Photo de Michel Espié

Élevage : Michel Espié agit contre les animaux

1.6/20
Maire - Vic-Fezensac
Logo DVD DVD

Notes par thème

Agit pour*
Penche pour*
Penche contre*
Agit contre*
*les animaux
 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Michel Espié ?

Prises de position de Michel Espié classées par thème :

Prises de position concernant l'élevage (2 référencées)

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Corrida Corrida

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 avril 2018 - Manifeste → Prise de position marquante → Local

Ces élus ont signé la "Charte pour les libertés et la diversité des cultures" qui vise à défendre la corrida, le gavage, les chasses dites "traditionnelles"...

À l’image des différentes formes de chasse, de pêche, des arts et pratiques de l’agriculture, qui, tous, participent de cet Esprit du Sud qui repose sur un patrimoine ancestral largement partagé dans nos régions et bien au-delà, tel est le cas de la Tauromachie [qui] constitue une exception culturelle parfaitement légitime dans ses régions de tradition. Au nom de toutes les villes taurines françaises, et des millions de citoyens français qui se reconnaissent dans les valeurs de la culture taurine, nous demandons à l’État français de prendre en considération ce patrimoine
(extrait de la charte)
Ma présence a du sens, en tant qu'ami de votre culture, en tant que Président de Région. Je ne peux pas venir à la corrida sans avoir ce message. On ne touchera pas à nos traditions, a martelé Renaud Muselier
(extrait de l'article de Christophe Vial, La Provence)

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Chasse

Corrida

Droit animal

Élevage

Expérimentation

Zoo / Cirque

le 4 octobre 2016 - Communication officielle → Prise de position marquante

Ces élus ont participé au colloque organisé au Sénat par l'ONCT pour célébrer et défendre la multiplicité des formes d'exploitation des animaux

Au nom de la préoccupation légitime pour le bien-être animal, une idéologie (...), végane et antispéciste dans sa forme la plus radicale, vise à modifier la relation entre l’homme et les animaux, ainsi que la place que chacun d’eux occupe dans notre société [et] présente un danger évident pour l’élevage, l’agriculture, l’industrie alimentaire et de l’habillement, les activités de loisir ou les traditions culturelles.
(extrait de la présentation organisé par l'Observatoire National des Cultures Taurines le 4 octobre, Journée mondiale des animaux)

Agir !

Interpellez-les