissons des oiseaux et les stocker pour fournir l'industrie agroalimentaire. Nouvelle étape ce week-end avec la signature à Sainte-Foy-Saint-Sulpice, près de Feurs, d'une convention entre le syndicat des propriétaires d'étang, le conseil départemental et la chambre d'agriculture. 450 000 euros sont prévus par la collectivité pour relancer la pisciculture ligérienne jusqu'en 2022.
(extrait de l'article d'Émeline Rochedy)

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 3 septembre 2019 - Question parlementaire → Nationale

Le gouvernement n'édictera pas de décret d’application de la disposition “menus végétariens” de la loi EGalim

La loi a été promulguée le 1er novembre 2018.
Le député Matthieu Orphelin a alerté le gouvernement le 30 avril 2019.
Le ministre de l'Agriculture répond au député le 3 septembre 2019 qu'il confie la mise en œuvre à un un groupe de travail issu du CNRC dédié à la nutrition... La réponse du ministre encourage une interprétation a minima de la disposition : Le menu végétarien hebdomadaire tel que prévu par la loi peut constituer une alternative à d'autres menus dans le cas où plusieurs menus sont proposés ; Un décret n'est pas nécessaire (réponse du ministère de l'agriculture)
Un décret d'application aurait pu permettre d'instaurer une journée végétarienne pour tous dans les cantines, plus conformément à la volonté du législateur :
Cet amendement vise à expérimenter l’introduction d’un menu végétarien au moins une fois par semaine dans la restauration collective scolaire publique et privée. Ce menu pourra être composé de protéines animales (laitages, œufs) ou végétales (céréales, légumineuses). (Exposé sommaire de l'amendement adopté)
Un décret d'application aurait pu permettre de fixer un cadre rigoureux pour l'évaluation de cette expérimentation, plus conformément à la volonté du législateur :
L’objectif est d’évaluer l’incidence de la présence d’options végétariennes sur le gaspillage alimentaire, puisque la part « viande, poissons, œufs » représente près de 50 % du coût de ce gaspillage.
L’objectif est également d’évaluer l’impact d’options végétariennes quotidiennes, grâce auxquelles les convictions de l’ensemble de la population seraient respectées
(Exposé sommaire de l'amendement adopté)

« Art. L. 230-5-6.-A titre expérimental, au plus tard un an après la promulgation de la loi n° 2018-938 du 30 octobre 2018 pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous, pour une durée de deux ans, les gestionnaires, publics ou privés, des services de restauration collective scolaire sont tenus de proposer, au moins une fois par semaine, un menu végétarien. Ce menu peut être composé de protéines animales ou végétales.
« L'expérimentation fait l'objet d'une évaluation, notamment de son impact sur le gaspillage alimentaire, sur les taux de fréquentation et sur le coût des repas, dont les résultats sont transmis au Parlement au plus tard six mois avant son terme.

(extrait de la loi)

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 2 septembre 2019 - Dans la presse → Prise de position marquante → Municipale

2 repas végétariens hebdomadaires pour tous dans les cantines scolaires de Lille

Greenpeace a remis, ce lundi matin à l’école Bara-Cabanis, l’écharpe « Cantine verte » à Martine Aubry. Une distinction qui vient saluer l’action de la ville dans les cantines, avec la mise en place depuis juin 2018 d’un deuxième repas végétarien par semaine. La maire de Lille est la première de France à recevoir cette écharpe.
(extrait de l'article La Voix du Nord)

Agir !

Félicitez-la

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 6 août 2019 - Question parlementaire → Nationale

Jean François Mbaye demande au gouvernement d'intervenir auprès du Japon contre sa décision de reprendre la pêche à la baleine

Question écrite de M. Jean François Mbaye député (La République en Marche - Val-de-Marne ) :

Agir !

Félicitez-le

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 1 août 2019 - Question parlementaire → Nationale

Dauphins victimes par milliers de la pêche : 5 sénateurs demandent des mesures contre les filets maillants et le chalut pélagique

Chaque année, plusieurs milliers de cétacés s'échouent ainsi sur le littoral de la côte ouest, blessés mortellement par les engins de pêche, notamment lors des épisodes de pêche au chalut pélagique.
Sur les carcasses échouées, on retrouve 93 % de cas où l'animal a été blessé ou mutilé par des filets de pêche.
Le même observatoire Pelagis estime que pour 2018 le nombre de dauphins capturés est de 4 000.
prendre des mesures au niveau national pour réduire le nombre de navires autorisés à pêcher au filet maillant et au chalut pélagique
(extraits des questions)

Agir !

Félicitez-les