Mer & pisciculture

Pictogramme de la mer & pisciculture

On reconnaîtra peut-être un jour que le nombre de pattes, la pilosité de la peau, ou la façon dont se termine le sacrum sont des raisons également insuffisantes pour abandonner un être sensible à ce même sort. (...) La question n'est pas : peuvent-ils raisonner ? ni : peuvent-ils parler ? mais : peuvent-ils souffrir ?

Jeremy Bentham (1748-1832)

Plus de 1000 milliards de poissons sont tués chaque année dans le monde. Possédant le deuxième domaine maritime mondial, la France a une responsabilité toute particulière en la matière.
Une carpe blessée par un hameçon s'en souvient encore un an plus tard et l'évite. Les truites sont craintives face à un nouvel objet. Les gobies mémorisent les creux à marée haute pour sauter de flaque en flaque à marée basse. Les saumons peuvent parcourir plusieurs centaines de kilomètres pour retourner pondre dans leur rivière d'origine. Les mérous hochent la tête plusieurs fois par seconde pour solliciter la coopération des anguilles. Les poissons sigan peuvent compter jusqu’à 4. Certains tests montrent que les poissons pomme de pin font bien la différence entre un reflet dans un miroir et un autre poisson.
91% des Français considèrent que le "bien-être" des poissons devrait être au moins autant protégé que celui des autres animaux d'élevage (COMRES pour Eurogroup for Animals & CIWF, 2018)Mieux connaître l’opinion publique

Parcourir les dernières prises de position sur Mer & pisciculture

Pour aller plus loin

 

Classement des personnalités politiques sur la mer & pisciculture

Chercher une personnalité politique

(les personnalités politiques n'ayant pas de note référencée sur ce thème ne sont pas affichées)

Pour les animaux

3 personnalités

Élu Cond. animale (Paris Centre)

Jacques Boutault

Photo de Jacques Boutault

EELV

agit pour les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
18/20
Élue Cond. animale (Paris 18ème)
Conseil de Paris

Douchka Markovic

Photo de Douchka Markovic

Parti animaliste

agit pour les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
18/20
Élu Cond. animale (Paris)
Conseil de Paris

Christophe Najdovski

Photo de Christophe Najdovski

PS

penche pour les animaux sur le thème de la mer & pisciculture
13/20
 

Contre les animaux

Aucun

Aucune personnalité politique référencée avec ces critères

 
Voir l'action de ces personnalités sur un autre thème :

Chercher une personnalité politique

Dernières prises de position politiques concernant la mer & pisciculture

720 prises de position

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 15 décembre 2020 - Manifeste → Nationale

Des parlementaires soutiennent la demande d'une réglementation spécifique visant à améliorer les conditions d'élevage et d'abattage des poissons

Le bien-être animal: un enjeu crucial pour la pisciculture

Au niveau mondial, les poissons représentent la majorité des animaux vertébrés d’élevage abattus pour la consommation. En outre, plus de la moitié de la chair de poisson consommée provient des fermes aquacoles marines et d’eau douce. En constante expansion, le secteur mondial affiche une croissance de 7 % par an. L’Union européenne, plus gros importateur de poissons au monde, en a abattu elle-même entre 562 millions et 1 260 millions en 2017 dans ses élevages.

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 27 juillet 2020 - Proposition de loi → Nationale

Proposition de résolution n°3252 visant à abaisser la vitesse des navires dans le sanctuaire de Pélagos afin de préserver les cétacés

Positif mais pas assez ambitieux

N° 3252

_____

ASSEMBLÉE NATIONALE

CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958

QUINZIÈME LÉGISLATURE

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale 27 juillet 2020.

PROPOSITION DE RÉSOLUTION

visant à lutter contre la mutilation des baleines en mer Méditerranée en abaissant la vitesse des navires dans les sanctuaires marins

,

présentée par Mesdames et Messieurs

Jean‑Christophe LAGARDE, Béatrice DESCAMPS, Christophe NAEGELEN, Pascal BRINDEAU, Agnès THILL, Sophie AUCONIE, Thierry BENOIT, Valérie SIX, Stéphane DEMILLY, Meyer HABIB,

députés.

– 1 –

EXPOSÉ DES MOTIFS

Mesdames, Messieurs,

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 23 juillet 2020 - Dans la presse → Municipale

Ces maires s’engagent à appliquer les propositions de la Convention citoyenne pour le climat, dont l'offre quotidienne de repas végétariens dans les cantines

Nous favoriserons les circuits courts, proposerons, par exemple, une offre quotidienne de repas végétariens dans les cantines, bannirons les plastiques à usage unique de nos villes, proposerons une journée de télétravail aux employés municipaux afin de limiter les déplacements, favoriserons les énergies renouvelables et les projets d’autoconsommation… Enfin, certains d’entre nous iront encore plus loin sur le plan démocratique, en organisant à leur tour des conventions citoyennes à l’échelle de nos territoires.

Un collectif de maires s’engage à appliquer les propositions de la convention citoyenne sur le climat

Collectif

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 10 juillet 2020 - Communication officielle → Municipale

Buffet végétarien à Strasbourg lors de l'installation du nouveau conseil municipal

Plus anecdotique mais hautement symbolique, début juillet, Jeanne Barseghian n'a pas hésité à faire servir un buffet végétarien lors de l'installation de son conseil municipal à Strasbourg avant d'abroger, la semaine dernière, l'arrêté anti-mendicité de son prédécesseur macroniste.
(extrait de l'article de Sacha Nelken, Libération)

Agir !

Félicitez-la

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 25 mai 2020 - Programme → Prise de position marquante → Nationale

Covid-19: «réduire de 90% la production du secteur pêche» pour «opérer la bifurcation écologique et solidaire»

SECTEURS STRATÉGIQUES
Agriculture
• Étudier la mise en place d’une sécurité sociale alimentaire.
• Varier nos modes de production alimentaire et privilégier les circuits courts,
appuyer l’agroécologie paysanne, relocaliser notre production agricole.
• Refonder la PAC : rémunérer les agriculteurs à l’utilité environnementale et sociale
et revoir le modèle de l’emploi agricole qui est trop dépendant d’une main-d’œuvre
précaire et mal payée.
• Diminuer notre consommation de produits animaux et sortir de l’élevage intensif.
• Lutter contre la déréglementation des marchés agricoles européens, garantir
la transparence sur les prix de vente et prix d’achats des produits agricoles
de la grande distribution.

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a penché pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 24 mai 2020 - Dans la presse → Nationale

La ministre de l'Écologie propose aux « grand patrons » de mettre à disposition des salariés un repas végétarien par semaine

Nécessite d'être accompagné par des actes réglementaires

Je les appelle à démontrer leurs engagements avec des mesures concrètes que j’ai listées. Je souhaite être à la fois exigeante et constructive , a expliqué Mme Borne au JDD. Dans ce courrier de trois pages, avec annexes listant les mesures souhaitées, la ministre évoque un futur rendez-vous au ministère au cours duquel ils pourront annoncer de premiers engagements. (...) Parmi les mesures applicables tout de suite, le courrier cite la mise en place du forfait de 400 € pour les salariés se déplaçant à vélo ou en covoiturage, le don d’invendus aux associations, ou la mise à disposition d’un repas végétarien par semaine.

(extrait de l'article de Ouest-France)

Agir !

Encouragez-la

ont penché contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Droit animal Droit animal

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 13 mai 2020 - Programme → Nationale

Covid-19 : les parlementaires du collectif « Le Jour d'Après » ne prennent pas en compte les propositions sur les animaux, pourtant arrivées en tête de leur consultation

Les propositions visant à sortir de l'élevage intensif, à promouvoir la végétalisation de l’alimentation et l’éducation à l'éthique animale étaient pourtant les plus soutenues sur la plateforme de recueil de propositions initiée par le collectif

Écarter les propositions visant à sortir de l’élevage intensif n’est ni « juste » pour les animaux, ni « solidaire » dans le partage des ressources pour les humains, ni « respectueux de l’environnement » par rapport aux externalités négatives des élevages intensifs, ni « démocratique » vis-à-vis des citoyens qui ont contribué à la plateforme.

Car nous voulons que le jour d’après soit différent du monde d’avant : plus juste, plus solidaire, plus respectueux de l’environnement, plus démocratique.
(extrait de l’introduction de la synthèse)

4 1ères propositions Le Jour d Après